Strasbourg : la plume de minuit

Chaque chose a une fin sauf la banane qui en a deux. Mon ami médecin s’est fait contrôler par...

Strasbourg : les araignées célestes

Un Noël sans neige c’est comme la Toussaint sans chrysanthèmes. Fade. Pas de nez qui...

Strasbourg : la biscotte du dimanche soir

Avant, le dimanche, je faisais la grasse matinée jusqu'à dix heures. Mais ça c'était avant. La trentaine passée, je me lève lorsque...

Strasbourg : toujours.

J'aime tes chaises qui collent au petit matin, dans des bars qui sentent encore la sueur, la bière et le mouvement hypnotisant...

Strasbourg : un Instagram de coke

"Si tous les hommes savaient ce qu’ils disent les uns des autres, il n’y aurait pas quatre amis dans le monde." Blaise...

Strasbourg : le grumeau de la Place Broglie

Au marché de Noël, Place Broglie, il y a de tout, même du vin chaud aux myrtilles. Des cabanons où ça sent...

Strasbourg : l’anonymat des lucioles

« Une présence importante de lucioles et de lampyres semble pouvoir être considérée comme un des indicateurs de bon état de naturalité...

Strasbourg : Détective Spleen

Je savais qu’une scène de Sherlock Homes s'était jouée à Strasbourg en 2011, devant la Cathédrale, mais je ne me serais jamais douté que...

Strasbourg : Un geranium au milieu des ronces

C’est Place de l’Étoile que tout a commencé. Un matin d’octobre comme un autre, à cogiter, les mains dans les poches, à sautiller sur place...

Strasbourg : Tram A, la boîte à rêves

Les Kickers suspendues dans un vide abyssal de trente centimètres, elle secoue ses gambettes de moineau et envoie un clin d’œil à sa mère...

Strasbourg : la salive des brûlants

Je me réveille sur un canapé en velours rouge, disposé comme un fakir dans un cube trop étroit, la tête à la place des...

Strasbourg : Le spleen automnal du pigeon

Ce banc de la Place des Halles est inconfortable. Tous les bancs le sont d'ailleurs. À croire que le plus mauvais designer de chaque...

Strasbourg : L’Odyssée d’une nuit infinie

Il a l'habitude d'aller dans ce bureau de tabac chaque après-midi, rue du 22 Novembre, en espérant qu'il se passera quelque chose de miraculeux...

Strasbourg : BLACKOUT

Il y a le visage des autres - La face des ombres - Le début de quelque chose - Un reste de rien -...