Strasbourg a la chance de compter un bon nombre d’adresses asiatiques dans sa collection de près de 1 600 restaurants. Des restos tous bien différents qui célèbrent à leur façon les spécialités japonaises, coréennes, thaïlandaises, chinoises ou encore tibétaines. Aujourd’hui, on se concentre sur une spécialité aux multiples variantes qui nous vient au départ de Chine : le fameux bao ou baozi. Un petit pain vapeur, souvent garni, que l’on retrouve désormais en différentes versions sur les tables des restaurants du monde entier. Et d’ailleurs, où peut-on trouver de bons baos à Strasbourg ?



Si vous n’avez jamais croisé la route de ce petit pain à la vapeur nommé bao, vous pourrez le reconnaître à sa couleur blanche, à son aspect rondouillet et à sa taille pas plus grande qu’une orange. Si vous en avez déjà eu un entre les mains, vous vous rappellerez de sa consistance moelleuse et de sa texture qui ne ressemble à aucune autre. Le bao, qui depuis sa création a été de nombreuse fois revisité comme toute spécialité culinaire qui se respecte, peut se déguster de toutes les manières : sucré ou salé, fourré ou non.

Ce qui ne changera jamais, quel que soit le restaurant dans lequel on aura la chance de le déguster, c’est ce fondant légendaire et ce petit sentiment rassurant qu’il procure lorsqu’il est préparé avec amour.

© Vivien Latuner / Pokaa

De Taïwan au Vietnam, le bao se décline dans toute l’Asie

Le bao (ou baozi) est au départ une spécialité qui nous vient de Chine. Présenté comme un amuse-gueule dans son format mini (entre 4 et 8 cm), il y est très populaire. Le bao est généralement constitué de farine de blé, de levure et d’eau, tout simplement. Encore faut-il maîtriser les températures, le taux d’humidité, et la réaction de la levure à la perfection. Comme pour un bon pain de boulanger, sa préparation est un véritable art culinaire.

Cette petite boule, aussi mignonne que délicieuse, est généralement servie tiède ou chaude et fourrée à peu près avec tout ce que l’on veut : de la viande, des légumes ou même les deux pour les plus gros déglingos. À travers l’Asie, notamment au Vietnam ou dans le sud de la Chine, on le trouve dans une version plus sucrée, alors que le bao du nord de la Chine est plutôt salé ou neutre. Comme les nouilles, les bao sont passés par de nombreux territoires et ont été adoptés par diverses populations, voilà pourquoi on en trouve de nombreuses variantes sous différentes appellations. Aujourd’hui, on retrouve les baos au Vietnam, qui en a également fait l’une de ses spécialités, mais également au Japon, où on l’appelle le « pain chinois » (au moins c’est clair), aux Philippines, à Hong-Kong, et même à Madagascar ou à La Réunion où les habitants leur ont donné un nom tout aussi choupi : le pao. Quant à l’origine exacte du bao, la légende parle d’un homme qui, dans les années 1870 à Shanghaï, a voulu créé un format d’amuse-bouche qui allait surprendre ses clients. Que la surprise ait convaincu ou non, aujourd’hui on déguste cette spécialité à Strasbourg, bien loin de l’empire du milieu.

© Vivien Latuner / Pokaa



Où trouver de bons bao à Strasbourg ?

Dim Sum Sam

Venez rencontrer Savankha dans son restaurant situé rue de l’Abreuvoir, à quelques pas du campus central. Elle y prépare de nombreuses spécialités maison comme les dim sum, évidement, mais aussi la star du jour, le bao. Savankha, c’est un peu la reine strasbourgeoise des bouchées vapeur, elle est d’ailleurs partie à Hong-Kong pour se former à l’art de ces mignardises célestes. Qualité et fraîcheur garantie.

9 Rue de l’Abreuvoir
67000 Strasbourg
03 88 13 74 67

Commandes à emporter :
uniquement par téléphone ou Messenger

La page Instagram
La page Facebook

***

Tsim Sha Tsui

Tsim Sha Tsui, c’est un quartier de Hong Kong, mais c’est aussi le nom de l’un des restaurants strasbourgeois où l’on retrouve les meilleurs bao. Assez discret, ce resto chinois situé à quelques mètres de la place Saint-Étienne est devenu l’un des kings des bouchées vapeurs et plus précisément des baos. Là aussi, on fonce tête baissée, pas de mauvaise surprise à l’arrivé.

15 Rue de la Croix
67000 Strasbourg
0388370449

La page Facebook
Dispo sur Just Eat

***

Ô baozi, l’adresse à venir !

Et attention pour les plus gourmands qui sont restés jusqu’au bout, on a une bonne nouvelle pour vous : Ô baozi, une toute nouvelle adresse exclusivement dédiée aux baos 100% faits maison, ouvrira prochainement ses portes au 49 rue du Jeu-Des-Enfants ! On se sait pas encore ce que ça vaut, mais vous pouvez être sûrs qu’on vous tiendra au courant 😉

Et vous, quelles sont vos adresses préférées pour s’envoyer un bon bao ?




4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    La bonne nouvelle à Strasbourg … c’est de pouvoir déguster des BonBao depuis janvier ! Et oui si vous aviez cherché mieux vous sauriez que BonBao.fr vous propose sur Uber eats et Deliveroo des petits pains vapeur asiatique fourrés salés ou sucrés, fait maison. J’ai l’impression que vous avez un train de retard, ou alors que certaines enseignes vous intéressent moins que d’autre. Bizarre pour des journalistes, reporters de terrain ! Cherchez du coté de la Petite France, peut être que vous trouverez
    Bonne appétit …

    • J’ai commandé une fois dans ce restaurant justement. A titre personnel, je suis au contraire plutôt heureux de ne pas le voir mentionner ici. Je n’ai jamais mangé des banh bao aussi mauvais (j’ai goûté les 3 variétés que le restaurant proposait). La pâte se fissurait trop facilement, elle était élastique et dure, alors qu’elle devrait être aérienne et moelleuse. Sans parler des différentes farces, très fades. C’est vraiment très dommage, car il y a clairement un marché pour, le fait qu’un autre restaurant similaire ouvre bientôt le prouve !

  2. Salut Pokaa, combien faut il payer pour que vous mentionniez un restaurant dans vos listes ? Vous parlez ici de 3 adresses uniquement, dont 1 n’a même pas encore ouvert… alors qu’il y a d’autres restaurants strasbourgeois qui proposent des bao. Ça fait plusieurs fois que je remarque des articles listing réalisés de manière très arbitraires. Une fois encore, vous ne faites que la moitié du boulot

  3. Apo, ton commentaire est un peu réducteur. Quand on se prétend « journaliste » on va voir ce qui se fait. Ou du moins on essaye. On ne cite pas 2/3 adresses aux hasards sans recherches.
    « Être heureux » de ne pas voir le restaurant que tu critiques mentionné dans l’article est déplacé de ta part. Tu t’es mis à la place des restaurants en ce moment ? Tu sais ce qu’ils endurent ? Évidement, ceux qui commandent Uber Eats/Deliveroo ne se posent pas ces questions. Ils attendent bien sagement d’être servi « comme au restaurant ».
    J’ai testé Bon Bao, a leur début et encore récemment. Il faut dire qu’ils se sont améliorés ! Et pour moi ce sont les meilleurs. Mais bon, je ne suis pas tout le monde 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here