Si les restaurants, les bars, les cafés et les lieux culturels pourront progressivement rouvrir leurs portes le 19 mai, le sort des clubs et boîtes de nuit était passé sous silence lors des annonces d’Emmanuel Macron. Une habitude pour le secteur, fermé depuis désormais 14 mois. Néanmoins, il se pourrait que les choses s’améliorent : selon des sources concordantes de BFM TV d’une part et de LCP d’autre part, les boîtes de nuit pourraient rouvrir leurs portes dès le 1er juillet. Avec un petit truc en plus : il faudra se munir d’un pass sanitaire pour retourner danser sur les pistes.


Une réouverture prévue le 1er juillet ?

Alors qu’il n’y avait jusqu’à aujourd’hui aucune date de réouverture dans un futur proche pour nos boîtes de nuit strasbourgeoises, le mardi 11 mai a été animé : selon BFM TV, les discothèques pourraient rouvrir à partir du 1er juillet sur présentation du pass sanitaire. Une information confirmée par LCP, qui précise que la décision aurait été prise sous pression du groupe politique MoDem, qui souhaitait envoyer un signal positif à la jeunesse.


Un pass sanitaire oui, mais sous quelle forme ?

Cette réouverture des boîtes de nuit ne pourrait se faire que sur présentation du pass sanitaire, cet outil que l’on vous présentait ici. Concrètement, le pass sanitaire permettra d’accéder à la Laiterie pour un concert ou au stade de la Meinau pour un match (ou une purge vu le niveau du Racing) de football. Il prévoit trois cas de figure :

  • être testé négatif au Covid-19 depuis moins de 72 heures
  • être immunisé naturellement (avec un test positif de plus de deux semaines et de moins de deux mois)
  • être vacciné

Sauf que, même si on en parle comme quelque chose d’acquis, ce pass sanitaire doit encore être voté par l’Assemblée nationale. Et si l’on pouvait penser que nos députés allaient le voter sans sourciller, c’était mal connaître… le MoDem, encore lui, qui a joué les trublions. En effet, le groupe politique centriste a lâché ses compatriotes de La République en Marche, et l’Assemblée nationale a donc voté contre le pass sanitaire ce mardi 11 mai à 108 voix contre 103, dans le cadre de l’examen du projet de sortie de l’état d’urgence. Résultat des courses ? Si le pass sanitaire devrait finir par être voté, il aura sans aucun doute une forme encore différente que celle qui est présentée en ce moment.

Cette date du 1er juillet est ainsi une excellente nouvelle pour le secteur de la nuit, qui n’avait plus aucune visibilité depuis plus d’un an. Il reste désormais à voir les conditions exactes dans lesquelles il sera possible d’aller au KALT, au FAT et dans tous les autres clubs strasbourgeois qui nous manquent. Et même si cela demande la présence d’un pass sanitaire, c’est encore un exemple supplémentaire qui montre qu’on devrait pouvoir progressivement retrouver notre vie d’avant.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here