Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Rando, bol d’air et cordon bleu au munster : on s’évade une journée au Pays de Phalsbourg

3.2k Lectures
Publicité

En ce moment, malgré la pluie, les températures sont douces et les couleurs flamboyantes. La météo parfaite pour s’offrir un bon bol d’air frais avant l’hiver. Nous en avons donc profité pour partir à l’aventure, direction le Pays de Phalsbourg, dont nous vous avions déjà parlé cet été. Randonnée, points de vue exceptionnels et cordons bleus au Munster : on vous emmène dans une escapade nature et gourmande, accessible à 1h de voiture de Strasbourg.

Le pays de Phalsbourg, c’est un territoire verdoyant de près de 190 km2, situé en Moselle. Labellisé Terre de jeux 2024 pour les sports de pleine nature, c’est le spot idéal pour les sportifs/ves, les randonneurs/euses et les amoureux/ses de nature. On y trouve une trentaine de sentiers de randonnées, pour tous les niveaux, ainsi que différents parcours de VTT.

Voisin de l’Alsace, le territoire est fondu dans un paysage naturel entrecoupé de forêts denses, de montagnes vosgiennes, de petits cours d’eau, de sites historiques majeurs et de vallées préservées. Tout ce qu’il faut pour se mettre au vert. Au programme de cette belle journée ensoleillée : de la marche (environ 15 kilomètres), des maisons troglodytes, un rocher millénaire et bien sûr : de bons petits plats !

Publicité

Une petite randonnée matinale pour se mettre en jambes ?

C’est aux alentours de 9h30 que nous arrivons à Dabo, un petit village situé à une cinquantaine de kilomètres de Strasbourg. Après avoir fait un tour à l’Office du Tourisme pour peaufiner notre trajet, nous croquons un croissant à la boulangerie du coin avant de partir pour une randonnée d’environ 2 h 30.

Après 5 minutes de marche pour sortir du village, la forêt est déjà là. Nous empruntons le circuit du Dieu Baldur, une randonnée autour du massif du Ballerstein sur lequel nous commençons notre ascension.

Haut lieu historique celtique, romain et moyenâgeux, on y croise des falaises de grès vertigineuses, des arbres centenaires, des rochers remarquables et surtout… Surtout, on tombe très rapidement nez à nez avec des points de vue dégagés, totalement inattendus et tout simplement magnifiques.

Pays de Phalsbourg
© Bastien Pietronave / Pokaa
Pays de Phalsbourg
© Bastien Pietronave / Pokaa

La balade est bucolique et douce, le soleil traverse la cime des arbres et les champignons sont de sortie. Ça grimpe un peu mais pas trop, les couleurs de l’automne commencent à pointer leur nez, le thermomètre indique 20 degrés… Bref, la chance nous nourrit et les paysages, comme les essences d’arbres, défilent devant nous. On est définitivement déconnectés.

Après avoir admiré la vue, perchés sur le Rocher des Corbeaux, la balade se poursuit entre petits hameaux, champs dégagés et forêts plus ou moins clairsemées. Nous nous hissons ensuite au sommet du Heidenschlossfels, puis nous changeons de versant pour admirer la vue depuis le Geisterfels, un autre point de vue remarquable de cette balade.

Doucement, la fringale s’installe et la convivialité d’un repas bien copieux nous fait de l’œil. Après avoir marché environ 9 kilomètres ce matin-là, nous entamons notre retour vers Dabo. De là, nous reprenons la voiture, direction l’hôtel restaurant Schreiber à Hasselbourg.

 

Pays de Phalsbourg
© Bastien Pietronave / Pokaa

Escargots, bouchées à la reine, cordon bleu et tarte aux myrtilles : la douce poésie du midi…

Nous nous arrêtons donc à quelques kilomètres de Dabo, dans un grand restaurant familial de moyenne montagne qui fait le plein tous les jours de la semaine. Et à en croire la fréquentation, le resto semble être une institution où l’on vient déguster la tradition de toute une région.

À vue d’œil, le restaurant est dans son jus, la décoration n’a a priori pas bougé depuis le siècle précédant. Mais on est pas venu ici pour faire les experts en déco d’intérieur. Ce qui nous intéresse se trouve dans l’assiette.

On peut choisir entre le menu du jour (du gibier), et une carte de bon mangeur quasiment exclusivement basée sur les viandes. Filet de bœuf aux girolles, onglet de bœuf à l’échalote, magret de canard au poivre vert, et toute une ribambelle de cordons-bleus (ce qui apparaît comme la spécialité de la maison) il y a de quoi se régaler.

Pays de Phalsbourg restaurant
© Bastien Pietronave / Pokaa

Des entrées généreuses, une vue imprenable sur la vallée, des plats rassurants qui sentent bon la cuisine d’antan, sans compter un service très amical : le bilan de notre repas est plus que positif, nous avons passé un superbe moment. 

Nous n’avons pas été déçus du détour, et les mentions spéciales vont aux cordons-bleus, bien sûr, mais aussi aux desserts. On sent qu’il y a une personne en cuisine qui s’éclate à les préparer.  Mais à peine le repas terminé, on repart prendre l’air et digérer tout ça !

Les maisons troglodytes du Falkenfels

Nous reprenons la voiture le ventre plein pour nous rendre sur le circuit des maisons troglodytes du Falkenfels. Ces habitations aujourd’hui désertées, ont été construites il y a au moins 4 siècles à même la roche.

Habitées jusqu’au début du XXe siècle par une quarantaine de personnes qui vivaient en autarcie, elles sont l’un des sites historique incontournable de la région de Phalsbourg. Édifiées sur un piton rocheux abrupt, ces quelques maisons sont une fenêtre ouverte sur notre passé pas si lointain, et on s’y projette presque facilement.

Aux pieds de ces maisons, parfaitement entretenues et conservées, dans lesquelles on peut d’ailleurs entrer (pour se faire une idée de la dureté de la vie de l’époque), il est bon de s’installer et de profiter de la vue. C’est une vraie parenthèse d’histoire plongée dans le calme. On se pose, on prend le temps et on admire au loin.

Pays de Phalsbourg maison troglodytes
© Bastien Pietronave / Pokaa

Le point de vue du Backofenfels et ses airs de paysage de conte de fées

A quelques kilomètres de là, se trouve notre gros coup de coeur de la journée : le point de vue de Backofenfels. Accessible depuis le col de la Schleif, d’où démarrent de nombreux sentiers de randonnée, c’est un site naturel exceptionnel qui nous a laissés sans voix.

Sur ce rocher perché à plusieurs centaines de mètres d’altitude, et en cette journée particulièrement ensoleillée, nos yeux nous plongent à des dizaines de kilomètres à la ronde. En arrière-plan, la célèbre chapelle du rocher de Dabo, qui semble suspendue au-dessus de la forêt.

Là-haut, une large table et un banc ont été installés pour prendre le temps de se poser, de méditer, de casser la croûte ou simplement d’observer cette vue somptueuse. Un panorama, qui, avec les couleurs d’automnes actuelles, dessine une magnifique palette de couleurs rougeoyantes.

Pays de Phalsbourg rocher dabo
© Bastien Pietronave / Pokaa
Pays de Phalsbourg rocher dabo
© Bastien Pietronave / Pokaa

Le Rocher de Dabo et sa chapelle perchée

Ce fameux rocher culminant à 647 mètres, qui se baigne au loin dans la verdure, sera notre dernière destination du jour. Accessible là aussi en 15 minutes de voiture, c’est le clou du spectacle, l’attraction numéro un du pays de Phalsbourg.

L’accès au rocher et à la chapelle Saint-Léon, construite en 1892 et située au sommet, est payant. Pour y entrer, il vous faudra vous acquitter de la somme de 2 € (c’est gratuit pour les moins de 16 ans). Mais que celles et ceux qui pensent que l’ascension est compliquée se rassurent : elle se fait en 3 minutes montre en main.

Une fois au sommet de ce rocher sorti de terre il y a 200 millions d’années (autrefois coiffé d’un château médiéval détruit en 1690), là-aussi la vue est sublime. Non seulement parce que l’on peut voir à la fois l’Alsace, la Lorraine et la Moselle, mais également parce qu’elle est à 360°. Tout autour de nous, c’est la nature et quelques villages qui sont là depuis des millénaires.

Pays de Phalsbourg rocher dabo
© Bastien Pietronave / Pokaa

Si vous n’avez pas le vertige, on vous conseille de grimper au sommet de la tour de cette fameuse chapelle afin de prendre un shot d’air frais et de se rendre compte de l’ampleur de la forêt qui nous entoure.

Et c’est sur ce point de vue encore une fois à couper le souffle, et sur ces petits moments de contemplation entre amis que notre escapade du jour s’achève. Tout proche de Strasbourg, cette destination nous a fait du bien et nous a surpris par son dépaysement. En l’espace d’une journée, on a découvert une multitude de sites différents, de paysages changeants, et on a nous a conté de belles histoires et légendes qui ne demandent qu’à être partagées. 

Pays de Phalsbourg rocher dabo
© Bastien Pietronave / Pokaa
Pays de Phalsbourg
© Bastien Pietronave / Pokaa

Article soutenu mais non relu par L'office du Tourisme du Pays de Phalsbourg

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Évasion nature"

À la une

Rando, bol d’air et cordon bleu au munster : on s’évade une journée au Pays de Phalsbourg

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Évasion nature”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !