Il y a plus d’un an sortait In Memoriam : le premier film de Benjamin Steinmann sur l’histoire des Malgré-nous, ces Alsaciens enrôlés de force dans l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. D’ailleurs, le film est diffusé ce soir au siège du conseil général et le 9 décembre au cinéma CGR à Colmar. Après le succès de ce film coup de poing sur une partie sombre de l’Histoire, le jeune réalisateur de 26 ans remet le couvert avec un second film tourné en fin d’année prochaine. Et pour mener à bien ce projet il a besoin de vous pour des rôles et de la figuration qui participeront à leurs niveaux et en images, au devoir de mémoire.

Ce second long métrage mettra en lumière la place des villageois alsaciens dans ce méandre historique qu’est l’entre-deux-guerres. Alors, pour réaliser ce film humaniste, cette reconstitution historique sur un lourd passé pas si lointain, Benjamin a besoin de villageois, de villageoises, de Strasbourgeois et de Strasbourgeoises impliqué(e)s.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est in-memoriam-benjamin-film-relisateur52482099_247118152889699_1171335193340936192_n-1024x576.png.

Les profiles des figurants, figurantes, actrices et acteurs recherchés :

  • Des femmes de 25 à 75 ans avec ou sans expérience
  • Des hommes de 25 à 75 ans avec ou sans expérience

Ce second film rapportera l’histoire de ces femmes et de ces hommes placés au centre d’un double conflit mondial, lors d’une période plus que délaissée par les livres d’histoire : celle qui a eu lieu entre 1919 et 1938, à la fin de la Grande Guerre et à l’aube de la seconde, vingt ans plus tard. Le film retracera également une partie de la période d’après-guerre, celle allant de 1945 à 1950. Des années toujours retranscrites à travers le regard de ces valeureux alsaciens : nos parents, nos grands-parents. Ce film, comme le premier leur rendra hommage humblement, en retraçant le passé. Il sera joué, diffusé, aimé et partagé par nous Alsaciens, les passeurs de mémoire et de près ou de loin leurs descendants. Un geste pas tout à fait anodin.

Les profils n’auront pas besoin d’expérience particulière, ni dans le cinéma ni dans le théâtre. Cependant une certaine assiduité, une réelle implication et une constance sont bien évidemment demandées afin que la réalisation et le tournage se déroulent de la meilleure manière possible.


Tournage prévu en novembre 2020
Rôles et figurations bénévoles, notamment pour des scènes se déroulant dans des villages de la région.
Pour participer au second film de Benjamin Steinmann merci d’envoyer vos candidatures (photo de vous de profile, âge, adresse, expérience ou non dans le milieu du cinéma ou du théâtre) à l’adresse suivante :
[email protected]

Bonne chance à toutes et à tous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here