Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

À Strasbourg aujourd’hui, les bus et tram sont gratuits

0 lecture
Publicité
On le sait, Strasbourg et le Bas-Rhin sont sensibles à la pollution, particulièrement celle aux particules fines. Ce lundi 9 novembre, l’Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l’Air du Grand Est (ATMO Grand Est) a déclaré un nouvel épisode de pollution aux particules fines, entraînant l’activation du seuil d’information et de recommandations. Conséquence ? Dans Strasbourg et l’Eurométropole, les transports en commun seront gratuits aujourd’hui, mardi 10 novembre.


Une situation problématique à Strasbourg et dans le Bas-Rhin

ATMO Grand Est en a fait le constat lundi 9 novembre : un nouvel épisode de pollution arrive dans le Bas-Rhin. Loin d’être aussi passionnant qu’un épisode de The Deuce ou du Bureau des Légendes, cet épisode concerne les PM10. C’est-à-dire les particules dites « respirables », incluant les particules fines, très fines et ultrafines et qui peuvent pénétrer dans les bronches. Les causes ? Toujours selon ATMO Grand Est, de fortes inversions de température, des émissions liées au chauffage domestique et l’absence de dispersion. En d’autres termes, depuis plusieurs jours, les conditions atmosphériques ensoleillées et stables sont un terreau plus que favorable à l’accumulation de particules fines dans notre ville.

Cet épisode de pollution est appelé de type « mixte ». Ce qui signifie que, en plus d’être lié aux particules d’origine carbonée, il possède une part importante de particules secondaires. Dans ce cas précis, on parle d’ammoniac et d’oxydes d’azote, le premier étant issu en grande partie des épandages de fertilisants. Oui, ce n’est pas le grand fun dans le Bas-Rhin et Strasbourg en ce moment.

Pour ne rien arranger, la situation devrait se dégrader aujourd’hui, mardi 10 novembre, et probablement les jours suivants. Ce qui va déclencher le passage en seuil d’alerte pour le Bas-Rhin, d’ailleurs le seul département du Grand Est à être dans cette situation.

Capture d’écran ATMO Grand Est


Transports en commun gratuits : une décision de la nouvelle mandature

Du coup, qu’est-ce que cela signifie pour notre vie de tous les jours ? Déjà, ce mardi 10 novembre, les transports en commun seront gratuits toute la journée. Cette décision provient du changement de mandature à l’Eurométropole. En cas de pic de pollution aux particules fines, les transports en commun seront directement gratuits. Sous la précédente mandature, il fallait attendre trois jours. Un changement de politique également impulsée par la municipalité écologiste strasbourgeoise. Cette annonce avait été faite au début du mois d’août, comme on vous le disait ici, et entériné à la fin de ce même mois. Désormais, on est en plein dedans.

© Nicolas Kaspar / Pokaa


Une vitesse limitée sur les routes

En plus de la gratuité des transports en commun, il y aura également des mesures prises ce mardi 10 novembre dans le Bas-Rhin, et ce dès 6h du matin. En premier lieu, sur les routes où les vitesses sont les plus hautes, comme les autoroutes, la vitesse maximale autorisée pour tous les véhicules est abaissée de 20 km/h, sans descendre en dessous de 70 km/h. Concrètement : lorsque vous pouvez aller à 110, il faudra aller au maximum à 90. Des contrôles de vitesse et antipollution sur route sont également réalisés sur les axes concernés.

Vous pourrez enfin retrouver l’ensemble des mesures prises par la préfecture du bas-Rhin en suivant ce lien.

Les transports en commun seront donc gratuits ce mardi. Dans un but de moins utiliser la voiture pour aller travailler, encore plus en cette période de confinement. On est définitivement dans une situation compliquée. Courage à tous, et bon mardi à vous !

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

À Strasbourg aujourd’hui, les bus et tram sont gratuits

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !