La situation épidémique en Allemagne se dégrade de jour en jour. On ne compte plus les marchés de Noël allemands qui s’annulent, et notamment dans un Bade-Wurtemberg placé en état d’alarme. Ainsi, de nouvelles restrictions sanitaires touchent les transports en commun dans le Länder, qui ne sont pas sans influence sur nous Strasbourgeoises et Strasbourgeois.

Nouvelles restrictions pour les déodorants et shampoings pas chers, tout comme les caisses de Paulaner à un prix défiant toute concurrence. En effet, dès ce matin, mercredi 24 novembre, le pass sanitaire devient obligatoire pour aller faire ses courses à Kehl en tram. Et ce, pour une durée indéterminée. C’est la CTS qui a annoncé la nouvelle, un peu après 17h sur son site internet.

© Nicolas Kaspar/Pokaa


Des contrôles aléatoires organisés dès le passage de la frontière

Concrètement, les usagers strasbourgeoises et strasbourgeois de la ligne D (Poteries-Kehl Rathaus) devront ainsi avoir leur pass sanitaire sur eux. Les autorités de police locale pourront en effet organiser des contrôles aléatoires, dès le passage de la frontière. On le rappelle, la ligne D comporte trois stations en Allemagne : Kehl Banhof, Hauptschule/Läger et Kehl Rathaus.

En tant que Strasbourgeoises et Strasbourgeois, on a tous été quelque peu traumatisés pendant le premier confinement, alors que l’on ne pouvait plus aller à Kehl. Désormais, pas mal d’eau a coulé sous le pont de l’Europe et la situation se trouve désormais dans un état critique en Allemagne. Pendant un temps, il faudra donc avoir son pass sur soi dans le tram vers notre voisin germanique. Une habitude que la plupart ont déjà prise et qui ne changera pas grand-chose à nos habitudes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here