Depuis le début du mois de décembre, Alsaciens et Québécois s’échangent des vœux de fin d’année en vidéo, dans le cadre d’une initiative lancée par les Alsaciens de Montréal. Une manière de créer du lien entre ces deux régions séparées par un océan, à l’heure où les marchés de Noël ont dû revoir leur formule, un peu partout.

Quel est le point commun entre Montréal et Strasbourg ? En décembre, on trouve dans chacune de ces villes un marché de Noël et des Alsaciens très attachées aux traditions. Partenaire du village de Noël de Montréal depuis plusieurs années, l’Association des Alsaciens de Montréal a lancé au début du mois une opération d’échange de vœux entre l’Alsace et le Québec, grâce à des pastilles vidéos.

Quelques personnalités alsaciennes se sont prêtées au jeu, comme Aurélie Roux, Miss Alsace 2020, Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l’Insertion, Elsa Schalk, sénatrice alsacienne ou encore Eric Straumann, maire de Colmar. Des habitants de plusieurs communes alsaciennes ont aussi envoyés leur becs au Québec, adressant les vœux de Kaysersberg, Eguisheim, la Petite Pierre, Cernay, ou encore la vallée de la Bruche.

Côté canadien, Caroline Proulx, ministre du tourisme du Québec a également enregistré une petite vidéo à destination des Alsaciens.

Baptisée « Pont fraternel entre l’Alsace et le Québec », cette opération vise à rapprocher les deux régions à l’heure où la crise du Covid empêche toujours l’ouverture des frontières. Elle fait suite à une réorganisation de dernière minute du Village de Noël de Montréal. « Cette année, ce devait être la consécration, regrette Michael Bechler, membre des Alsaciens de Montréal accompagnant la stratégie digitale des Alsaciens du monde – autre association d’Alsaciens expatriés à l’origine notamment de l’Alsace fan day. Environ 20% des chalets devait être consacrés à l’Alsace. On avait prévu un échange d’artisans alsaciens et québécois, ainsi que des cabines de téléportation vidéo qui devaient permettre de passer d’un marché à l’autre. » Ce sera normalement pour l’année prochaine.

En attendant, il est toujours possible d’envoyer des vœux au Québec en postant une vidéo sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #quebecalsacenoel2020 .

Cette année, une maison de l’Alsace s’est tout de même installée sur le Village de Noël de Montréal, à défaut de nombreux chalets. Document remis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here