Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Ils nous ont quittés : ces 7 restos strasbourgeois à qui on a dit adieu en 2022

44.1k Lectures
Publicité

Inconnue pour certains, seconde maison pour d’autres, ces adresses nous ont définitivement quittés, laissant derrière-elles, souvenirs et estomacs délaissés. Pour ces dernières heures de 2022, prenons le temps de voir qui a rendu son tablier à Strasbourg cette année.

Paulus

Publicité

Une cuisine passionnée, du tout maison et des plats du jour à prix plus qu’accessibles. La recette était parfaite mais les chefs talentueux et généreux ont parfois envie de voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Ciao Paulus, tu faisais du bien et du bon à la Krutenau.


La Chaîne d'Or

Une adresse historique située sur la route de Grand’Rue à la cathédrale, tout y était beau, sauf la cuisine ces dernières années. En business-machine à touriste bien apprêtée, l’adresse avait vendu son âme à la rentabilité. Le changement arrive avec Pierre Diebold, propriétaire de la pizzeria Il Felice, et une réouverture prévue au 1er trimestre 2023 sous une nouvelle identité.


Dwichers Delicatessen

Strasbourg avait enfin retrouvé une adresse dédiée au pastrami depuis le Smokey Brothers. Dwichers, c’était des sandwichs pas donnés mais de qualité avec des recettes bien pensés. Il y avait de la générosité dans ce petit take-away du centre-ville et ça faisait du bien.


Le Pont aux Chats

Une déco féline à outrance, une ambiance intimiste et une cuisine locale et de saison. Le Pont aux Chats, c’était une belle adresse d’habitués tenue par deux femmes passionnées. Elles avaient fait revivre l’endroit, en joli clin d’oeil avec son histoire.


Le Labo

Des burgers scientifiquement imaginés pour être faibles en calories ? Le Labo, un peu foufou, voulait créer la rencontre entre la junkfood et le monde du healthy. Des steaks d’insectes, des crudités pour remplacer les frites, des calories omniprésentes : l’idée était là, mais peut être pas le marché.


Au 5

Après 8 années à faire couler du café, cuire des gaufres et arroser de chantilly tout ce qui est possible et imaginable, Au 5, petit coffee shop à côté du cinéma Vox, a fermé ses portes. Une adresse sans prétention qui aura su créer une belle clientèle d’habitués au fil des années.


Cokoon

Petit restaurant familial installé au Faubourg de Pierre, la cuisine misait tout sur la fraîcheur, la saisonnalité et une carte courte capable de facilement évoluer. Une adresse sans superflus qui faisait du bien à l’estomac.


Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Bonnes adresses"

À la une

Ils nous ont quittés : ces 7 restos strasbourgeois à qui on a dit adieu en 2022

Commentaires (5)

  1. Un vrai resto alsacien qui a fermé chez tante liesel, il était excellent mais vous pouvez aller chez l’oncle freddy, même cuisine aussi exceptionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Bonnes adresses”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !