Vous n’avez pas pu la manquer : ouverte officiellement il y a seulement un mois (grâce au lancement de leur boutique en ligne) la jardinerie Tchungle apparaît désormais sur toutes les story Instagram des amoureux de plantes. Derrière cette jolie boutique qui fait tourner les têtes se cachent Jennifer et Stéphane, deux passionnés qui avaient à cœur d’offrir des conseils et des petits morceaux de nature aux Strasbourgeois. Après leur avoir demandé, pendant le confinement, leurs bons plans pour prendre soin de nos plantes d’intérieur, il était temps de franchir la porte de cette petite jungle urbaine aux mille trésors chlorophyllés, située au 20 rue de la Division Leclerc. Et comme chez Pokaa, on n’aime pas arriver les mains vides, on a au passage non pas une, mais bien deux très jolies plantes à vous faire gagner 😉
© Coraline Lafon / Pokaa

Tchungle : une histoire d’amour et de passion

Tchungle, c’est une jolie histoire comme on les aime. Il était une fois Jennifer, une architecte amoureuse des plantes, qui rêvait de revenir à une activité professionnelle plus connectée aux gens et Stéphane, un analyste marketing pour le Crédit agricole qui cherchait, depuis des années, à ouvrir son commerce. Jennifer et Stéphane sont amoureux et réfléchissent depuis longtemps à développer un projet commun. Un jour, alors qu’ils s’occupent de leurs innombrables plantes, une idée germe dans leur tête : « Et si on ouvrait ensemble une boutique qui permettraient aux Strasbourgeois de mettre un peu de vert dans leurs maisons ? ». Qu’à cela ne tienne : « On s’est renseigné, on a monté le projet pendant un an, et voilà où on en est aujourd’hui », me raconte Jennifer. « À la base de Tchungle, c’est vraiment ça : notre envie de travailler ensemble. »

© Coraline Lafon / Pokaa

Le projet Tchungle est donc lancé. Mais, même si Jennifer et Stéphane partagent cette passion dévorante pour les plantes, les inquiétudes arrivent aussi : « Tu passes par un million de question : est-ce que tu es légitime dans ce domaine ? On vient de deux univers professionnels très différents des plantes à la base, et même si c’est notre passion, comment convaincre des banquier, des bailleurs, des comptables, des assureurs ? Au final, on a eu une super chance, plein de partenaires nous ont suivi, et tout s’est super bien passé ! Plein de gens croient en nous et ça fait tellement plaisir ! »

Après avoir testé leur projet avec une boutique éphémère dans les Halles en décembre, le couple était finalement fin prêt à ouvrir Tchungle en fin février dernier. Mais c’est à ce moment-là que le coronavirus est arrivé, obligeant nos amoureux à prendre leur mal en patience. Heureusement, internet leur offre alors une belle alternative et le 28 avril, Tchungle lance sa boutique en ligne. Depuis le 11 mai et la réouverture autorisée des magasins, ils ne chôment pas et la jardinerie urbaine ne désemplit plus : « Aujourd’hui la boutique a (enfin !) ouvert ses portes, et tandis que nous devons gérer les mesures d’hygiène et de régulation du nombre de personnes dans la boutique, la mise en place des plantes, la logistique et le conseil, nous avons grand-peine à trouver le temps de maintenir un e-shop présentable et de préparer les commandes. Nous avons donc préféré clôturer la vente de plantes et de plantes grasses sur la boutique en ligne (les accessoires et la décoration resteront en ligne), le temps de trouver nos marques. Mais nous espérons avoir bientôt l’occasion de l’ouvrir lorsque l’organisation nous le permettra. » En attendant, plein cap sur la boutique en vrai (en portant bien son masque, bien entendu) !

Plantes partout, justice… partout aussi !

Chez Tchungle, on entre dans un vrai petit paradis végétal ! Monstera, maranta, bananier, begonia maculata, cactus ou encore calathea triostar : plus d’une centaine de variétés de plantes, toutes plus belles et exotiques les unes que les autres, vous accueilleront à feuilles ouvertes. Et pour ne rien gâcher, les prix sont on ne peut plus abordables : vous dégoterez de magnifiques copines vertes pour des budgets allant de 3 à 100 euros.

Pourquoi ces tarifs si intéressants ? Car il n’y a pas intermédiaires : « Pour nos plantes saisonnières et fleuries, nous essayons de travailler exclusivement avec des producteurs et horticulteurs locaux. Nous partons le matin nous-même remplir notre camionnette en sélectionnant les plantes directement en serre ! Cela nous permet d’échanger avec les producteurs et d’avoir leur conseil et leur expérience pour adapter parfaitement leurs plantes aux besoins et aux contraintes des citadins. Pour ce qui est des plantes d’intérieur, soit ce qui représente la majeure partie de notre offre, nous nous fournissons auprès de coopératives hollandaises ou belges qui passent en direct auprès des producteurs. Le circuit local français est hélas quasi inexistant, nous avons trouvé des producteurs dans le Maine-et-Loire et en Occitanie mais faire appel à eux doublerait l’impact carbone lié au transport. Et comme, au final, nos producteurs étrangers ne sont pas très loin, nous avons pris le temps de visiter leurs serres. Nous essayons quand c’est possible de favoriser ceux qui réalisent des efforts et de travailler avec ceux qui s’emploient à utiliser une agriculture raisonnée.« 

Cette proximité avec les fournisseurs joue donc évidemment sur les prix, mais aussi sur la diversité et le renouveau permanent des plantes présentes en boutique : « On a un chiffre total de presque 1000 plantes toujours en boutique ! En fonction des arrivages cela peut différer mais avec un nouvel arrivage par semaine, on tourne à peu près à ça ! Et d’une semaine à l’autre, la boutique peut complètement changer de tête ! Ça fait partie de la magie du lieu !« 

© Coraline Lafon / Pokaa

Des plantes, mais pas que

La boutique ne se résume pas qu’aux plantes : Stéphane et Jennifer proposent aussi plus de 90 types de pots différents, des terrariums, des objets de déco, des arrosoirs ou autres accessoires de jardinage et surtout… des conseils ! Parce que oui, quand on entre, on sent que les amoureux se donnent un mal fou pour que l’endroit soit aussi beau qu’accueillant et ils sont toujours dispo pour donner leur avis sur votre ficus mal en point ou votre aloe vera en PLS. Je le sais, parce que j’ai passé mon confinement à embêter Jennifer avec mes inlassables questions pour sauver mes plantes d’intérieur et quand je lui ai demandé comment elle s’y connaissait autant, elle m’a simplement répondu : « J’ai commencé les plantes d’intérieur il y a 12/13 ans je crois, c’est une passion dévorante et ça a été contagieux pour Stéphane. J’ai cherché à me former, j’ai fait un peu de paysagisme mais c’est surtout énormément d’autodidacte et d’expériences (pas toutes réussies) ! »

Chargée à bloc par sa passion et ses expériences, Jennifer prend donc beaucoup de plaisir à conseiller ses clients : « On avait déjà tout notre entourage qui nous demandait conseil pour des plantes, on s’était testé auprès d’eux. » Du coup, n’hésitez surtout pas à lui poser des questions concernant vos bébés s’ils sont en danger, elle saura très probablement vous aider.

Bref, vous l’aurez compris, une fois qu’on a goûté à Tchungle, on ne peut plus s’en passer (RIP mon compte en banque). Et pour que vous puissiez expérimenter ça par vous même, on a justement deux plantes à vous faire gagner : une très grande Alocasia Zebrina (d’une valeur de 65 euros), et une Alocasia Pink Dragon géante, une plante rare et prisée des green addicts (d’une valeur de 85 euros !) <3


Pour participer et gagner la plante, c’est très simple ! Il vous suffit de :

Résultat du tirage au sort dans la semaine ! Bonne chance =)


TCHUNGLE

20 Rue de la Division Leclerc
67100 Strasbourg
03 88 24 63 54
La page Facebook / Le compte Instagram / Le site web

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h

Document remis par Tchungle


2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here