Près d’un an après les élections municipales qui ont amené Jeanne Barseghian à la mairie de Strasbourg, les électrices et électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche 20 juin, pour un double scrutin : le premier tour des élections régionales et départementales. Pour les départementales, l’enjeu est d’élire nos élues et élus à la toute nouvelle Collectivité européenne d’Alsace. À Strasbourg, la participation a été en moyenne très faible ce dimanche 20 juin. Ce qui a favorisé les écologistes, sortant en tête dans trois des six cantons de notre ville. On fait le point.

>> À lire ou à relire : Les 20 et 27 juin, c’est aussi les élections départementales à Strasbourg


Une participation très faible à Strasbourg

Le premier enseignement à tirer de cette soirée électorale, c’est que la participation à Strasbourg pour les départementales a été très faible par rapport aux élections précédentes, bien que la participation varie énormément entre les six cantons. En effet, selon les données de la Ville, la participation s’est établie à 10,28 % à midi, 21,17 % à 17h et pour finir à 29,12 % au total. Soit moins d’un électeur inscrit sur trois s’est déplacé ce dimanche 20 juin.

Comme souvent, au sein même de Strasbourg, les taux de participation sont disparates : de 35,62 % dans le canton de Centre-Nord-Robertsau à 20,18 % pour celui de Hautepierre-Cronenbourg-Poteries, tous les cantons n’ont pas voté de la même manière.

À Strasbourg, les écologistes font la course en tête

Après les derniers dépouillements, qui se sont achevés un peu après minuit, les résultats définitifs ont donné les écologistes en tête dans trois des six cantons strasbourgeois. Confirmant les bons résultats de la liste écologiste aux régionales à Strasbourg. Voici donc les résultats avec, en gras, les binômes au second tour :

Canton 1 : Centre-Krutenau-Neudorf Ouest-Musau (23 004 électeurs inscrits, 33,35 % de participation)

  1. Florian Kobryn et Ludivine Quintallet (Gauche et écologistes) : 38,09 %
  2. Edith Peirotes et Mathieu Zeggiato (Union au centre) : 18,30 %
  3. Nadia Annebi et Mathieu Cahn (Divers gauche) : 13,18 %
  4. Audrey Rozenhaft et Alexandre Wolf-Samaloussi (Les Républicains) : 12,18 %
  5. Serge Gremillet Magali Guivarch (Rassemblement national) : 10,27 %
  6. Fanny Fuchs et Martin Guillaumé (Divers centre) : 4,22 %
  7. Sarah Jamali et Vogler Thomas (Divers) : 2,24 %
  8. Claudia Andretta et Alexandre Lesueur (Ecologistes) : 1,16 %

L’info à retenir : Grosse déception pour Mathieu Cahn, ancien candidat aux municipales de Strasbourg, finalement remplacé par Catherine Trautmann, qui ne passe pas au second tour.

Quartier Neudorf. © Nicolas Kaspar/Pokaa


Canton 2 : Koenigshoffen-Montagne Verte-Centre-Gare (18 754 électeurs inscrits, 27,59 % de participation)

  1. Damien Fremont et Fleur Laronze (Gauche et Ecologistes) : 31,14 %
  2. Éric Elkouby et Martine Jung (Parti socialiste) : 24,37 %
  3. Jean-Claude Bader et Tamara Volokhova (Rassemblement National) : 12,92 %
  4. Michèle Jung et Ton Ta (Modem) : 10,96 %
  5. Azeddine Naji et Fadma Rouchdi (Divers) : 8,82 %
  6. Lysiane Collon Bender et Baptiste Lorentz (Les Républicains) : 8,24 %
  7. Elisa Blache et Aymeric Fraincart (Extrême gauche) : 2,03 %
  8. Jean-Philippe Golly et Cindy Schoeny (Divers) : 1,52 %

L’info à retenir : Large victoire au premier tour pour le binôme écologiste, en face du binôme socialiste sortant. Dans un canton assez pauvre, le RN fait un bon score.

Quartier de Koenigshoffen. © Nicolas Kaspar/Pokaa

Canton 3 : Poteries-Hautepierre-Cronenbourg (22 658 électeurs inscrits, 20,18 % de participation)

  1. Françoise Bey et Serge Oehler (Parti Socialiste) : 24,87 %
  2. Chèrif Diallo et Stéphanie Karmann (Gauche et Ecologistes) : 24,80 %
  3. Aurélie Brastenhofer et Sergiy Gourtovyi (Rassemblement National) : 16,06 %
  4. Valentin Dive et Imène Sfaxi (Les Républicains) : 12,51 %
  5. Olivier Ferrand et Claudia Schell (La République en Marche) : 12,27 %
  6. Doris Nicolas et Jamal Rouchdi (Divers) : 5,50 %
  7. Didier Lang et Marilyne Schell (Divers) : 3,98 %

L’info à retenir : La première place de cette élection à la participation famélique, la plus faible de tous les cantons strasbourgeois, s’est jouée à trois voix. Oehler/Bey ont en effet eu 1 107 voix contre 1 104 pour Diallo/Karmann. Ça promet un second tour serré ! À noter également le bon score du RN, à nouveau dans un canton pauvre.

Quartier Hautepierre. © Nicolas Kaspar/Pokaa

Canton 4 : Centre-Nord-ContadesRobertsau (24 954 électeurs inscrits, 35,62 % de participation)

  1. Anne Tenenbaum et Jean-Philippe Vetter (Centre et Droite) : 51,09 %
  2. Jacqueline Françoise Karo et Roger Bernard Wolff (Gauche et Ecologistes) : 25,14 %
  3. Aurélie Iund et Étienne Westphal (Parti Socialiste) : 14,77 %
  4. Steven Fluhr et Annick Peter (Rassemblement National) : 9,00 %

L’info à retenir : Écrasante victoire pour le conseiller municipal d’opposition jean-Philippe Vetter, ancien candidat pour la mairie de Strasbourg. Qui plus est dans le canton strasbourgeois où il y a eu le plus de participation. Malgré la majorité absolue des suffrages exprimés, il n’a pas obtenu les 25 % des électeurs inscrits. Il y aura donc un second tour.

Quartier Robertsau. © Nicolas Kaspar/Pokaa

Canton 5 : Esplanade-Conseil des XV-Orangerie-Port du Rhin (19 712 électeurs inscrits, 33 % de participation)

  1. Leyla Binici et Aurélien Bonnarel (Gauche et Ecologistes) : 28,20 %
  2. Nicolas Matt et Anne Reymann (Divers Centre) : 26,40 %
  3. Maritchu Rall et Jean-Emmanuel Robert (Les Républicains) : 21,68 %
  4. Dominique Mastelli et Noémie Tebol (Parti Socialiste) : 16,11 %
  5. Laurine Roux et Richard Seiler (Divers Droite) : 7,61 %

L’info à retenir : Les écologistes sortent en tête devant le binôme sortant, avec notamment Nicolas Matt, conseiller municipal d’opposition.

L’Orangerie. © Coraline Lafon/Pokaa

Canton 6 : Meinau-Neudorf-Est-Neuhof (28 418 électeurs inscrits, 24,44 % de participation)

  1. Pascale Jurdant-Pfeiffer et Jean-Philippe Maurer (Union Droite) : 33,45 %
  2. Fanchon Barbat-Lehmann et Germain Mignot (Gauche et Écologistes) : 26,57 %
  3. Hombeline Du Parc et Jacques Louviaux (Rassemblement National) : 16,33 %
  4. Philippe Darstein et Sandra Dietsch (Divers Centre) : 11,17 %
  5. Ronan Galinier et Elisabeth Ramel (Parti socialiste) : 10,34 %
  6. Sandra Kuntz et Marcel Wolff (Divers) : 2,15 %

L’info à retenir : Jean-Philippe Maurer, conseiller municipal d’opposition toujours extrêmement actif et implanté dans son quartier de la Meinau, remporte avec sa colistière ce premier tour. À noter aussi le bon score du RN, à nouveau dans un canton pauvre, avec Hombeline Du Parc, ancienne candidate aux municipales.

Quartier Neuhof. © Nicolas Kaspar/Pokaa


Que faut-il retenir de cette soirée électorale à Strasbourg pour les départementales ? Déjà que l’abstention est encore une fois la grande gagnante d’une élection. Ensuite, les écologistes confirment l’ancrage politique pris à Strasbourg depuis l’élection de Jeanne Barseghian, sortant en tête dans trois cantons sur six tout en plaçant leurs trois autres binômes au second tour. Ce qui rend Strasbourg si singulière dans une Alsace penchant fortement à droite dans ces départementales. Enfin, la droite reste forte dans ses bastions, tandis que les socialistes essayeront de garder le leur à Hautepierre, dans un second tour très serré.

Désormais, il faudra attendre la semaine prochaine pour connaître nos élues et élus strasbourgeois à la toute nouvelle Collectivité européenne d’Alsace.

2 COMMENTAIRES

    • Bizarre bizarre, il était pourtant inscrit comme dans le canton 5 lors du live de l’Eurométropole pour les municipales l’année dernière. Mais vous avez raison, merci pour la correction 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here