Accueil Tags Histoire de rue

Tag: histoire de rue

Strasbourg : Les hôtesses de cœur

Devant le supermarché, une file indienne s’organise avec la rigueur militaire d’un camp de vacances. Un mètre entre chaque chariot et un...

Strasbourg : À bientôt mes enfants

Ce matin, je me suis réveillée au premier rayon du soleil comme je le fais depuis plus de mille ans et pourtant...

Strasbourg : Journal d’un confiné

Après avoir perdu six fois au Monopoly en trois jours, je suis un peu tendu, c’est vrai. Impossible d’acheter cette saloperie de...

Strasbourg : le blues des blouses blanches

Pour beaucoup d’entre nous, vous n’êtes que des blouses blanches, roses, bleues ou vertes, en perpétuel mouvement tels des arcs-en-ciel dans des...

Strasbourg : STRAS WARS

Photo de couverture : bruit silencieux Le virus couronné d'or s'impose dans les corps des...

Strasbourg : Au bonheur des larmes

Strasbourg City. 1ER MARS 2020. Gotham sent le géranium Batman traîne en peignoir au milieu du parking désert...

Strasbourg : le Krisprolls de la mort

Le sèche-cheveux cesse de hurler après un solo de plusieurs minutes. Il y a encore de la buée sur la vitre de...

Strasbourg : La mouche et l’enfant sparadrap

Photo de couverture : Thomas Cytrynowicz et Simon Wohlfahrt « Il y a...

Strasbourg : L’écume des corps

Elle a laissé la porte ouverte pour m'inviter à entrer dans une chambre anonyme d'un hôtel, Place de la gare. Je peux...

Strasbourg : L’odyssée d’une plume ridée

Elle danse en chaussettes sur le parquet froid, une cigarette en bouche, valsant avec son ombre. Ce soir, seules...

Strasbourg : la plume de minuit

Chaque chose a une fin sauf la banane qui en a deux. Mon ami médecin s’est fait contrôler par...

Strasbourg : la biscotte du dimanche soir

Avant, le dimanche, je faisais la grasse matinée jusqu'à dix heures. Mais ça c'était avant. La trentaine passée, je me lève lorsque...

Strasbourg : toujours.

J'aime tes chaises qui collent au petit matin, dans des bars qui sentent encore la sueur, la bière et le mouvement hypnotisant...

Strasbourg : un Instagram de coke

"Si tous les hommes savaient ce qu’ils disent les uns des autres, il n’y aurait pas quatre amis dans le monde." Blaise...