Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

La montagne sans voiture : dès dimanche, la navette des Crêtes reprend du service !

6.7k Lectures
Publicité
Publicité

Plus besoin de voiture pour partir randonner dans les hauteurs vosgiennes ! La montagne plus accessible, c’est en effet ce que propose la Navette des Crêtes, mise en place du 17 juillet au 15 août. Les huit lignes de navettes, couplées aux TER, permettent de se rendre facilement au Lac Blanc ou encore à Gérardmer. On vous dit tout.



Le Lac Blanc, le Grand Ballon, Gérardmer ou encore le Markstein sont des lieux bien connus des Alsaciens et des Alsaciennes pour respirer l’air de la montagne et se dégourdir les jambes. Il n’est pourtant pas toujours facile de pouvoir s’y rendre, plus encore quand on n’a pas de voiture. Mais bonne nouvelle ! La Navette des Crêtes revient du 17 juillet au 15 août pour t’emmener facilement te mettre au vert. 

© Benoit Facchi/ Document remis


Huit lignes pour découvrir les Vosges !

La Navette des Crêtes, ce sont des lignes de navettes pour partir à la découverte des sommets emblématiques du massif des Vosges, sans avoir à utiliser la voiture. Huit lignes permettent de se rendre rapidement et simplement au cœur des montagnes. Selon la ligne et la destination choisie, les navettes effectuent un à six allers-retours par jour. Depuis Strasbourg, il suffit donc de rejoindre les points de départ des navettes en TER pour se retrouver, en peu de temps, sur les crêtes. 

© Mathilde Piaud

La navette permet ainsi, en complément des TER qui parcourent la région, de découvrir facilement plusieurs lieux de la montagne vosgienne, avec des lignes reliant Munster et Gérardmer, Bollwiller au Markstein, Thann au Grand Ballon, Remiremont à Gérardmer, Saint-Dié-des-Vosges à Gérardmer tandis qu’une huitième et dernière ligne relit entre eux différents lieux touristiques entre le Lac Blanc et le Grand Ballon. 

La ligne 1 permet par exemple de rejoindre le Lac Blanc depuis Colmar en moins d’une heure. Les Strasbourgeois et Strasbourgeoises n’ont qu’à s’équiper pour la marche, monter dans un TER en gare de Strasbourg afin de rejoindre la navette puis se laisser porter jusqu’aux paysages montagneux du Lac Blanc. Sept arrêts ponctuent le parcours de la navette entre ces deux points. Pour rentrer c’est aussi simple : trois retours par jour sont effectués par la navette. 

© Benoit Facchi/ Document remis



Profiter de la nature sans polluer et sans se ruiner

En plus de l’aspect écologique qui est intéressant, le tarif, lui aussi, est plutôt avantageux : pour un pass journée groupe/famille (3-5 personnes) il faudra compter 16 €, 7 € pour un pass journée individuel et l’ensemble des services est gratuit pour les moins de 5 ans ! Autre avantage pour les amoureux des animaux : les chiens sont acceptés à bord. Enfin, les réductions associées aux cartes Fluo, Primo, Presto sont également accordées pour l’achat du billet pour la Navette des Crêtes

Bref, l’occasion parfaite de se laisser porter, de profiter d’un accès facilité mais aussi de diminuer le trafic automobile dans cet espace naturel. Pour savourer pleinement, les Offices de tourisme ont réalisé des fiches inspiration, disponibles ici, avec différents circuits et activités à réaliser. Le ticket navette permet également de profiter d’avantages dans certains établissements touristiques partenaires tels que des tarifs réduits ou des apéritifs et cafés offerts. La liste des avantages est à retrouver ici

Alors, prêt(e) à faire chauffer tes chaussures de randonnée ? 

©pierre l’eXplorateur / Document remis

La navette des Crêtes

Le site internet




*Article soutenu mais non relu par l’Alsace Destination Tourisme.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

La montagne sans voiture : dès dimanche, la navette des Crêtes reprend du service !

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !