Alors que les mesures restrictives sont peu à peu levées, avec même un peu d’avance pour certaines comme l’obligation du port du masque ou le couvre-feu, un vent de liberté souffle sur Strasbourg. Mais qu’en est-il vraiment de la situation sanitaire dans notre région ? Chiffres en baisse, campagne de vaccination et variant indien, on fait le point rapidement.


À ce jour dans le Grand Est, 936 personnes infectées par le Covid sont hospitalisées en service classique, 144 sont en réanimation et 34 décès ont été recensés la semaine du 7 juin 2021 au 13 juin 2021. Malgré tout, les taux d’incidence restent relativement bas et le taux de positivité est autour de 1%. Le taux de dépistage est lui un peu au-dessus de la moyenne nationale dans le Grand Est.

Le taux d’incidence quant à lui, est inférieur à 50 dans la région. Derrière ces chiffres, c’est une nette amélioration que l’on peut observer comme le confirme Michel Vernay, responsable régional Santé Publique France :Il y a une diminution de la circulation virale, avec un rythme soutenu malgré l’allégement des mesures restrictives. On renoue avec un niveau de circulation égal à celui de début septembre 2020. Et cette évolution favorable est homogène sur l’ensemble des départements.Avec un bémol cependant, un taux de circulation un peu plus élevé qu’ailleurs sur l’Eurométropole avec 60 nouveaux cas pour 100 000. La circulation se concentre essentiellement chez les 10-49 ans, “ce qui montre bien qu’il faut continuer à respecter les gestes barrières” précise Michel Vernay. Car en effet, ce n’est pas parce qu’on est vacciné qu’on ne peut plus être infecté par le Covid et le transmettre.

© Nicolas Kaspar / Pokaa


30,5% de la population du Grand Est a reçu ses deux injections de vaccin

Dans le Grand Est, la vaccination semble suivre un très bon rythme. 2,6 millions de personnes ont déjà reçu une première dose, ce qui représente plus de 46% de la population de la région. 30,5% de la population du Grand Est est couverte avec un schéma vaccinal complet et on atteint 71% pour les 75 ans et plus. Mais le rythme ne doit pas ralentir. D’autant plus que les délais entre la première et la seconde dose ont récemment été aménagés pour les vaccins à ARN messager et sont désormais fixés entre 21 et 49 jours, comme le rappelle Virginie Cayré. Et que les centres de vaccinations s’adaptent à la population en proposant notamment des créneaux en décalé et en nocturne : “On va essayer tout cet été d’être le plus souple possible le plus adaptable pour répondre à la demande de nos concitoyens pour se faire vacciner. C’est important d’avoir un schéma vaccinal complet notamment au moment où le variant indien a fait son apparition.” explique la directrice générale de l’ARS du Grand Est.

© Mathilde Piaud pour Pokaa

Dans l’attente du passeport vaccinal européen, l’attestation vaccinale est remise à chaque personne vaccinée. Le QR code qui figure dessus permet de transférer cette attestation sur l’application Tous Anti Covid. En cas de perte, il est possible de récupérer son attestation vaccinale sur le site attestation-vaccin.ameli.fr. Et à partir de la semaine prochaine, l’Assurance maladie la rendra automatiquement disponible via son compte Ameli.


Rester vigilant face au variant Delta

Beaucoup plus contagieux que les autres, le variant Delta est source de beaucoup d’inquiétudes dans le Grand Est et dans le reste de la France. En circulant activement au Royaume-Uni, il met en péril les prochaines étapes de déconfinement et il faut donc rester vigilant afin que cela ne se produise pas chez nous.Sur la semaine du 7 au 13 juin, il y a eu 35 tests positifs au variant Delta (soit le variant indien) enregistrés dans le Bas-Rhin et quatre dans le Haut-Rhin.” précise Michel Verney.

Il y a environ une semaine, un cluster a notamment été détecté à la HEAR. Selon le responsable régional Santé Publique France, cinq cas sont aujourd’hui avérés suite à ce dernier, et font partie des 35 cas positifs au variant indien dans le Bas-Rhin. Quant aux 30 autres, ce sont selon lui des “cas sporadiques qui n’ont pas vraiment de lien entre euxet qui n’ont pas de lien avec ce cluster.

© Mathilde Piaud pour Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here