Les grands projets qui sortent de l’ordinaire, on adore, surtout lorsque cela permet de mettre en avant un territoire. Et justement, la dernière fresque éphémère de l’artiste de land-art Saype vaut le détour. 5 000m2 de peinture éphémère et éco-responsable, au sommet du Ballon d’Alsace. On vous en dit plus.



Il avait déjà fait le coup en 2018. Pour les Eurockéennes, le local de l’étape Saype avait réalisé une fresque naturelle de 5 000m2 dans l’herbe des fortifications de Belfort, aux douves de la porte de Brisach.


Une fresque naturelle de 5 000m2 sur le versant du Ballon d’Alsace

Après avoir réalisé des fresques en Afrique du Sud, en Italie ou encore au Kenya, cette année, le Belfortain revient à la maison quatre ans plus tard. Cette fois-ci, il a réalisé une fresque éphémère de 5 000m2 sur le versant du Ballon d’Alsace. Un hommage pour les cent ans du Territoire de Belfort, le plus petit département de France et son lieu de naissance. La fresque représente un petit garçon, jouant avec des jouets hautement symboliques du territoire. Parmi eux, une guitare, un lion (de Belfort) en peluche, le casque Adrian de la Première Guerre mondiale et enfin un TGV, en hommage au site historique d’Alstom.

La fresque a pris plus d’une dizaine d’heures de travail à la fin du mois de juin. Et le 8 juillet dernier, les amatrices et amateurs du Tour de France ont pu la voir lors de l’épreuve qui passait par le Territoire de Belfort. Confectionnée avec une peinture qui s’efface d’elle-même, avec la repousse de l’herbe, la fresque disparaîtra bientôt. Mais elle aura pu en émerveiller plus d’un et plus d’une.

© Capture d’écran compte Instagram Saype (@saype_artiste)

© Photo de couverture : Vflpix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here