Dans la série « Nos photographes strasbourgeois ont du talent », on a repéré récemment un joli reportage réalisé par Laurent Khrâm, photographe et vidéaste local. Et comme personne ne parle mieux de ses œuvres qu’un artiste lui-même, je vais plutôt lui laisser la parole pour qu’il vous présente son projet « À travers les masques ».

***

« En cette période de déconfinement, il m’est venu à l’idée de mettre à l’honneur 13 professionnels de la santé, dans leur environnement de travail. Pour eux, le port du masque est devenu une habitude, il fait partie de leur tenue de travail. Mais, pour nous, il s’agit d’une nouveauté que nous devons intégrer à notre quotidien. Le processus de reconnaissance des expressions faciales et la communication non-verbale des émotions sont à appréhender sous un nouvel angle, pour bon nombre d’entre nous.

© Laurent Khrâm

À travers ce reportage photo, je souhaitais montrer que la physionomie, la sensibilité et le sourire, se transmettent, même derrière un masque.

Après que ces professionnels aient posé dans leur cabinet pour la première série de clichés, je leur ai demandé d’écrire un de leurs plus beaux souvenirs sur un cahier. Puis, chacun d’entre eux m’a raconté ce souvenir. À ce moment-là, malgré que les trois-quarts de leur visage soit caché derrière un masque chirurgical, ils m’ont instantanément transmis leurs émotions liées à la simple pensée de ce moment.

© Laurent Khrâm

J’ai initié ce projet à la suite d’une rencontre avec une dame promenant son chien, dans les rues de Strasbourg, le premier jour du déconfinement. Ni l’un ni l’autre n’étaient habitués à voir les promeneurs autour de nous porter un masque. Devant la nouveauté de la situation, nous nous sommes échangés des regards amusés. J’ai pris conscience, que nous n’avions pas vu l’intégralité de nos visages, qu’un rire communicatif s’est transmis entre nous, grâce à l’expression de nos yeux.« 

Laurent Khrâm Longvixay : Photographe
Assistantes : Sophie Wendel, Tamara Leroy & Charlotte Mergner


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here