Après de longs mois d’hibernation, la culture reprend peu à peu des couleurs. On peut à nouveau chiner les musées strasbourgeois, gratuits jusqu’au 30 juin, assister à des représentations et des concerts au sein de nos lieux culturels, mais également s’enchaîner les toiles, seul ou entre amis, le monde du cinéma rouvrant enfin ses portes. C’est donc le moment d’aller prendre des nouvelles du projet du MK2, immense cinéma qui va s’implanter à Schiltigheim dans les prochaines années.


Comme on vous l’expliquait en octobre dernier, le projet MK2 à Schiltigheim ne date pas d’hier. La société MK2, société de production, de distribution et ventes internationales de films, et d’exploitation de salles de cinémas, fondée en 1974 par Marin Karmitz, prend la décision de s’implanter en-dehors de Paris dès 2017. Le lieu ? Schiltigheim, sur site de l’ancienne brasserie Fischer. Une friche de 15 000m2, prête à être transformée. Le tout lancé par l’ancien maire de Schiltigheim Jean-Marie Kutner.

Le projet aurait dû voir le jour en 2019 ou 2020, mais les retards de travaux et le Coronavirus ont tout retardé. Il menaçait même de s’arrêter, d’autant plus que le projet d’implanter un cinéma Vox derrière les Halles reprenait de l’ampleur. Pendant quelques années, Strasbourg et l’Eurométropole ont assisté à une guerre des cinémas que n’aurait pas reniée George Lucas comme inspiration pour certains de ses films. Aujourd’hui néanmoins, le MK2 schillikois subsiste. La maire actuelle, Danielle Dambach, perpétue le projet, alors que le projet rival est pour le moment enterré, à la suite du conseil de l’Eurométropole du 29 janvier dernier.

© Maksym Toussaint / Pokaa


Les cinémas Star aux manettes

On a encore peu d’informations concernant l’entièreté du projet. Toutefois, Stéphane Libs, gérant des cinémas Star qui seront aux manettes, a quelques indications concernant le projet : « Le projet reprend sereinement son cours malgré son interruption durant le confinement. Le permis de construire a été déposé, le projet a été financièrement affiné. Le contenu a été revu pour être à la fois plus ludique et proche des futurs spectateurs. »

Concrètement, les cinémas Star feront tourner le cinéma MK2, comme le précise Stéphane Libs : « Comme décidé initialement, les cinémas Star seront chargés de faire administrativement – mais aussi en terme de programmation, d’animation, de travail scolaire – « tourner le cinéma », en utilisant les outils de gestion, de communication et d’offres tarifaires propres à MK2. »

© Maksym Toussaint / Pokaa


À quoi pourra-t-on s’attendre avec le cinéma MK2 ?

Le fait que le projet subsiste encore aujourd’hui, malgré tous les problèmes auxquels il a dû faire face, montre qu’il y a toujours cette envie d’implanter un nouveau cinéma dans l’Eurométropole. L’idée derrière cela est de dynamiser un quartier, une ville et tout un territoire. Qui plus est, reprendre une friche historique comme Fischer constitue un facteur majeur de l’attractivité d’un territoire, comme on vous l’avait expliqué ici.

© Maksym Toussaint / Pokaa

Stéphane Libs détaille les futurs objectifs du MK2 : « Ce sera un cinéma qui devra créer un point de fixation culturel, tout en étant attractif et en restant proche des habitants de Schiltigheim. L’ancrage historique et architectural du lieu, le développement de la zone autour de celui-ci, le concept lui-même vont entraîner une offre large et diversifiée, où le spectateur pourra rester et enchaîner différentes activités. » Niveau date d’ouverture, si le chantier peut débuter cet été, l’ouverture sera officielle pour l’automne 2023. Il faudra encore patienter afin « d’être surpris », comme glisse Stéphane Libs à la fin de l’entretien, concernant ce à quoi on peut s’attendre avec ce nouveau cinéma.

Pour le moment, rien de très concret à se mettre sous la dent concernant le développement du cinéma MK2, à part quelques promesses classiques d’ancrage et de proximité. Alors que les cinémas et lieux culturels rouvrent progressivement leurs portes, la perspective de ce cinéma MK2 reste cependant une bonne nouvelle pour l’attractivité de tout le territoire de l’Eurométropole. Et on espère que dès l’automne 2023, on pourra aller découvrir un nouveau lieu excitant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here