Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Le premier site d’exploitation de pétrole européen était alsacien

3.3k Lectures
Publicité

Du pétrole en Alsace. L’image peut paraître surprenante mais le nord du Bas-Rhin couve bel et bien un trésor d’or noir. C’est d’ailleurs à Pechelbronn qu’est née la première société pétrolière par action au 18e siècle. Si l’exploitation pétrolière a cessé dans les années 60, la commune reste marquée par son histoire pétrolière et ses spécificités géologiques et accueille aujourd’hui le Musée Français du Pétrole. 

On connaît l’Alsace pour sa riche gastronomie, ses vignes et ses marchés de Noël, mais un peu moins pour son exploitation de pétrole. Pourtant c’est au nord du Bas-Rhin que se trouvait le premier site d’exploitation de pétrole d’Europe, plus précisément à  Pechelbronn. 

Publicité

Un peu d’histoire

C’est grâce à la présence d’affleurements huileux en forêt d’Alsace du Nord qu’a commencé l’histoire de l’exploitation pétrolière alsacienne. Des premiers écrits datant du 15e au 17e siècle évoquent déjà l’utilisation de cette huile. En 1734, un étudiant en médecine soutient une thèse sur les bienfaits médicaux de l’huile de Pechelbronn, mais surtout réalise les premiers essais de distillation lui permettant d’isoler le pétrole lampant. Celui-ci sera utilisé pour l’éclairage un siècle plus tard.

ancienne distillerie d’huile brute_CollectionMFDP[19665]
Ancienne distillerie d'huile © Document remis / MFDP

La première exploitation recensée, est l’œuvre d’un homme : De la Sablonière, un interprète du roi de France. Ayant expérimenté un “ciment d’asphalte” pour calfater les bateaux, ce dernier était à la recherche de sites de production en France. C’est ainsi qu’est née, en 1741, la première société pétrolière par action, faisant de Pechelbronn la doyenne des sociétés pétrolières.

Le sable bitumineux est ainsi extrait, l’huile en est séparée et distillée pour obtenir des produits pharmaceutiques, de la graisse et de la poix puis, au 19e siècle, du pétrole lampant. À partir de 1865, on passe à la récupération d’huile de suintement, plus profonde dans le sol et, à partir de 1879, les forages mécaniques permettent de produire des puits atteignant jusqu’à 1200 mètres de profondeur. La première pompe est utilisée en 1882, en 1949, 650 sont utilisées simultanément.

DSC00905_Collection MFDP[19669]
© Document remis / MFDP

De l’huile pour quoi faire ?

Si les premiers ateliers de distillation datent de 1740 à Pechelbronn, c’est en 1857 que Louis Frédéric Achille Le Bel met en place la première raffinerie qui produit dès 1873 le pétrole lampant. À partir de 1927 Pechelbronn est notamment connue pour la commercialisation de lubrifiants sous la marque Antar. Peu avant la Deuxième Guerre mondiale, en 1936 l’huile permet ainsi la production d’essence (à hauteur de 6%), de gasoil (16%), de pétrole lampant, de white-spirit, d’huile, de paraffine ou encore de bitume.

La raffinerie, en grande partie détruite par les bombardiers américains lors de la Deuxième Guerre mondiale, est reconstruite par la suite. L’exploitation pétrolière de la région cesse finalement en 1970. 

41 PECH_PAT R. Hoffmann@MFDP
© Document remis / MFDP

Le pétrole est une huile minérale naturelle, composée essentiellement d’hydrocarbures. À Pechelbronn, le pétrole se trouve entre 0 et 1500 m de profondeur et majoritairement entre 0 et 400m. On le trouve sur une surface d’environ 44 000 hectares, de Wissembourg à Brumath et Hochfelden, dans des lentilles de sables. La proportion de gaz y étant faible, il est nécessaire de pomper pour le faire remonter.

De plus, la taille de ces lentilles (2 à 10 m d’épaisseur et quelques km de longueur seulement) est bien inférieure à celles présentes dans d’autres coins de la planète. Leur extraction y est donc plus difficile et moins rentable, notamment à partir de la découverte des gisements sahariens et arabes. Seuls 20% de la capacité des gisements du champ pétrolifère de Pechelbronn auraient ainsi été exploités.

Aujourd’hui, un musée

Si toute exploitation a cessé au cours des années 1960, le passé pétrolier de Pechelbronn n’est pas pour autant tombé dans l’oubli. Dès 1967, le Musée Français du Pétrole est créé et sa gestion est confiée par la suite à l’association des Amis du Musée du Pétrole de Pechelbronn, constituée en 1984.

Le musée permet ainsi d’en découvrir plus sur la formation géologique de cette huile, ses nombreux usages et les évolutions technologiques et techniques de l’exploitation pétrolière. D’autres thèmes comme la géothermie ou les énergies renouvelables y sont également évoqués tandis que de nombreux objets d’époques y sont exposés.


Établissement

Musée Français du Pétrole

Quoi ?

Musée

où ?

4, rue de l’Ecole (Espaces de visites) 67250 Merkwiller-Pechelbronn

Plus d'infos ?

Tél. : 03 88 80 91 08

DSCN1219_@MFDP[19668]
© Document remis / MFDP

*Informations du site du Musée Français du Pétrole

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Histoires et secrets d'Alsace"

À la une

Le premier site d’exploitation de pétrole européen était alsacien

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Histoires et secrets d'Alsace”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !