Alors que l’ensemble du secteur culturel strasbourgeois devait faire son grand retour le 15 décembre, ses acteurs devront finalement patienter jusqu’à l’année prochaine. Salle de spectacle, théâtres, cinémas et les autres restent donc portes closes et accumulent les difficultés depuis le premier confinement. La Ville et l’Eurométropole ont déployé un plan de soutien à destination des acteurs culturels et celui-ci devrait être prolongé encore avant la fin de l’année 2020.

Le 10 décembre dernier, Jean Castex a pris la parole pour annoncer une levée du confinement quelque peu différente de celle qui était prévue. Alors que le gouvernement avait prévu de déconfiner le monde de la culture au 15 décembre, les cinémas, les théâtres et les salles de concert devront finalement rester fermés au minimum trois semaines de plus, soit jusqu’au 7 janvier 2021. À Strasbourg comme ailleurs, les réactions ne se sont pas fait attendre et une manifestation des professionnels du secteur s’est tenue ce mardi place Kléber. 

Relire : Faute de salles, les artistes de cirque et de cabaret strasbourgeois quittent la ville

Joséphine Li, acrobate L'envolée Studio
Joséphine Li, acrobate L’envolée Studio © Mathilde Piaud


La Ville favorable à la réouverture

Initialement prévue pour annoncer la réouverture des lieux culturels et des conditions dans lesquelles devait se faire cette reprise, la conférence de presse tenue ce mardi par la Ville et l’Eurométropole a quelque peu été revue au dernier moment, suite aux dernières annonces du gouvernement. Face à ce report et cette mise à l’arrêt de la culture, la maire de Strasbourg a tenu à affirmer sa position : Plus que jamais dans cette période difficile, on a besoin de s’appuyer sur nos artistes et lieux de culture. Il y a un certain nombre d’acteurs en difficulté, de salles, qui auraient dû ouvrir aujourd’hui. Malheureusement, ces retrouvailles n’auront pas lieu. C’est un grand regret. Bien évidemment, la santé doit primer, mais je crois que les acteurs ont su montrer qu’ils pouvaient accueillir dans le respect de mesures sanitaires strictes. Par ailleurs, Jeanne Barseghian fait également partie des signataires de la démarche collective de recours en référé-liberté du monde de la culture qui compte déjà plus de 1 200 signatures.  

La maire de Strasbourg a rappelé les priorités qui ont été fixées par la Ville pour le domaine de la culture, et ce, depuis le début de la crise, à savoir : le maintien des subventions en 2020 quel que soit l’impact de la crise sanitaire, le maintien de l’ouverture des espaces de travail pour permettre aux artistes de répéter pendant ce second confinement, ou encore la possibilité pour les associations à être exemptées de loyer. 

© Yael Becker


Un plan de soutien de près d’1,2 millions d’euros

Depuis le début de la crise, la Ville et l’Eurométropole ont déployé un plan de soutien à destination des acteurs strasbourgeois du monde de la culture. Sur l’ensemble de la période de la crise, ce sont un peu plus d’1,2 millions d’euros qui y ont été et seront consacrés au total. Dans le détail, 660 000 euros ont déjà été déboursés depuis juin dernier et répartis vers les cinémas Star et Vox, pour des subventions exceptionnelles et des cycles de programmation du secteur du spectacle vivant, via la commande publique d’œuvres d’artistes plasticiens ou acteurs des arts visuels ou encore pour soutenir le secteur du livre. Enfin, 564 000 euros supplémentaires seront encore déployés avant la fin de l’année, notamment pour soutenir les librairies et le spectacle vivant. 

Murielle Fabre, vice-présidente en charge de l’action culturelle à l’Eurométropole a précisé “La culture reste essentielle et nous sommes à leurs côtés [ndlr. des professionnels].” Et a expliqué que l’Eurométropole avait sollicité de nombreux artistes afin que leurs œuvres soient mises à disposition de plusieurs musées de la ville de Strasbourg dans une démarche de valorisation de l’œuvre artistique. L’opération devrait avoir lieu en septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here