S’il y a une plus-value certaine à tirer de ce maudit confinement, c’est le nombre de commerçants et de producteurs locaux qu’il m’a permis de découvrir lors de ces 50 derniers jours. Je n’aurais jamais soupçonné que nous avions de telles richesses à quelques pas de chez nous. Des pâtissiers aux bouchers-charcutiers en passant par les primeurs ou les cavistes, je ne sais même plus où donner de la tête pour aller faire mes courses, et je me surprends chaque jour du nombre de passionnés qui s’activent pour nous proposer des produits frais, éco-responsables et bons pour la santé.

Finalement, ce confinement est blindé d’enseignements. Je dirai même plus : c’est une véritable pédagogie du « manger mieux ». On réalise que se faire du bien ne coûte pas forcément plus cher, qu’il existait la possibilité de se faire livrer déjà bien avant le confinement et que la ville regorge de petites pépites dont il serait dommage de ne pas profiter.

Redécouvrir le goût de votre légume préféré, l’odeur d’un bon steak qui grille ou les saveurs d’un plat mijoté, croyez-moi, c’est faire un trait définitif sur votre burger Charal congelé. Et pour vous donner toujours davantage envie de vous mettre aux fourneaux, je vous propose cette fois de vous faire découvrir Le Jardin de Marthe, un petit bijou familial de la Robertsau.

© Le Jardin de Marthe

Une exploitation maraîchère biologique qui met un point d’honneur sur la famille !

Depuis trois générations, les Hornecker chouchoutent leurs terres et perpétuent des pratiques éco-responsables sur une terre de 4,46 hectares en plein cœur de Strasbourg. Dans ce grand jardin, ils cultivent fruits et légumes avec amour et conviction, sans aucun traitement chimique ! Aujourd’hui, ce sont Laetitia, David et leur papa qui continuent de pérenniser avec passion l’activité maraîchère initiée par leur grand-mère.

Dans ce petit havre de verdure, les deux frères et sœurs cultivent plus de 50 fruits et légumes de saison, 600 arbres fruitiers, des pêches, des abricots, des pommes et des poires… Mais ce n’est pas tout ! Depuis quelques années, le Jardin de Marthe a prolongé son activité agricole en développant un magasin de vente en direct. Une petite surface de 20 m carré où l’on trouve de délicieux produits d’autres producteurs de la région : chocolat, pain bio, le délicieux café de Omnino, des Bières de la brasserie Bendhorf, du thé bio, de la confiture, du miel ou des œufs… Il y a de quoi cuisiner des merveilles.

Dans mon introduction, je vous parlais des effets du confinement sur l’alimentation des gens. Et bien ce que Laetitia m’a confié au téléphone n’a fait que conforter mon sentiment :

« On a été énormément surpris depuis le confinement. On avait monté un site de commande il y a trois ans qui n’avait jamais vraiment remporté de succès, les gens préféraient venir directement choisir leurs produits à la boutique. Mais depuis le 15 mars, on a mis en avant ce site et on est passé de trois ou quatre commandes par semaine à parfois 300 commandes par jour, heureusement qu’on a de l’aide de la famille pour préparer les paniers sinon on ne s’en sortirait pas. »

© Le Jardin de Marthe

Les promesses du Jardin de Marthe

Aller faire ses courses dans cette petite boutique familiale, c’est s’assurer de consommer des produits entièrement locaux, des fruits et légumes sans pesticides qui viennent directement du producteur et qui sentent bon l’amour. Chaque semaine, le Jardin de Marthe propose un nouveau panier selon les productions de la saison.

Pour commander, vous pouvez passer par la plateforme internet. Cependant, il vous faudra vous rendre directement à la boutique, au 9 chemin Goeb à Strasbourg. Pas de livraison possible.

>> Confectionnez vos paniers en avance ou laissez vous tenter par un panier découverte sur le site en cliquant ici ! <<

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here