Ce dimanche 25 juillet, des centaines de pilotes de montgolfières, réunis pour le Grand Est Mondial air ballons, ont fait voler leur ballon dans un ciel à peine éveillé. Un spectacle féérique, à retrouver deux fois par jour jusqu’au 1er août, à Chambley-Bussière.


Sur la ligne d’horizon, le soleil commence à se dévoiler. Les centaines de pilotes, arrivés en joyeux convoi, fenêtres ouvertes, klaxons, musique et même drapeaux s’échappant parfois des fenêtres, se préparent. À 5h15 ce dimanche, ils ont été autorisés à voler, les conditions météo étant favorables. Les nacelles sont descendues des remorques, les ballons dépliés, les brûleurs testés.

© Mathilde Piaud pour Pokaa

Puis, un à un, les colosses multicolores commencent à se dresser, tandis que l’air chaud s’engouffre dans leurs enveloppes. Ils sont prêts et déjà les premiers ne touchent plus terre. En quelques minutes le ciel se transforme alors progressivement en un tableau de mille couleurs, où les centaines de montgolfières flottent dans l’air frais de l’aube, se laissant porter en direction du Nord-Est. 

Depuis vendredi, des centaines de pilotes de montgolfières venus de France et d’ailleurs se sont retrouvés à Chambley-Bussière. Matin et soir, au lever et coucher du soleil, ils alignent leurs embarcations dans la zone de décollage pour un envol groupé, lorsque la météo leur accorde ses faveurs. Ils participent à la 17e édition du Grand Est Mondial Air Ballons. 

Le public, comme les pilotes, s’est levé aux aurores pour assister à ce vol de masse dominical. Aux abords de la zone de décollage, les yeux levés vers le ciel s’écarquillent et parfois les mots peinent à retranscrire l’émotion. “C’est spectaculaire, incroyable commente Ykje. Je suis venue des Pays-Bas exprès, juste pour le week-end avec des amis. On a aussi ce type de rassemblement chez nous mais en beaucoup plus petit.” Un peu plus loin, Corentin, un Strasbourgeois de 28 ans raconte : “ce qui était beau pendant le décollage c’est qu’on avait tous l’air d’enfants. On regardait et écoutait les explications du speaker. On voyait qu’on était nombreux à ne rien y connaître mais qu’on avait tous été poussés là par la curiosité.

© Mathilde Piaud pour Pokaa
© Mathilde Piaud pour Pokaa


Des animations pour tous

Pendant les dix jours de l’évènement, il n’y a pas que les départs de masse qui attirent les curieux. Un village aménagé sur l’aérodrome accueille les visiteurs pour les immerger dans le monde de l’aéronautique. Simulateurs de vol, entrée dans le ventre d’un ballon, ateliers pour les enfants, réalité virtuelle, exposition, marché, village des sports… de nombreuses animations, proposées gratuitement à tous permettent d’occuper petits et grands. (Attention aux horaires des différentes activités à retrouver ici). Sur place, un musée et des baptêmes de l’air peuvent aussi permettre de tenter de nouvelles expériences.

© Mathilde Piaud pour Pokaa

Et si, au moment de voler, la météo se fait capricieuse et rend impossible le décollage, les pilotes assurent malgré tout le spectacle. Alignés sur l’aire de d’envol et font chanter au rythme de la musique, les brûleurs de leurs ballons.

Le Grand Est Mondial Air Ballons se poursuit jusqu’au 1er août et promet encore quelques beaux spectacles avant de replier les montgolfières et de se donner rendez-vous dans deux ans. 


Grand Est Mondial Air Ballons

Jusqu’au 1er août 2021
Aérodrome de Chambley (Meurthe-et-Moselle), entre Metz et Nancy.
La page Facebook / Le site Internet
Le programme complet ici 

Buvette et restauration sur place 
Accès au village et parkings gratuits
Accès et parking PMR

© Mathilde Piaud pour Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here