Comme chaque été, on se promet de prendre soin de sa peau, de ses cheveux, de se protéger des rayons UV, du sable, du sel, de préserver son capital soleil… Bref, plein de beaux projets qu’on concrétise en achetant toutes sortes de produits au supermarché ou en pharmacie dont on ignore la composition mais auxquels on fait une confiance aveugle. C’était sans compter l’apparition de Yuka, Incy Beauty et autres applis de scanning qui nous ont permis de lever le voile sur les ingrédients mis dans nos produits quotidiens. Et quelle surprise de se rendre compte que ces derniers peuvent être dangereux pour nous, mais aussi pour l’environnement… Alors, pour remédier à la sur-consommation de crème solaire, anti-moustique ou autre après-soleil nocifs, voici une liste de recettes de produits d’été à fabriquer soi-même, pour se protéger et protéger notre environnement durant toutes les vacances, et même au-delà !

Fabriquer sa crème solaire

La base d’une journée en plein cagnard réussie ? La crème solaire ! On ne va pas vous faire le laïus habituel : restez à l’ombre, évitez de sortir entre 11h00 et 15h00, blablabla, tout cela, vous le savez. Pour fabriquer de l’écran solaire soi-même, on a besoin de quatre éléments de base : une cire (animale ou végétale) pour la conservation et l’action waterproof, un beurre pour une consistance agréable, une huile végétale car elles ont un indice de protection au soleil naturel et de l’oxyde de zinc sans nanoparticules pour la protection contre les rayons. En option : de l’huile essentielle pour l’odeur et la protection naturelle, et de la vitamine E pour une conservation plus longue. Comme avec toutes les crèmes solaires, pensez à vous tartinez régulièrement, au minimum une fois toutes les deux heures et après chaque baignade. Rangez votre mixture de préférence au frigo pour une plus longue conservation. Voici donc la recette pour environ 200 ml de crème solaire :

  • 120 g d’huile végétale (olive, coco, jojoba… Vous pouvez faire des mélanges en prenant 60g d’une huile, 60g d’une autre par exemple)
  • 80 g de beurre végétal (karité, cacao…)
  • 50 g de poudre d’oxyde de zinc sans nanoparticules (protection contre les rayons)
  • 10 g de cire végétale ou d’abeille (conservation & action waterproof)
  • 20 gouttes de vitamine E (conservation)
  • 20 gouttes d’HE de lavande vraie bio (protection et odeur)
© Yaël Becker / Pokaa

Faire fondre la cire, puis les beurres et les huiles au bain-marie (attention le mélange ne doit pas bouillir !). Une fois que tout est bien liquide, retirer du feu et ajouter la poudre d’oxyde de zinc sans nanoparticules et bien bien bien mélanger. Ajouter la vitamine E et l’huile essentielle si désiré, puis verser dans un flacon. Personnellement j’ai été agréablement surprise par le résultat. La crème solaire est assez liquide pour s’étaler facilement et ne laisse que peu de traces blanchâtres sur la peau comparé à des dizaines d’autres crèmes à la compo clean que j’ai pu tester. Une recette que j’ai dorénavant adoptée !

Fabriquer son après-soleil

Après la journée passée à faire la crêpe au soleil, la peau a bien besoin d’être nourrie et rafraîchie. Un petit coup d’après-soleil en sortant de la douche et vous pourrez tranquillement sortir profiter de la soirée estivale sans tiraillement ou peau qui gratte. Voici donc une recette simple pour environ 100 ml d’après-soleil :

  • 50 ml de gel d’Aloe Vera pour ses vertus cicatrisantes, apaisantes, hydratantes
  • 50 ml d’huile végétale (avocat, amande douce, jojoba, coco, …) pour leurs vertus assoupissantes, nourrissantes et protectrices. Il est tout à fait possible de faire des mélanges d’huiles.

Mélanger dans un flacon le gel d’Aloe Vera avec l’huile (ou les huiles), bien secouer, et appliquer le mélange sur tout le corps. À conserver au frigo pendant un mois maximum.

© Yaël Becker / Pokaa

Fabriquer un produit apaisant pour les coups de soleil

Pour les plus distrait.e.s ayant oublié leur crème solaire et à qui le soleil aurait laissé un souvenir coloré et douloureux, une solution serait de verser du gel d’Aloe Vera dans un bac à glaçons et de le conserver au congélateur. Le fait d’appliquer ensuite le glaçon d’Aloe Vera directement sur la brûlure apaisera instantanément la douleur et la chaleur. Une autre solution : une crème apaisante pourra calmer votre peau endolorie.

  • 50 ml d’huile de coco
  • 50 ml de gel d’Aloe Vera
  • 15 ml d’hydrolat d’hamamélis
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande
© Yaël Becker / Pokaa

Fabriquer son spray anti-moustiques / anti-insectes

La bête noire de nos soirées estivales en extérieur, de nos folles nuits de camping et de nos apéros : les moustiques et autres insectes qui sabotent nos moments conviviaux. Outre la bougie à la citronnelle et certaines plantes qui éloignent naturellement ces visiteurs malvenus, il y a également la possibilité de fabriquer son propre spray répulsif anti-insectes à base d’huiles essentielles.

  • 100 ml d’hydrolat de lavande fine
  • 1 cuillère à soupe d’alcool à 70° acheté en pharmacie ou de vodka
  • 20 gouttes d’huile essentielle de citronnelle
  • 20 gouttes d’huile essentielle de lemongrass
  • 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Litsée citronnée
© Yaël Becker / Pokaa

Fabriquer son spray de protection cheveux

Parce qu’au soleil il n’y a pas que notre peau qui trinque, mais qu’il faut également protéger notre masse capillaire, pourquoi ne pas tester une recette de spray de protection pour cet été ?

  • 70 ml d’hydrolat ou d’eau (fleur d’oranger, ylang-ylang, hamamélis, lavande, …)
  • 25 ml d’huile végétale (coco, ricin, argan, avocat, …)
  • 10 gouttes de vitamines E pour la conservation
Spray protection cheveux après mélange
© Yaël Becker / Pokaa

Pensez à bien l’agiter avant utilisation car, comme vous le savez, l’huile et l’eau ne se mélangent pas.


Envie de continuer sur votre lancée de produits faits-maison ? Jetez un œil à notre article proposant 5 recettes pour faire ses produits de beauté ou encore 4 recettes pour faire ses produits ménagers soi-même.

Avec ces conseils, vous êtes parés pour un été sans prise de tête et sans culpabiliser ! Et vous, quels sont vos conseils pour passer un été en préservant notre planète et notre porte-monnaie ?


Photo de couverture : Maria Fernandes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here