Avec une température ressentie frôlant les 40° à Strasbourg cette semaine, la décision votée au Conseil Municipal cette après-midi fait mouche : 130 000€ de la collectivité seront utilisés pour végétaliser de manière éphémère les rues et places de la ville. Une modification de l’urbanisme, qui provisoirement, avant une déminéralisation plus durable, limitera l’intensité des îlots de chaleur urbains et offrira un peu d’ombres et de confort dans nos vies.

Éphémère, mais semble-t-il pas jetable

C’est la première question qui vient à l’esprit : toutes ces plantes mises en pot, dites éphémères, seront-elles jetées après l’été ? Heureusement non.

Ces dernières, une fois la saison passée, serviront à un projet de déminéralisation de l’espace public plus durable. Elles seront donc enracinées en terre et deviendront des plantes entrant dans le paysage de Strasbourg. Ce projet, plus pérenne, coûtera 1 million d’euros à la collectivité et devrait être mis en place dès la rentrée. Il vient en réponse au besoin urgent de créer de la fraîcheur en ville.


Lire : Construction et nouveaux quartiers : vers un Strasbourg toujours plus chaud ?


Pour assister au Conseil Municipal encore en cours :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here