Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Un court-métrage alsacien dénonce les conséquences de l’abandon des animaux

4.1k Lectures
Publicité
Publicité
Pour survivre à un lundi, il faut une bonne dose de mignonnerie. Ce dimanche 25 juillet, un court-métrage est sorti, en partenariat avec la SPA Strasbourg et la Collectivité du Bien-être Animal d’Alsace (CBEA). Le but ? Sensibiliser contre l’abandon. Les stars ? Aurélie Roux, Miss Alsace 2020, et Hatchi, le husky mascotte officielle du Racing.
https://www.instagram.com/p/CRvwyTMIEsU/


Une campagne de la SPA contre l’abandon

Cet été, la SPA a décidé de lancer une campagne afin de lutter contre l’abandon. En national, l’association recueille plus de 15 000 chiens et chats dans ses 62 refuges et Maisons SPA en période estivale. Dès lors, la campagne de sensibilisation, lancée depuis le 10 juin dernier, a pour but de révéler « la dure réalité des conséquences tant physiques que psychologiques de cet acte cruel, à travers le chemin semé d’embuches qu’il parcourt », selon le site de la SPA. Pour cela, il y a eu un court-métrage tourné en national, que vous pouvez retrouver sur YouTube.


Un court-métrage purement strasbourgeois dédié à dénoncer les réalités de l’abandon

En local, un court-métrage a également été tourné pour sensibiliser aux thématiques de l’abandon. Un court-métrage poignant de plus de six minutes, tourné à Obernai, en collaboration avec la SPA Strasbourg et la CBEA. Au niveau du casting, il y a deux stars : Aurélie Roux, Miss Alsace 2020, et Hatchi, le husky mascotte du Racing Club de Strasbourg, qu’on avait rencontré ici.

Une façon de sensibiliser par la vidéo aux réalités de l’abandon, particulièrement en période estivale. Rappelons tout de même que l’abandon, en plus d’être une pratique absolument immonde, fait encourir à ses auteurs une peine de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. En attendant, bon court-métrage !

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Un court-métrage alsacien dénonce les conséquences de l’abandon des animaux

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !