Accueil Tags Histoire de rue

Tag: histoire de rue

Strasbourg : Détective Spleen

Je savais qu’une scène de Sherlock Homes s'était jouée à Strasbourg en 2011, devant la Cathédrale, mais je ne me serais jamais douté que...

Strasbourg : Un geranium au milieu des ronces

C’est Place de l’Étoile que tout a commencé. Un matin d’octobre comme un autre, à cogiter, les mains dans les poches, à sautiller sur place...

Strasbourg : Tram A, la boîte à rêves

Les Kickers suspendues dans un vide abyssal de trente centimètres, elle secoue ses gambettes de moineau et envoie un clin d’œil à sa mère...

Strasbourg : la salive des brûlants

Je me réveille sur un canapé en velours rouge, disposé comme un fakir dans un cube trop étroit, la tête à la place des...

Strasbourg : Le spleen automnal du pigeon

Ce banc de la Place des Halles est inconfortable. Tous les bancs le sont d'ailleurs. À croire que le plus mauvais designer de chaque...

Strasbourg : L’Odyssée d’une nuit infinie

Il a l'habitude d'aller dans ce bureau de tabac chaque après-midi, rue du 22 Novembre, en espérant qu'il se passera quelque chose de miraculeux...

Strasbourg : BLACKOUT

Il y a le visage des autres - La face des ombres - Le début de quelque chose - Un reste de rien -...

Strasbourg : Le carrousel des princes

Je regarde en arrière jusqu’à en avoir un torticolis. C’est rassurant de savoir qu’avant d’être un adulte bedonnant rongé par la taxe d’habitation, le...

Strasbourg : OUATE le chaman

OUATE, c'est le nom de mon chat, parce qu'il est blanc comme un nuage trop gras qui dérive dans le ciel tremblant et qu'en...

Strasbourg : Le monologue d’une miette

C'est vert pour toi. C'est bleu pour moi. Tout est une question d'interprétation et de point de vue. Recule d'un pas et regarde le...

Strasbourg : le silence du chaos

« Le courage ne crie pas toujours.Parfois, il est la petite voix qui te chuchote à la fin de la journée : J'essayerai encore...

Strasbourg : le comptoir du Diable

Aux fantômes aux visages découverts qui errent dans les ténèbres du crépuscule. Ma vie débute chaque jour à dix-huit heures. Avant ça, je subis les...

Strasbourg : Sueur et tremblements

42 degrés. Je respire comme un labrador, la langue toute dehors à la recherche d’un courant d’air ou d’une gamelle d’eau pour me rafraîchir....

Strasbourg : L’heure des coquillettes au beurre

Les Gamma-GT en PLS. Les doigts cramponnés sur ma Nintendo DS. La messe est dite. En latin et en BIT. Super Mario toque à...