Pendant le confinement, on a assisté à une résurgence de l’activité physique. Le fait de rester cloîtré chez soi n’étant pas sain pour beaucoup de personnes, nombreuses sont celles qui se sont prises de passion pour le jogging ou encore le renforcement musculaire. Avec le déconfinement qui a commencé le 11 mai, il est désormais possible de reprendre certains sports en extérieur, pour sortir de la routine de son kilomètre de rayon autour du domicile ou des quatre murs de son appartement. On vous fait ainsi un petit résumé de ce que vous pouvez désormais faire, dès ce dimanche.

Running et vélos : c’est l’heure de vous dégourdir les jambes

Les deux premières grandes activités au sortir du confinement sont bien évidemment la course à pied et le cyclisme. Désormais, plus d’obligation de rester dans un rayon de 1km autour de son domicile et de sortir uniquement une heure. La seule limite ? Les fameux 100km. Exit donc les sorties running jusqu’à la mairie de son village – testées et non approuvées – ou risquer sa vie quand tu habites l’avenue des Vosges et que tu te sens d’humeur à enfourcher ta bécane pour faire des courses.

Le lavoir de la forêt du Neuhof/Illkirch, point de départ pour un petit running dans la nature. © Nicolas Kaspar

De plus, les forêts sont à nouveau accessibles depuis le 11 mai, ce qui remet une bonne dose de verdure dans nos existences avides d’air pur après huit semaines de confinement. La forêt du Neuhof/Illkirch, celle de la Robertsau ou, un peu plus loin et plus techniques, les collines d’Oberhausbergen et de Niederhausbergen sont de très bons endroits pour pouvoir apprécier courir autre part qu’entouré de voitures. De leur côté, l’Alsace étant placée en zone rouge, les parcs ne sont pas encore rouverts.

Forêt d’Illkirch-Graffenstaden
© Coraline Lafon

Ce besoin de nature a son importance, puisque les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique demandent à ce que vous soyez attentifs aux distanciations sociales. Dans le cas du vélo et de la course à pied, ce sera en laissant une distance de 10 mètres avec la personne devant vous. S’il est tout à fait possible de respecter peu ou prou cette recommandation en pleine forêt, difficile de le faire sur des axes passants comme les quais des Alpes et du Général Koenig.

Et en parlant des axes passants, la dernière information en date risque de complexifier la course à pied dans l’hypercentre : depuis ce jeudi 21 mai, le port du masque dans la Grand Île est obligatoire de 10h à 20h. Selon Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire chargé entre autres des mobilités alternatives, il n’y aurait « apparemment pas de verbalisation pour les cyclistes ou les personnes qui courent « pour des questions d’essoufflement potentiel » au regard des avis médicaux« . Grosso modo : vous pouvez courir sans le masque ! Une décision logique, sachant que le port du masque pour les activités sportives est généralement déconseillé. Néanmoins, pour celles et ceux qui le peuvent, privilégiez le vert !

La reprise du tennis est désormais possible

Tenniswomen et tennismen de toute l’Alsace : réjouissez-vous ! Depuis le 11 mai, la pratique du sport que Roger Federer exerce sans doute mieux que vous est désormais possible. Bien entendu, vu que nous nous trouvons dans une période particulière, cette reprise ne se déroule pas sans condition. À ce sujet, la Fédération française de tennis a dévoilé tout un protocole, ainsi que les bonnes pratiques à avoir pendant la partie.

© Nicolas Kaspar

La reprise se fait uniquement en simple et en extérieur. Les clubs doivent fournir du gel hydroalcoolique et des lingettes pour essuyer le matériel, comme les chaises ou les filets pour nettoyer les courts. Il ne faut pas que vous croisiez votre partenaire aux changements de côté et vous devez respecter la distanciation sociale lorsque vous serez assis sur votre chaise. Enfin, venez avec vos propres balles, si possible avec un marquage distinct pour ne pas les confondre avec celles de votre partenaire.

Distanciation sociale de vigueur
© Nicolas Kaspar

Cela va forcément vous prendre un petit temps d’adaptation, sans parler de la reprise tennistique dehors avec le soleil alors que la dernière qu’on a joué c’était par 5 degrés en salle, mais la reprise du tennis est désormais possible et ça fait vraiment plaisir !

Chacun ses balles
© Nicolas Kaspar

Par ailleurs, d’autres sports comme le golf notamment peuvent également reprendre. En somme : tous les sports individuels, praticables en extérieur et qui ne sont pas considérés comme sports de contact peuvent à nouveau être pratiqués. Pour ce type d’activités, il faudra prévoir un espace minimum de 4 m² pour chaque participant.

Les sports en intérieur, collectifs ou de contact ne peuvent pas encore reprendre dans leur forme actuelle

Les « grands perdants » de l’annonce du ministère des Sports du 30 avril dernier, sont les sports collectifs, de contact ou encore en intérieur. En effet, dans son guide reprenant sport par sport les activités autorisées, le ministère des Sports suit l’avis du Haut Conseil de Santé Publique en interdisant leur reprise. Par ailleurs, la pratique de la natation est encore pour le moment également proscrite. Ce qui signifie que les salles de fitness restent fermées jusqu’à nouvel ordre, et que des sports comme la boxe, le rugby, le basket ou le football ne peuvent pas reprendre pour le moment.

Il existe néanmoins une petite exception à cette règle. Dans son guide de reprise, le ministère des Sports la détaille : « Pour autant, et parce qu’il est essentiel pour les clubs et structures proposant ces disciplines de retrouver une dynamique associative, toute initiative de club proposant des activités alternatives dans le respect des principes sanitaires de portée générale (activités individuelles en extérieur, effectif limité à 10 personnes, distanciation physique en fonction de la nature des activités proposées, consignes sanitaires) demeure possible. »

Les exceptions pour les sports pour le moment interdits de reprise.
© Capture d’écran du guide du ministère des Sports

Pour donner un exemple, si vous pratiquez le kung-fu, peut-être que votre club ou association peut donner des cours dans une forêt strasbourgeoise, en rassemblant moins de 10 personnes et en rendant possible le fait d’avoir 4m² par personne. En outre, au 2 juin, la situation sanitaire du pays sera réévaluée et peut-être que le Bas-Rhin passera en vert, ce qui permettrait de faire des cours en extérieur, dans les différents parcs.

Voici donc un panorama de la situation sportive et sanitaire en Alsace. Plusieurs activités ont repris, permettant aux Strasbourgeoises et Strasbourgeois de se dégourdir à nouveau les jambes plus loin que leur domicile. Pour beaucoup d’activités néanmoins, et notamment les sports collectifs en intérieur, il faudra s’armer de patience avant que la normale revienne. En attendant, à vos shorts et à vos baskets, c’est le moment de s’aérer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here