Faute de pouvoir exposer en plein air comme ils en ont l’habitude, les artistes du Marché des Créateurs de la place de Zurich transportent leurs étalages online. Un bon moyen de poursuivre leurs activités, tout en respectant les mesures de distanciation sociale, pour le plus grand plaisir des amateurs d’art.

Si le déconfinement est amorcé depuis le 11 mai dernier, de nombreux lieux restent encore portes closes comme les cafés, les restaurants, et beaucoup d’autres espaces de rencontre, comme ceux à vocation artistique ou culturelle. Et le Marché des Créateurs, qui prend habituellement place certains dimanches, sur la place de Zurich, n’échappe pas aux règles de distanciation sociales. Aucun stand en extérieur ne sera installé de toute la saison explique Djeb, le président de l’association Touch-Arts qui organise le Marché : “Là, c’est ce qu’on appelle une année blanche, on avait préparé toute notre communication et finalement, tout est annulé.” Les mesures qui sont à respecter ne permettent pas de garantir des conditions agréables : Pour nous, ce serait vraiment compliqué. Il faudrait des mètres entre chaque stand, ce sont des choses qui sont totalement ingérables. Et ça enlève tout le charme du marché. Sur un marché alimentaire, cela pose moins de problème pour choisir ses tomates, mais là, pour choisir une paire de boucles d’oreilles, essayer une écharpe, ou encore sentir un savon ça devient compliqué.

© Touch-Arts / Djeb
Le Marché des Créateurs, place de Zurich en avril 2019.
© Touch-Arts / Djeb


Un Marché en ligne, avec plus de 300 artistes à découvrir 

Pour pallier à la fermeture de cette formidable vitrine, l’association de promotion artistique Touch-Arts a eu l’idée de déplacer le Marché en ligne. L’occasion pour les artistes strasbougeois.ses de continuer à exposer leurs œuvres et ainsi maintenir un temps soit peu leur activité : Au départ, c’était une blague : j’ai demandé en rigolant si on ne ferait pas le plus grand Marché des Créateurs en ligne de France. Et en fait, j’ai eu énormément de réactions et de demandes. Donc on l’a fait !” raconte Djeb. Il ajoute : “Habituellement, on fait vivre 350 artistes environ par an. Si on le fait, c’est pour qu’ils continuent à avoir une activité. Si on ne peut plus rien organiser, tous ceux qui n’ont pas de local, ne peuvent plus vendre, ils dépendent vraiment de nous. La toute première session du Marché des Créateurs en ligne sera disponible dans sa version définitive dès le dimanche 17 mai pendant un mois. 

Pour le moment, plus de 300 artistes exposent déjà en ligne et le président de l’association s’attend à passer la barre des 350 au cours du week-end. Les 70 artistes alsaciens qui devaient être présents sur les stands de la place de Zurich figurent bien évidemment sur le site, mais ils ont été rejoints par des centaines d’autres, originaires de toute la France ou encore de Suisse, d’Italie, ou Belgique. Une diversité de domaines artistiques y est représentée, de la peinture, aux luminaires en passant par la couture et la sculpture.  

Pour les artistes souhaitant exposer leurs œuvres sur les étalages de ce gigantesque marché, la première session du 17 mai prochain est malheureusement close. Mais pas d’inquiétudes, une deuxième session est déjà prévu au mois de juin. Les inscriptions seront ouvertes dès le 16 mai, et réalisables via un formulaire disponible sur le site internet et la page Facebook du Marché des Créateurs. Et selon Djeb, l’aventure en ligne, n’est pas prête de s’arrêter : “On va refaire une session le mois d’après et encore après et ainsi de suite. Tant qu’on ne pourra pas en refaire en vrai, ça va continuer en virtuel. Tous les mois un nouveau marché, avec d’autres artistes qu’on aura sélectionné.”     


L’association Touch-Arts a besoin de soutien

Comme beaucoup de structures, l’association Touch-Arts, présente à Strasbourg depuis près de 10 ans, se retrouve en difficulté et tente de surmonter tant bien que mal la situation de crise engendrée par la pandémie de Covid-19. Ses membres tentent donc de s’adapter, en proposant cette version en ligne. Djeb fait le point sur la situation :On a quand même des frais de locaux, d’assurance et on n’a plus aucune rentrée d’argent avec pourtant les dépenses qui continuent à courir comme d’habitude. On est l’une des seules associations à Strasbourg qui est complètement auto-gérée, sans subvention de la Ville ni du conseil régional. Il a donc fallu qu’on s’adapte pour au moins pour ne pas s’endetter, tout en sachant que cela risque de durer longtemps peut être jusqu’en avril de l’année prochaine.” 

Le meilleur moyen de soutenir l’association, c’est encore de profiter de la plateforme qui a été mise en place et d’y faire son marché, en toute sécurité. Mais pour ceux qui voudraient directement soutenir un acteur important du milieu artistique strasbourgeois, qui a rendu la place de Zurich si créative ces dernières années, il existe un lien Paypal, permettant de faire un don direct à Touch-Arts. Il est disponible via le site dans la rubrique “Nous faire un don” ou bien juste ici


Le Marché des Créateurs en ligne
lancement le 17 mai
par l’association Touch-Arts 

Événement Facebook & Site internet


1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here