Jeudi dernier, le Premier ministre Jean Castex en déplacement à Besançon a présenté le “Plan jeunes” porté par le Gouvernement afin de soutenir les jeunes générations à se former et à entrer dans la vie professionnelle. Aide au recrutement, nouvelles formations et ouverture de places supplémentaires, ce sont près d’une quinzaine de mesures qui ont été prises. 

Dès la rentrée, ce sont près de 700 000 jeunes qui sont attendus sur le marché du travail. En plus des difficultés habituelles, ces derniers s’apprêtent à faire leurs débuts dans la vie professionnelle en subissant de plein fouet les conséquences de la crise du Covid-19. Pour soutenir les jeunes générations, le Gouvernement a décidé de leur consacrer une enveloppe de 6.5 milliards d’euros. Ce “Plan Jeunes” prévoit une quinzaine de mesures exceptionnelles pour accompagner les jeunes de 16 à 25 ans et faciliter leur insertion sur le marché du travail. 

Pour ceux qui veulent se former

Dans le secteur du médical, près de 16 000 formations seront ouvertes. Elles concernent les professions comme aides-soignants, infirmiers ou encore auxiliaires de vie et visent à doubler les effectifs dans les cinq prochaines années.

Concernant les jeunes en difficulté, c’est-à-dire sans qualification ou bien décrocheurs, trois mesures leur sont consacrées. D’abord 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes seront ouvertes aux jeunes sans qualification ou bien en situation d’échec dans leurs études supérieures. Mais aussi 35 000 formations numériques en 2020 et 2021, ainsi que des parcours individualisés pour 35 000 jeunes décrocheurs ayant entre 16 et 18 ans.

© Nicolas Kaspar pour Pokaa

Afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de poursuivre des études, et au vu du nombre de places restreintes, ce sont 26 500 places supplémentaires qui vont être ouvertes en CAP, en BTS et dans certaines filières d’études supérieures, et ce, dès la rentrée prochaine.

Enfin, pour ceux qui rêvent d’intégrer des filières d’excellence, le nombre de bénéficiaires des cordées de la réussite (pour les lycéens et collégiens) et des parcours d’excellence (pour l’enseignement supérieur) sera doublé. 


Pour ceux qui veulent être embauchés

Dans le but d’inciter les entreprises à donner leur chance aux jeunes générations, le Gouvernement prévoit d’accorder une aide au recrutement de 4 000 euros par jeune s’il est recruté entre août 2020 et janvier 2021. L’alternance aussi, est valorisée puisqu’une aide exceptionnelle de 5 000 euros sera accordée si une entreprise recrute un alternant âgé de moins de 18 ans, ou de 8 000 euros, si le jeune a plus de 18 ans.

L’engagement associatif est également mis en avant avec notamment la proposition de 100 000 missions de service civique supplémentaires. Mais aussi 2 000 emplois FONJEP. Ces postes sont des aides versées aux associations dans le but de soutenir un projet qui nécessite l’emploi d’un salarié. Pour avoir plus d’infos sur ces emplois FONJEP, c’est par ici.

Enfin, certains domaines considérés comme porteurs tels que la transition écologique, ou encore le sport, bénéficieront de mesures spécifiques. 1 000 jeunes pourront être recrutés dans des entreprises tournées vers la transformation écologique des modèles économiques. Et près de 2 500 seront orientés vers des professions du monde du sport. 


Des dispositifs spécialisés

120 000 dispositifs seront ouverts pour faciliter l’insertion professionnelle tels que le Parcours Emploi Compétences ou le Contrat Initiative Emploi

Pour aider les jeunes entre 16 et 25 ans en situation de grande précarité, le dispositif Garantie jeunes augmentera ses places de 50%, pour leur permettre de signer un contrat avec la mission locale et ainsi s’orienter vers un emploi ou une formation en étant suivis.

Du côté des jeunes inscrits à Pôle Emploi, l’Accompagnement Intensif Jeunes sera doublé, pour accompagner dans leur démarche ceux de moins de 26 ans. 

Enfin, dans les domaines du sport et de l’animation, le dispositif SESAME qui prévoit un accompagnement pour les jeunes de 16 à 25 ans rencontrant des difficultés, ce sont 3 000 places supplémentaires qui seront ouvertes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here