Plus de 450 ans après sa création, la chaleur du marché de Noël de Strasbourg reviendra réchauffer nos petits cœurs du 22 novembre au 30 décembre prochain. Et comme chaque année depuis 2009, le concept de notre marché de Noël alsacien s’exportera physiquement dans une ville lointaine : après Tokyo, Moscou, Pékin, Taipei et Séoul c’est au tour de New York, cette petite Alsace entourée d’américains,d’accueillir une partie de notre mignon petit folklore au pays du gigantisme.

Un concept, des chalets et des produits locaux qui s’exportent

En effet, du 5 au 22 décembre prochain, 30 chalets strasbourgeois s’installeront au cœur de New York City. C’est le Bowling Green Park, l’un des plus vieux parcs de la ville qui accueillera comme il se doit l’un des plus anciens marchés d’Europe. Une idée lancée par l’Office du Tourisme.

Sur fond de chants de Noël et de sapins décorés à la main, les visiteurs du monde entier pourront ainsi découvrir sur place une partie de nos traditions alsaciennes : la choucroute, le pain d’épice, la poterie, le foie gras, les bredeles et bien-sûr la meilleure d’entre nous… la tarte flambée des familles. Des produits directement exportés from l’Alsace to l’Amérique.

Un projet soutenu localement

L’Eurométropole soutient financement ce marché de Noël outre-Atlantique. La région Alsace et la ville de Colmar ont également contribué, ainsi que des partenaires privés (appel aux dons) pour une somme qui pourrait atteindre 1,4 million d’euros.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est marche-de-noel-new-york-1-1024x767.jpg.

Quelles retombées pour le tourisme et les commerces strasbourgeois ?

Strasbourg et l’Alsace aiment briller hors de leurs frontières, et on sait que les touristes américains se déplacent de plus en plus dans notre ville. En effet, de 2016 à 2017, leur fréquentation a bondi de 19 %.

D’après l’office du tourisme et l’Observatoire National du Tourisme, en tout, ce sont 21 millions de visiteurs qui se sont déplacés dans toute la région Grand Est. En 2018 les chiffres grimpent encore pour atteindre le chiffre de 22,4 millions de visiteurs pour une retombée économique estimée à 2,4 milliards d’euros. Et la fréquentation des membres des pays hôtes à la suite de notre passage chez eux est saisissante. En effet après le passage du marché de Noël de Strasbourg à Tokyo, notre ville alsacienne a reçu 60% de touristes japonais en plus. Pour Moscou et la Russie le chiffre atteignait 40 %. C’est la théorie du ruissellement.

Mais si ce marché New-Yorkais est sympathique, les Alsaciens déplorent souvent le manque d’authenticité de leur marché strasbourgeois. Alors, si 30 chalets de produits régionaux s’en vont pour New York, par qui et par quoi seront ils remplacés ? Des tours Eiffel made in China ou des T-shirts cigogne du Bangladesh ? Si on remettait un peu de marché 100 % local chez nous, ce serait pas mal aussi, non ?


ET VOUS UN MARCHE DE NOËL EN PLEIN NEW YORK, CA VOUS BRANCHE ?

***

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here