Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Covid : un rebond en Alsace et dans toute la France

2.5k Lectures
Publicité
Publicité

Alors que presque toutes les dernières restrictions ont été levées lundi dernier, les indicateurs repartent à la hausse en France et à Strasbourg et les contaminations augmentent à nouveau. Rien d’alarmant pour le moment, même si la tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’à la fin du mois.


98 104 nouveaux cas de Covid-19 ont été relevés ce samedi 19 mars en France. Les contaminations repartent à la hausse depuis quelques semaines, ou plus exactement, depuis fin février, avec un taux d’incidence à 861 au 17 mars en France.

© Capture d’écran du relevé de l’ARS du Grand Est


Les raisons ? Tout d’abord la levée du masque et la suspension du pass vaccinal, qui faisaient partie des dernières restrictions en vigueur. Mais les chiffres coïncident aussi avec le retour des vacances de la zone B (qui comprend les départements du Haut-Rhin et des Bas-Rhin). Les élèves de collèges, lycées, mais surtout primaires, sont particulièrement touchés (un taux d’incidence à 938,6 sur la semaine du 7 mars dernier). Enfin, le sous-variant d’Omicron, appelé “BA.2”, circule particulièrement sur le territoire et est 30% plus transmissible. Il représente actuellement la plupart des contaminations et devrait encore prendre de l’ampleur dans les semaines à venir.

Dans le Grand Est, le taux d’incidence est plus haut que la moyenne nationale avec 1 133,2 personnes contaminées sur 100 000 habitants (sur la période du 9 au 15 mars). Sur cette même période, 13 618 nouveaux cas ont été confirmés dans le Bas-Rhin et les taux d’incidence les plus élevés de la région ont été relevés dans les départements des Ardennes (1428,1) et de la Moselle (1361,2).

© A.Me / Pokaa

La semaine dernière, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est voulu rassurant au micro de France Info. Selon lui, le nombre de cas devrait continuer à augmenter au cours des quinze prochains jours, jusqu’à atteindre 120 000/150 000 cas par jour. Mais il a aussi assuré : “Ensuite on s’attend à une décroissance” et ajouté « on n’a pas de risque de saturation des hôpitaux« . Pour le ministre de la Santé, pas de doute, ce rebond est avant tout dû à une baisse d’attention du respect des gestes barrière : « Il y a un mouvement de relâchement général, il ne faut pas se cacher« . Il encourage d’ailleurs les personnes les plus fragiles à continuer à porter le masque, malgré la levée de l’obligation.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Info locale"

À la une

Covid : un rebond en Alsace et dans toute la France

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Info locale”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !