Quand sonnent les premières heures de Noël, Strasbourg se transforme. Les effluves de vin chaud se marient aux odeurs des bretzels chauds, des baguettes gratinées ou encore des gaufres. Les décorations s’élèvent dans les hauteurs de notre belle ville, rajoutant encore plus d’étoiles dans notre ciel. Strasbourg est la vraie capitale de Noël, mais ce titre engendre bien des responsabilités et des protocoles. Aujourd’hui se tenait d’ailleurs la réunion de présentation du déroulé et du programme du dispositif Strasbourg, Capitale de Noël, présentée par Roland Ries et son premier adjoint Alain Fontanel. Voici les infos les plus chaudes de ta Place Kléber !

Budget, sécurité, parrains, on parle infos pratiques ici

Le Marché de Noël s’étendra sur une période allant du 23 novembre au 24 décembre, avec une semaine de rab’ place de la Cathédrale jusqu’au 30 décembre. La soirée d’ouverture sera donc le 23 novembre, un vendredi soir, en présence du parrain et de la marraine de cette année : Vincent Niclo, chanteur et ténor français, et Jeane Manson, la chanteuse la plus française des américaines.

Pour vous faire rêver et en voir de toutes les couleurs, le budget sera de 4 millions d’euros pour la Ville de Strasbourg, dont 800 000 € pour la sécurité. De façon à allier les deux maîtres mots de cette édition de Strasbourg, Capitale de Noël : authenticité et sécurité. À ce sujet, les mesures de sécurité et restrictions d’accès au centre-ville, que vous connaissez bien désormais si vous êtes strasbourgeois, n’ont pas été annoncées aujourd’hui, mais le seront lors d’une réunion à part.

Une Place Kléber au centre et différentes expériences de Noël : Strasbourg fait les choses en grand !

Dans le lot d’informations dévoilées, il y en avait qui étaient déjà sur Pokaa. Tout d’abord, la Finlande sera l’invitée d’honneur de cette année 2018, et je vous laisse lire l’article écrit sur le sujet. Deuzio, il y aura bien une patinoire sur la Place Kléber, véritable « cœur de Noël », avec en plus le traditionnel sapin. En plus de tout cela, dans le cadre du « Village du partage », vous aurez le droit à des petits plats concoctés par des chefs réfugiés qui cuisineront pour vous.

Maintenant, on rentre dans du un peu plus neuf : en effet, le marché de Noël sera divisé en trois parties cette année, avec une partie « magique », une partie « autrement » et une partie « secret ». Cette année, votre « Noël autrement » sera le même que celui de l’année dernière – donc pas si autrement que cela… humour –, à savoir place Grimmeisenc’est là. Le « Noël secret » sera davantage pour les parents et leurs enfants, mais rien ne vous interdit d’y aller aussi ; après tout, on a tous encore en nous un enfant qui sommeille. Cet espace consistera en un sapin participatif place du Marché Gayot – c’est ici – et un chapiteau avec 76 spectacles gratuits place Mathias-Mérian – .

Strasbourg + Noël = Religion

Le dispositif de Strasbourg, Capitale de Noël fera également la part belle à la religion – on n’est pas encore dans le régime du Concordat pour rien. En effet, la cour du Palais épiscopal, rue du Parchemin, sera pour la première fois ouverte au public, pour un « marché de Noël spirituel ». Un marché qui comptera d’ailleurs six chalets et une crèche en bois.

En plus de tout cela, on aura le droit à un sentier de crèches, de façon à renforcer encore plus le côté spirituel et authentique du marché de Noël. Si on peut franchement remettre en question les liens de cause à effet entre religion et authentique, pour tous les croyants et même les curieux, ce sera quelque chose à voir et à faire.

Belle, c’est un mot qu’on dirait, inventé pour… elle. Crédit @Strasbourg Photo

Religion toujours, avec la possibilité de voir la flèche de la Cathédrale de Strasbourg – surnommée Môman – illuminée tous les soirs, dès la tombée de la nuit. Des essais sont encore à prévoir mais c’est une possibilité. Tout comme les illuminations, qui seront renouvelées.

Le marché de Strasbourg se rajeunit !

Tradition et modernisme ne sont pas antinomiques à Strasbourg, puisque plusieurs choses sont là pour mettre un petit coup de jeune au Marché de Noël ! Premièrement, je la mets en premier parce que j’adore cette info : il y aura une course de Pères Noël en roller le 4 décembre ! Je ne sais pas vous, mais moi je suis chaud !

Ce Père Noël est prêt à tout pour gagner !

Ensuite, comme l’a annoncé Paul Meyer, notamment adjoint au numérique, les outils numériques disponibles permettront de renseigner ses préférences et ainsi de se voir proposer des animations adaptées. Un pas en plus vers le tout numérique, on n’arrête plus le progrès…

Un Bretzel, une statue. Un mariage d’amour, pas de raison

De plus, la marque Marché de Noël continue de s’exporter, et l’année prochaine, il sera peut-être possible de voir les couleurs strasbourgeoises dans la Grand Pomme – et non, je ne parle pas de celle d’Apple. New-York pourrait accueillir dès 2019 un bout du Marché, près du Flatiron Building sur la 5ème Avenue. Un pas de plus vers le rapprochement de deux villes finalement assez similaires.

Voilà donc pour les infos les plus croustillantes du déroulé du Marché de Noël et plus encore pour cette belle session 2018. Une période qui va une nouvelle fois être intense pour les organismes, mais qui va tout du moins être belle. Patinoire, repas, vin chaud, crèches ou tout simplement les quatre à la fois. Que la magie de Noël opère cette année encore !

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here