A Strasbourg, la religion occupe une place particulière, et sans doute peu connue. Un forum l’année dernière sur le sujet avait réuni non pas moins de huit cultes, pour créer des ponts plutôt que de construire des murs. Mais mine de rien, pas grand-chose ne casse autant les barrières préconçues que l’on peut avoir que la musique. Cette dernière est inclusive et permet de faire un premier pas vers l’autre, qu’importe ses différences. En ce sens, on te présente la huitième édition des Sacrées Journées, qui revient nous faire chanter et danser.

Les Sacrées Journées, qu’est-ce que c’est ?

En plus d’avoir un nom certifié jeu de mots de qualité, le festival Sacrées Journées a l’ambition d’être un festival qui réunit, fédère et encourage l’ouverture à l’autre, en utilisant un art commun à tous les humains : la musique. L’objectif ? Inviter le public à découvrir 3 ensembles de 3 religions ou spiritualités différentes dans un même lieu de culte.

Pour cette 8ème édition, c’est 14 concerts, ateliers ou promenades qui seront organisés, dans douze lieux différents à Strasbourg ou aux alentours. 130 artistes originaires du monde entier viendront vous faire découvrir leur culture, en même temps que vous bougerez vos petits corps.

Demandez le programme de la semaine !

Si cela t’a donné envie d’en savoir plus, tu es bien tombé, puisque voici la partie programmation ! Pour celles et ceux qui le souhaitent déjà, tout le programme est par ici. Sinon, voici quelques temps-forts sélectionnés par nos soins :

  • Dès demain, mercredi 29 janvier à 20h, tu pourras assister à un spectacle à l’Eglise du Temple-Neuf, nommé « Musiques secrètes de la Terre ». Dirigé par Marie-Claudine Papadopoulos, violoniste de talent de multiples fois primée, c’est une création musicale réalisée avec les élèves du Gymnase Sturm.
Marie-Claudine Papadopoulos
  • Le jeudi 30 janvier, tu pourras partir à la découverte du chamanisme népalais avec un atelier à 16h30, ou bien assister à un concert, à partir de 20h à l’Eglise Saint-Thomas de Strasbourg, de l’ensemble Sama, derviches tourneurs de Damas, Drukmo Gyal, bouddhisme tibétain, ainsi que le Chœur chrétien Togolais. Un mélange des cultures qui ne peut que surprendre !
  • Le vendredi, il y aura deux concerts, l’un à la Pagode Vietnamienne de la Robertsau à partir de 18h et l’autre se déroulera dans l’Eglise Protestante du Neudorf à 20h30. Le premier vous propose des chants byzantins, musulmans soufis et même du bouddhisme tibétain, toujours dans une envie de rapprocher les cultures dans un élan de fraternité !

Un dernier week-end pour finir en beauté !

Pour finir la semaine en force, Sacrées Journées a prévu un sacré – désolé – week-end. Que cela soit une promenade musicale place du temple Neuf, découvrir les chants et danses au Musée Vodou ou quelques concerts, dont un chez notre belle voisine allemande Kehl, le samedi sera riche en activités.

La Grande mosquée de Strasbourg. Crédit photo : Claude Truong Ngoc, pour Wikipedia Commons, CC BY-SA 3.0
La Synagogue de la Paix. Crédit photo : Jonathan M pour Wikipedia Commons, CC BY-SA 3.0

Pour clôturer le festival, le dimanche n’est pas en reste. Quatre concerts rythmeront la journée, qui promet d’être la plus complète et diversifiée possible. Un concert à la Grande Mosquée le matin, un à l’Eglise protestante de Saverne, un à la Cité de la Musique et de la Danse et, pour finir, un concert au sein de la Grande Synagogue de Strasbourg. De quoi se faire une journée d’initiation, en musique, aux différentes cultures qui jalonnent notre monde.

Alors si tu souhaites découvrir de nouvelles choses, faire un pas vers une autre façon de voir les choses, et que tu souhaites en même temps bouger ton petit corps refroidi par les températures hivernales, le festival Sacrées Journées est fait pour toi. Un moyen ludique et intelligent de découvrir d’autres mondes.


Festival Sacrées Journées

Jusqu’au dimanche 2 février

Quatorze rencontres musicales dans douze lieux à Strasbourg

Page Facebook

Site internet

Programme/Billetterie



Crédit photo de couverture : Fernando Cellicion

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here