Rob, Alexandre de son vrai nom, s’est éteint jeudi 27 mai dans la matinée d’une embolie pulmonaire foudroyante. En nous quittant, il emmène avec lui les souvenirs d’une ville qui ne sera, indéniablement, plus jamais la même.

À toi qui n’as jamais eu la chance de connaître Rob, tu dois savoir que c’était le patron de la nuit à Strasbourg, mais surtout un gaillard comme on n’en croise pas deux dans une vie. Tu dois savoir que c’était un homme et un ami exemplaire, un philanthrope au caractère trempé, la bienveillance à son paroxysme doublée d’une énergie communicative hors du commun. Tu dois savoir que Rob, c’était la force tranquille, l’autorité naturelle. Il était à lui seul un modèle de dévotion pour sa ville et pour les gens qu’il aime, à temps plein, 24h sur 24. Rob, c’était le Phono, le Fat, le Diable Bleu, le Café Lové ou encore la Pépinière, tout juste sortie de terre.

Rob, c’était l’épicurisme, un appétit insatiable pour la vie, pour les gens, pour le partage, pour les bonnes bouteilles et la bonne bouffe.

Rob, on trinque à toi.

5 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here