Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
saint paul église strasbourg tourisme

Strasbourg : quelle est l’histoire du quai Koch, où 35 arbres vont bientôt être plantés ?

1.4k Lectures
Publicité

Dans le cadre de la saison 3 de son Plan Canopée, la Ville de Strasbourg a annoncé planter 35 arbres tout le long du quai Koch. L’occasion de revenir sur l’histoire d’un endroit bien connu des Strasbourgeois(es), et qui préfigure les futures ambitions de la Ville pour le patrimoine.

Comme une série que l’on attend fébrilement chaque année, le Plan Canopée revient pour une nouvelle saison. Et contrairement à certaines productions Netflix, les moyens ont été mis au niveau des ambitions.

Au programme de cette saison 3 : la plantation de 1 000 arbres sur plus d’une centaine de sites. Le tout, avec toujours l’objectif de passer de 26 à 30 % de canopée sur le territoire, pour apporter plus d’ombre grâce au développement des arbres. Pour cette nouvelle saison, tout commence par le quai Koch : la Ville compte reproduire une allée d’arbres d’époque, afin d’offrir aux Strasbourgeois(es) une déambulation à la fraîche, pendant les grosses chaleurs d’été.

quai koch
© Google Maps

Le quai Koch, un pont entre la Neustadt et la Krutenau

À Strasbourg, le quai Koch est surtout connu pour être l’un des points de vue les plus instagrammables de la ville, avec sa vue sur l’église Saint-Paul. Mais, au-delà de ses usages actuels, le quai Koch possède une histoire impériale, qui remonte à la fin du 19ème siècle, lorsque Strasbourg se trouvait sous domination allemande.

Le quai est en effet aménagé au moment de la création de la Neustadt, et porte le nom du médecin allemand Robert Koch, prix Nobel de médecine en 1905, pour sa découverte de la bactérie responsable de la tuberculose, la « bacille de Koch ».

saint paul église strasbourg tourisme
© Hugo Favre Napoli/Pokaa

Le quai possédait toutefois une fonction toute particulière sous l’empire allemand : relier le lieu de pouvoir à celui du savoir. En effet, lorsque le plan d’extension du nouveau Strasbourg a été mis en place, deux grands axes sont créés : d’un côté, une voie de circulation avec les avenues des Vosges, de la Forêt-Noire et de la Paix, désormais Simone Veil ; de l’autre un axe impérial reliant la place de la République à l’Université impériale.

Le quai Koch fait ainsi partie de cet axe impérial, constituant à l’époque la colonne vertébrale du centre administratif et politique strasbourgeois de l’époque. Une colonne vertébrale fortement dotée en arbres et végétation en tout genre, afin d’assurer là encore une continuité entre le jardin impérial et l’aménagement symétrique de la place de la République.

quai Koch archives
© Archives de la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg

35 nouveaux arbres plantés sur le quai Koch

Un passé végétal qui va revenir dans le présent, avec la saison 3 du Plan Canopée. Le quai Koch va en effet retrouver une allée arborée, avec la plantation de 35 nouveaux arbres, afin de reconstituer un alignement paysager comme on en faisait à Strasbourg à la fin du 19ème siècle.

Concrètement, il y aura quatre mètres d’écart entre chaque arbre planté, pour permettre une déambulation ombragée aux Strasbourgeois(es) une fois l’été venu.

Pour ce faire, la Ville de Strasbourg a dû porter une attention particulière aux arbres et à la manière dont il fallait les planter. En effet, comme le quai Koch est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017, il n’était pas possible de planter les arbres n’importe comment.

C’est pourquoi il a fallu opérer les plantations des 35 tilleuls avec l’avis de l’architecte des Bâtiments de France, pour s’assurer de la conformité en matière de sauvegarde et mise en valeur du patrimoine. Ainsi, les tilleuls, une fois adultes, ne dépasseront pas les arbres déjà présents, afin de ne pas gâcher l’architecture du quartier.

Les prochains objectifs du Plan Canopée

Si la saison 3 du Plan Canopée ne contient pas d’autres expérimentations croustillantes et se repose sur ses acquis précédents, les plantations du quai Koch préfigurent néanmoins les prochains objectifs de la municipalité.

En effet, la Ville souhaite augmenter sa capacité à lutter contre les îlots de chaleur et celle des Strasbourgeois(es) à se déplacer sans générer de pollutions, particulièrement dans la Neustadt. Le quai Koch fera alors partie du circuit retenu pour aménager la prochaine magistrale piétonne, qui permettra de relier à pied la Grande-Île et le Parlement européen. Un objectif « pour le prochain mandat », comme le glisse l’élue déléguée à la ville marchable.

Le quai Koch est emblématique de la manière dont nous voulons faire du patrimoine historique un atout pour créer une ville résiliante et attractive.
Sophie Dupressoir, élue déléguée à la ville marchable

La municipalité souhaite également créer un deuxième axe cyclable sur le quai Koch, qui ne va pour l’instant que dans un sens, en enlevant une file de stationnement. Enfin, elle prévoit un projet de plantation pérenne d’arbres sur la place du Tribunal, pour se substituer aux îlots de fraîcheur installés chaque été. Que d’ambitions pour les prochaines années du Plan Canopée.

 Avec les plantations sur le quai Koch, la Ville souhaite mettre en valeur le patrimoine architectural strasbourgeois, tout en incitant aux mobilités douces. Un objectif qui compte bien verdir toute la Neustadt, comme elle pouvait l’être à l’époque.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Strasbourg : quelle est l’histoire du quai Koch, où 35 arbres vont bientôt être plantés ?

Commentaires (1)

  1. Ils ont enlevé des tilleuls (fin août-septembre) qui étaient en bonne santé pour en replanter de nouveaux au même endroit… Sur ce quai, cela fait un bout de temps que l’on pouvait marché à l’abri de la chaleur et de la pluie… J’ai dû mal à comprendre la nouveauté….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !