« La provenance, cela nous est égal. Pour nous, ce qui est important, c’est que ça fasse rêver »

Non non, ce n’est pas en huis-clos que le directeur du projet Strasbourg Capitale de Noël s’est exprimé ainsi mais bien dans le journal de 13h de France 2 diffusé aujourd’hui. Le tout, dans une enquête de quelques minutes nommée Marché de Noël : authentique ou toc ?.

Maintenant au moins, nous sommes sûrs que le message est bien passé. Les cabanons produisant localement seront heureux de l’entendre. Pour ceux qui viennent d’apprendre l’existence de ce poste, le directeur du Marché de Noël est responsable de vérifier les bonnes et mauvaises conduites des commerçants sur l’évènement. Sa mission principale : préserver l’esprit de Noël et l’attractivité du Marché de Strasbourg. Ce dernier est en poste depuis 7 ans et avait interdit les churros il y a quelques années. Il avait aussi fait disparaître la majorité des produits sortant du registre de Noël. Prochaine étape espérons-le donc : les produits sortant des usines du bout du monde, car malheureusement ils ne viennent pas de Laponie.

Voir le passage complet en replay (à partir de 00:15:44) >

13 COMMENTAIRES

  1. Ce sont des gens comme De Maillard ou Pierre Bardet (Vitrines de Strasbourg), sous la houlette de Jean-Jacques Gsell (celui qui a décrété que Strasbourg était « Capitale de Noël ») qui ont transformé le « Marché de Noël » en grande foire. Noël n’est qu’un prétexte. Le « Marché de Noël n’est qu’un prétexte. Les journalistes ne s’y trompent pas : après une introduction sur la « magie » de la ville, c’est toujours le « Chiffre d’affaires » qui vient dans les infos …

      • C’est pas parce que cet homme est totalement inculte qu’il faut cracher sur l’ensemble des exposants…. il y a évidemment des produits locaux, comme partout, il faut chercher, se renseigner..

  2. « La provenance ça nous est égal. »
    « Pour nous, ce qui est important, c’est que cela fasse rêver… »

    Des objets produit au Bangladesh par des enfants esclave, ça fait rêver?
    Des boules de noëls et des guirlandes qui polluent la planète juste avec le trajet qu’elles font depuis l’autre bout du monde, ça fait rêver ?

    Je rêve d’un marché de noël où on peut être fier de nos produits, des produits respectueux des gens et de la nature…
    C’est trop compliqué en 2019 !?

    Çà sa fait rêver…

  3. Heureusement, il y a des boutiques d’artisans et de créateurs en ville.
    Et de nombreux événements de créateurs/artisans Français.
    Une petite liste non exhaustive !? Allez, c’est parti :
    « Le Générateur », rue Sainte Madeleine. (Les créateurs propose même une boutique ephemère en plus pour les fetes : l' »Ecrin du Générateur », dans la même rue).
    « Les Herbes Folles », rue du jeu des enfants.
    « Oz les Métiers d’Art » dans l’Aubette du 13 au 23 décembre.
    « La Maison de Caroline, rue de la Mesange.
    « L’Atelier du Bain aux Plantes », rue du Bain aux Plantes.
    Le Marché de Noel Off biensur 😉
    et certainement beaucoup d’autres, organisé par des indépendants.

    Belles fêtes à tous.

  4. Bonjour,

    Suite a vos deux articles :
    « Et si il était temps de réinventer le Marché de Noël » et « La provenance, cela nous est égal.  » ; je vous invite vivement à venir rencontrer toute l’équipe du Marché OFF ( événement organisé par la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire Grand Est, la Chambre de Consommation d’Alsace et soutenu par le Colecosol Grand Est et la plateforme d’achat responsable ZIGetZag.).
    Nous sommes pleinement disposée à vous transmettre notre dossier de presse et à vous accueillir sur le Marché OFF.
    Le Marché OFF > c’est 33 jours, plus de 40 exposants liés à l’ESS et aux achats responsables (produits locaux, bio, équitables, structures en insertions, associations, coopératives, produits recyclés…) plus de 120 animations (engagées, pédagogiques, ludiques et festives).

    Belle journée à vous,

    Et, à bientôt place Grimmeissen autour d’un succulent vin blanc chaud bio à la confiture de mirabelle, du domaine Durrmann. Nous vous montrerons avec plaisir que la provenance nous importe et que nous essayons depuis 4 années de réinventer un marché de Noël porteur de valeurs.

    Julie Guingand
    Chargée de Mission Marché OFF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here