Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Fini le Pub : les 450 m2 du Kelly’s Sibin viennent d’être repris par le groupe FHB

7 Lectures
Publicité

Au 4 rue du Vieux Marché aux Vins, dans l’immense bâtiment historique à la façade sculptée, les meubles bougent et les clés changent de mains. Appartenant depuis des années à M. Kelly’s, un irlandais tombé amoureux de Strasbourg, l’énorme Pub de 450 m2 vient d’être repris par Franck Meunier, gérant et figure de proue du groupe FHB.



Actuellement fermée, l’énorme adresse aux billards et jeux de bar, à la ribambelle de bières anglo-saxonnes, aux deux terrasses et au comptoir boisé entre désormais dans le passé. Son avenir, quant à lui, semble s’orienter vers une grande brasserie thématique qui pourrait pointer le bout de son nez d’ici là fin de l’année. On vous tiendra bien sûr informés.


Un lieu chargé d’histoire

Reconstruit en 1900 par les Allemands, le 4 rue du Vieux Marché aux Vins prit vie sous la forme d’un hôtel de renom, le Continental, dès 1906, avec au rez-de-chaussée le restaurant-brasserie Walsheim. Après la première guerre mondiale, le propriétaire change et la taverne Meteor s’y installe en 1923. Dans les étages, les chambres de l’hôtel deviennent des espaces pour entreprises. Plus récemment, ces 10 dernières années, le rez-de-chaussée a vu défiler La Boucherie, La Bonne Franquette et le pub irlandais Kelly’s Sibin. Aux étages, le bâtiment a pris un rôle d’habitation.

L’Hotel Continental en 1906 © Archiwiki

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Fini le Pub : les 450 m2 du Kelly’s Sibin viennent d’être repris par le groupe FHB

Commentaires (1)

  1. Hello,
    merci pour l’article, j’adore découvrir l’histoire de la ville à travers vos recherches! Une petite question par rapport à l’histoire du batiment:
    Que veut dire exactement « construit par les Allemands » dans ce contexte? Construit par des Alsaciens lorsque l’Alsace-Lorraine était un Reichsland dans l’Empire allemand? Du coup « construit dans la période de l’Empire allemand » ou quelque-chose du genre serait peut-être plus clair 😉 Autrement il faudrait parler de « construit par les Français à chaque fois qu’on parle d’un bâtiment d’après-guerre construit par un Alsacien, non?

    Merci! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !