Pour favoriser la reprise des événements culturels, Thibaud Philipps demande à la préfète du Bas-Rhin l’autorisation d’organiser un concert test au centre culturel de l’Illiade. En tête d’affiche de l’événement, un protocole ultra-sécurisé, qui permettrait selon lui d’assister à un concert en toute sûreté.



Dans une lettre datée du 12 mars dernier, Thibaud Philipps adresse à la préfète du Bas-Rhin Josiane Chevalier une demande plutôt audacieuse. Le maire d’Illkirch-Graffenstaden y demande l’autorisation d’organiser un concert à l’Illiade, le centre culturel de la commune, dans la soirée du 2 avril prochain. Et pour que l’événement ne présente aucun risque sanitaire, l’élu présente un protocole utra-renforcé.

Le premier concert post-confinement de France à la Laiterie
© Grégory Massat


Une jauge limitée et un air purifié

C’est un “message d’espoir et d’optimisme à l’attention de la population” que Thibaud Philipps souhaite adresser à travers l’organisation de ce concert test à Illkirch-Graffenstaden. Pour qu’un tel événement puisse se tenir en pleine période de crise sanitaire, le maire semble prêt à déployer un protocole très strict. Il estime également que les moyens mis en œuvre pourront servir d’exemple et ainsi ouvrir la voie à d’autres événements culturels, si ce premier essai s’avérait concluant.

Mais qu’en est-il de ce protocole ultra-renforcé ? Pour commencer la jauge de l’Illiade serait fixée à 200 personnes au lieu de 480 personnes en temps normal. Un espacement d’un siège minimum serait prévu entre les groupes de personnes. Pour garantir un air non contaminé : “Des appareils innovants de filtration de l’air, testés par nos soins dans le principal site de restauration scolaire municipal depuis plusieurs semaines, seraient installés dans la salle de concert, en nombre et capacité adaptés au volume des locaux.” précise-t-il dans sa lettre.


Accès refusé aux personnes non testées

Mais pour avoir la chance d’entendre à nouveau des artistes jouer en live, il faudra impérativement être testé. Le protocole prévoit que seules les personnes présentant un test de dépistage négatif de moins de 48h seront autorisées à entrer dans la salle.De plus, le maire propose de mettre en place un stand de tests rapides à l’entrée du lieu, sous réserve d’une validation du dispositif par l’ARS et la préfète elle-même. 

Enfin, toutes les mesures sanitaires actuelles en vigueur seraient renforcées. Du gel hydroalcoolique serait mis à disposition, un sens de circulation devrait être respecté et le port d’un masque FFP2 serait obligatoire. Et pour veiller à ce que le protocole soit respecté, la police municipale ainsi que des agents municipaux seraient présents à l’Illiade le jour J.

Alors est-ce que quelques privilégiés pourront braver les restrictions et s’évader le temps d’un concert le 2 avril prochain ? Affaire à suivre.

© Photo de couverture Grégory Massat

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here