On l’aurait presque oublié, en ces temps de pandémie et de reprise progressive de la vie, mais Strasbourg est une ville de travaux. Difficile de se balader sans voir des panneaux annonçant un nouveau parking, une nouvelle aire de jeu ou un projet de requalification d’un secteur populaire. En ce moment néanmoins, les travaux connaissent une décrue, mais cela n’empêche pas le projet de requalification du secteur Laiterie de reprendre. Petite virée en photos et en explications sur le réaménagement d’une rue et du quartier Laiterie, que nous Strasbourgeois connaissons tous de près ou de loin.

© Nicolas Kaspar pour Pokaa

Un projet de requalification d’un secteur connu de tous

Le projet de requalification du secteur Laiterie n’est pas très ancien, puisque sa genèse remonte à 2017. Néanmoins, puisque trois ans en ces folles périodes correspondent à un siècle dans nos existences sur-connectées, il nous semblait important de revenir sur le projet qui s’attaque à un secteur que l’on connaît tous.

J’ai toujours aimé le Quartier Gare.Parce que mes grands parents y ont vécu, puis parce que plus grand, son énergie,…

Gepostet von Paul Meyer am Dienstag, 10. März 2020

Le secteur Laiterie est connu pour son côté routier, son parking gratuit et sauvage rue du Ban-de-la-Roche et la fameuse rue de la Broque, que tout le monde a au moins fréquenté une fois dans sa vie. Ce manque d’attractivité d’un secteur qui a pourtant tout pour plaire – le Molo, la Laiterie et, évidemment, l’Akabe <3 – lance une initiative de la Ville. Ce projet démarre d’une consultation publique, avec l’établissement d’un diagnostique partagé avec les habitants du secteur, en 2017 donc.

Quatre objectifs et des concertations

S’en sont suivies deux grosses années de réunions, de concertations et de plein d’autres mots rimant en -ion, pour aboutir à plusieurs objectifs. Tout d’abord, rendre l’espace public aux habitants et acteurs du quartier, une notion toujours vague et nébuleuse. Elle rivalise néanmoins avec le deuxième objectif, nommément de créer une centralité de quartier destinée à toutes les générations.

Pour rendre leur fierté aux habitants du quartier Laiterie, nous avons mis la nature, la beauté, l’art, les enfants, les…

Gepostet von Paul Meyer am Donnerstag, 13. Juni 2019

Après toutes les générations, il y avait comme troisième objectif d’optimiser la rencontre des différents modes de circulation, permettre aux vélos, aux voitures et aux piétons de coexister pacifiquement ensemble dans un éden de verdure. Et justement, le dernier objectif était de laisser place à davantage de végétalisation, un projet bienvenu dans un secteur très urbain, alors que la Montagne Verte est juste à côté.

Objectif niveau plan. © Capture d’écran Projet Laiterie, Réunion Publique

Le tout aboutit à la dernière réunion le 21 mai 2019, donnant naissance au projet de requalification du secteur Laiterie. Les travaux commencent le 7 octobre de la même année, le 2 octobre si l’on en croit cette page de la ville, et l’objectif initial était de livrer le tout en juin 2020 si l’on en croit le panneau plus haut, en mai 2020 selon la page de la ville. Le coronavirus étant passé par là, les travaux ont forcément pris du retard et encore aujourd’hui, 7 juin 2020, on entend les travaux avancer. Et, pour être honnête, ils avancent plutôt vite.

Quelques photos d’un secteur en évolution

C’est donc tout un secteur que l’on connaît tous qui change. Si la rue de la Broque se transforme en mettant plus de vert dans la vie de ses habitants et que la rue du Howald doit devenir une cour urbaine en aménagement participatif et citoyen, c’est surtout la rue du Ban-de-la-Roche qui est la plus impactée.

Voiture calcinée, parking sauvage démantelé. © Vivien Latuner

Exit le parking sauvage, désormais, c’est parking payant et bien plus petit. Le tout laisse de la place à davantage d’espaces verts et même une aire de jeux pour enfants et le projet d’un parc urbain. Tout cela s’imbrique dans un vaste projet d’aménagement du quartier Gare dans son ensemble, avec un processus similaire place Sainte-Aurélie, la ligne F et davantage d’espaces vert et de piétonnisation dans le quartier.

Et puisque, malgré mes nombreux mots, rien ne vaut des photos, en voici quelques unes, pour immortaliser les changements d’un quartier qui ne sera plus dans quelques temps celui que l’on connaissait avant.

Le long de la rue du Ban-de-la-Roche

La rue de la Broque

La vie change et la ville évolue. Les quartiers les plus populaires sont requalifiés, petit à petit, de façon à améliorer les conditions de vie des habitants. Néanmoins, ce secteur Laiterie conserve toujours son âme et il ne faudra pas l’oublier, lorsque le spectre de la gentrification pointera le bout de son petit nez. En attendant, vu que les travaux se passent sous ma fenêtre, j’y serai très attentif !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here