En cinq années, le festival frontalier Sea-You est devenu une référence pour les fans de grosses affiches électro. Les 13 et 14 juillet, c’est la crème des gros noms de la house et de la techno qui seront réunis sur un spot idyllique, et des milliers de festivaliers qui viendront danser les pieds dans l’eau. Mais le Sea You, ce n’est pas qu’un gros line up, c’est aussi un espèce de parc d’attraction du kiff ! Qu’on veuille se détendre, se divertir, nager, danser, faire du wakeboard ou même une ballade sur un énorme flamant rose gonflable, là bas… c’est possible !

Pour connaître l’origine du projet, et comprendre comment le festival est devenu ce qu’il est aujourd’hui, on est allé poser quelques questions à Daniel Schmidt (Phuture Traxx de son nom de DJ), directeur artistique du festival et responsable de la communication.

-Interview traduite de l’anglais au français-

Salut Daniel. Tu peux nous expliquer comment est né le festival il y a 5 ans ? C’est quoi la genèse du projet ?

Le Sea You festival s’est déroulé pour la première fois en 2014. Le spot est vraiment unique, c’est un beau lac de baignade qui s’appelle Tunisee. C’est un endroit idyllique, dans le cœur de la partie ouest de l’Allemagne, à Fribourg, très proche de la France et particulièrement de l’Alsace et de la Suisse.

L’objectif de Sea You au début, c’était : une fête au bord du lac, de la bonne musique pour des gens sympas, un festival très attaché aux petits détails, et évidemment aussi, une programmation équilibrée et de qualité. On veut proposer des artistes qui aiment « l’électro » et aiment ce qu’ils font autant que nous apprécions les voir sur scène. Le Sea You Festival est aujourd’hui l’un des plus gros festivals organisé en bordure d’un lac en Allemagne. Les plus grosses têtes d’affiche de la House et de la Techno se retrouvent aujourd’hui ici, sur les rives du lac Tunisee qui a d’ailleurs depuis été surnommé « La Republic Beach ». On se démarque des autres en incorporant aussi des activités (notamment aquatiques) aux festivités. Cosmopop, très connue pour des événements comme Time Warp, Love Family Park, Sonus et autres, a été un membre fondateur et partenaire de la première édition en 2014.

A quoi ressemblait la première édition ? C’était qui les gros noms de l’affiche ?

La première édition se déroulait sur 3 floors, il y avait environ 13 000 spectateurs par jour. Parmi les têtes d’affiche de la première édition, il y avait Marco Carola, Richie Hawtin, Nina Kraviz, Chris Liebing, Loco Dice, Pan-Pot, Robin Schulz, Luciano, Marcel Dettman, tiNi, Andhim, Ben Klock, DJ Coze, et bien d’autres encore. La première journée était vraiment super, mais la seconde, la pluie à fait son apparition et nous avons été contraint de fermer une scène.

Après cette édition, Cosmopop a décidé de ne pas reconduire leur engagement avec Sea You. L’autre partenaire, le propriétaire principal de la marque, mon cher camarade Bela Gurath, chercha à s’entourer d’une nouvelle équipe pour le Sea You 2015 et c’est là que tout a commencé pour moi. Cela veut dire que je n’étais pas complètement impliqué dans cette première édition. Mais maintenant après 5 ans, je suis le responsable principal pour le booking d’artistes, presse-média, promotion, communication mais aussi sur d’autres terrains.

Aujourd’hui, vous rassemblez les plus grandes références de la scène techno internationale et des dizaines de milliers de festivaliers. Comment vous expliquez un tel succès en si peu de temps, c’est quoi le secret de la réussite ?

Avant tout, nous avons vraiment un spot unique et un paysage de festival magnifique au bord de ce lac. Il y a un plein d’endroits super, mais celui là est spécial. Où d’autre peut-on apprécier quelques uns des artistes internationaux les plus connus, tout en se baignant, et en dansant dans l’eau, sur l’eau, le tout avec une vue direct sur la Forêt Noire ?

Vous pouvez vous imprégner du soleil, vous relaxer ou participer à des sports aquatiques comme le ski nautique. Il y a aussi la possibilité de faire du wakeboard gratuitement, un barbecue au bord du lac ou simplement de profiter de la fête. Nous essayons de trouver la balance entre le côté chill et calme du lac et le côté bruyant de la fête, avec par ailleurs les  after organisés dans un club voisin. Nous essayons aussi de créer un line up intéressant à chaque édition, et puis surtout, nous travaillons dur et nous aimons ce que nous faisons.

Combien de personnes travaillent sur le festival ? A l’année et pendant les deux jours. Faites vous appel à des bénévoles ?

Sur le festival, nous avons entre 900 et 1000 personnes qui travaillent. A l’année, nous sommes 7 personnes au bureau à travailler principalement pour le Sea You, chacun dans notre domaine. Nous faisons le choix de ne pas faire appel à des bénévoles, nous travaillons surtout avec des compagnies ou des free-lances.

Aujourd’hui, la techno à la cote et trouve sa place dans certains des plus grands festival du monde, alors qu’il y a encore 20 ans c’était une culture underground, élitiste, qui ne fédérait qu’une communauté de marginaux. C’est une réussite pour un passionné comme vous ?

J’ai commencé à écouter de la musique électronique il y a plus de 20 ans. Ce changement a des bons et des mauvais côtés, comme presque toutes les choses sur cette planète. Personnellement, je ne suis pas un grand fan des festival avec trop de styles de musiques différent. Selon moi ça peut tuer un peu la vibe quand trop de gens aux goûts différents se retrouvent au même endroit. Il y a certains festivals où on joue de la techno à côté du rock ou de la pop. Je pense que c’est important d’avoir les oreilles et l’esprit ouverts, et également de s’ouvrir à différents styles, il y a de la bonne musique dans tous les genres, mais je préfère un festival de musiques électroniques  qui reste musique électronique, couvert par différents styles du genre.

Daniel Schmidt aka Phuture Traxx

Tu connais un peu la scène électro strasbourgeoise ? Tu en penses quoi ?

Oui, je suis un peu au courant de ce qui se passe du côté de Strasbourg. Je trouve qu’il y a un très bon moove, et quelques collectifs et associations vraiment super. Nous avons beaucoup d’amis et de partenaires avec qui nous travaillons en étroite collaboration depuis de nombreuses années. A un moment, c’est aussi cool  et intéressant de voir d’autres spots et d’autres public pour l’ouverture dans la musique électronique, et je remercie Strasbourg pour cela. J’aime beaucoup passer du temps dans cette ville et participer à des événements. 

C’est quoi le Dj set ou live à ne pas rater selon toi au Sea You cette année ?

C’est dur de répondre à ça parce qu’il y en a de tous les styles et pour tous les goûts, chacun a ses propres idoles…et bien sûr tous nos artistes sont bons. Pour parler personnellement, je suis impatient de voir et d’entendre ces noms : Maceo Plex, Solomun, N’to (live), Len Faki, Boris Brejcha, Adana Twins, Victor Ruiz, Adam Beyer, Amelie Lens, Dubfire, Joyhauser et bien sûr Sven Väth.

La programmation est très orientée techno, vous répondez à une demande ou c’est un choix de votre part ?

Le line up est notre choix, il ne répond pas a une demande du public. Je voudrais préciser aussi que nous ne sommes pas « vraiment orienté techno », nous sommes un festival de musiques électroniques et nous proposons plusieurs genres : Tec-house, Techno, Minimal, Progy, Psy, Progressive… Généralement, nous suivons davantage ce que nous aimons et soutenons. Bien sûr, nous devons également inclure des artistes pour répondre aux souhaits du public, mais je dirais que nous trouvons toujours un équilibre intéressant et qui convienne à nous comme au public.

C’est quoi vos projets pour la suite ? Il y a des challenges que vous rêvez de relever pour les prochaines éditions ?

Nous avons quelques nouveaux projets ambitieux pour le futur : Sea You sera membre de la nouvelle association fondée des plus beaux festivals de plage d’Europe. Nous sommes actuellement 10 festivals dans 10 pays différents (France, Espagne, Portugal, Norvège, Croatie et d’autres). Nous avons des plans top secrets passionnants pour l’avenir 😉

En parallèle, nous essayons de faire de mieux en mieux à chaque édition pour satisfaire toujours  d’avantage le public ! Nous voulons que tous ressentent l’évolution du festival à travers le temps ! Et bien entendu, il y a plein d’artistes que je voudrais voir un jour sur la programmation. Un rêve serait également de faire un troisième jour de festival qui serait plus dédié à des concerts et des groupes de musiques électroniques. Le vendredi serait idéal pour ça, des concerts incroyables avec par exemple : Moderat, Dub FX, Underworld  ou d’autres pourraient être un parfait démarrage pour le festival, et pimenter un peu la prog. Mais ce n’est encore qu’un rêve pour le moment.


Sea You Festival

Les 13 et 14 juillet

Au bord du lac Tunisee à Fribourg

Le lien de l’évènement Facebook

La billetterie en ligne


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here