C’est un petit événement qui se produira ce lundi. Mercure, planète la moins massive du système solaire, va passer devant son voisin le Soleil. Un moment rare, qui n’arrive qu’une petite dizaine de fois par siècle. Alors à vos télescopes, parce que le phénomène sera observable depuis la France !

Note de l’auteur : Ne regardez jamais le Soleil les yeux nus ! Cela paraît être une évidence pour toutes les personnes dotées de sens commun de ce monde mais apparemment le président des Etats-Unis ne le sait pas. S’il nous lit…

(Freddy) Mercury

Mercure n’est pas qu’un élément chimique, c’est également une planète de notre bon vieux système solaire. Son nom provient du Dieu romain Mercure (Hermès dans la mythologie grecque), dieu messager.

Source : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Arizona State University/Carnegie Institution of Washington

Presque uniquement de forme sphérique, c’est aussi la planète qui se trouve le plus près de notre bon gros Soleil. Dès lors, si l’on rajoute à cela la quasi absence d’atmosphère sur la planète, il n’est pas étonnant d’apprendre que Mercure oscille entre des températures aussi chaudes que la Meinau un soir de victoire (427°) à d’autres aussi froides qu’un repas familial où tu aurais critiqué la choucroute de belle-maman (-183°).

Mercure(ochrome)

Ce lundi 11 novembre, tu pourras donc observer un phénomène rare : Mercure passant devant le soleil. D’habitude, la planète étant peu massive et proche du Soleil, il est très difficile de pouvoir la voir – son diamètre est en effet près de 300 fois moins grand que celui du Soleil. Mais parfois, on y arrive.

Dans ce cas précis, Mercure ne sera donc qu’une petite bille par rapport au Soleil. Les petits chanceux qui verront l’intégralité du spectacle sont l’est de l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, le sud du Groenland et l’extrême ouest de l’Afrique. Si vous ne savez pas quoi faire de votre jour férié et que vous avez envie de claquer le restant du PEL pourtant préconisé pour l’orgie dionysiaque de cadeaux de Noel en approche, en voilà une belle idée que de partir là-bas !

La France n’en verra qu’une partie, mais elle n’est néanmoins pas en reste. De 13h35 à 19h04, il sera donc possible d’apercevoir la petite Mercure. Evidemment, il faudra le matériel adéquat, ni l’œil nu ni les jumelles ne suffiront : il vous faudra plutôt un télescope grossissant équipé d’un filtre dédié à l’observation du soleil. ou une lunette astronomique équipée de filtres spéciaux. C’est le moment de contacter vos connaissances astronomes !

Enfin, espérons que la météo soit clémente, puisque le prochain passage de ce type ne se déroulera pas avant 2032. Un conseil donc : ne restez pas en Bretagne !

2 COMMENTAIRES

  1. -427°…. N’importe quoi ! Vous savez qu’on ne peut pas descendre en dessous du zéro absolu qui est à -273.15°? Sa température la plus basse est de -183° ! Ça prend deux secondes pour vérifier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here