Tu as mal à la gorge et tu as envie de vomir en même temps? Bienvenue au mois de novembre, avec son temps gris, son humidité et sa dépression post-été indien, pré-Noël. Sache que cette période est difficile pour nous tous et qu’on aimerait fort, fort passer la journée dans un appartement chauffé à 30 degrés, en regardant Netflix et en testant tous les thés des Jardins de Gaïa. Mais non ceci n’est qu’une douce illusion, dans la réalité il faut sortir, et subir le vent qui filtre dans les vêtements et la pluie qui tombe à l’horizontale, giflant ton visage et trempant tes nouvelles bottes. On en a gros, et franchement tout ça mérite bien un peu de réconfort. Aussi je t’ai concocté un petit agenda pour que ce mois qu’on aime pas, passe vite, vite.


Programme pour une semaine entre cinéma allemand, plantes vertes, salon du design et festival de jazz


TRANSFORMER SON APPART EN FORET VIERGE

>> Du mercredi 6 novembre au samedi 9 novembre y compris, la « Grande Vente de Plantes » est de retour dans la galerie Philippe Decorde. Une bonne occasion pour acquérir yukkas, cactus, succulentes, aromates ou plantes tropicales, au prix de 2, 5 ou 10 euros. Il y aura même un atelier rempotage. Prépare la brouette, ton appart va se transformer en forêt vierge. En savoir plus.

ASSISTER AU 8 EME FORUM MONDIAL DE LA DÉMOCRATIE

>> Du mercredi 6 novembre au vendredi 8 novembre, Strasbourg accueillera le 8ème Forum Mondial de la Démocratie (FMD). Pendant deux jours, des intellectuels, journalistes, politiques, associatifs, professionnels et citoyens engagés du monde entier se réuniront pour débattre au Conseil de l’Europe. Les « laboratoires de réflexion » et les séances plénières seront majoritairement retransmis en direct sur le site du forum. Pour les Strasbourgeois, un programme « Off » en parallèle s’installe comme chaque année dans 16 lieux différents de la ville pour porter le débat directement aux citoyens curieux. Les questions à poser en 2019 sont dans quelle mesure l’information est fiable et accessible pour permettre aux citoyens de participer aux processus démocratiques et quelles leçons peuvent être tirées pour garantir la libre circulation de l’information à l’avenir ? On t’en dit plus.

TESTER SES CONNAISSANCES A UN BLIND TEST SPÉCIAL DESSINS ANIMES

>> Mercredi 6 novembre, le Baraka Jeux t’invite à un Blind Test spécial dessins animés de l’an 2000. Au programme, des extraits musicaux et des questions sur les dessins animés qui ont bercé ton enfance ! On ne va pas se mentir, on est tous un peu fan de dessins-animés. Moi, je me souviens quand j’étais gamine, pendant que ma mère faisait les magasins, mon père allait au ciné avec moi voir le Roi Lion ou autres Disney, en mode je me sacrifie, alors qu’au fond il kiffait trop ça. Encore aujourd’hui on se regarde des films d’animation. Y a pas à dire peu importe l’âge qu’on a, tout le monde aime bien les dessins animés, c’est léger, c’est drôle et c’est même souvent brillant. Pour ce blind test on part plutôt sur les dessins animés que tu regardais le matin en mangeant tes céréales, ou en rentrant de l’école. Titeuf, Cédric, Bob l’éponge et compagnie =). En savoir plus.

ASSISTER A DES JOUTES ORATOIRES SUR LE THÈME : LES MÉDIAS MENACENT-ILS LA DÉMOCRATIE ?

>> Mercredi 6 novembre, dans le cadre du Forum Mondial de la Démocratie, des joutes oratoires sont organisées avec l’Ecole des jeunes orateurs de Sciences Po Strasbourg. A partir de thèmes tirés au sort, plusieurs jeunes orateurs lycéens et étudiants débattront, aiguiseront leur argumentaire et testeront leur sens de la répartie. Ils développeront leurs idées, et les défendront oralement lors de combats de mots. Cet événement sera animé par Virginie Lepetit, rédactrice en chef adjointe de Courrier international, en présence de Laurent Binet, président du Jury, écrivain et auteur de la « Septième Fonction du langage ». En savoir plus.

FÊTER LES 20 ANS DE DIRTY 8

>> Vendredi 8 et samedi 9 novembre, à la Maison Bleue on fête les 20 Ans du label strasbourgeois Dirty8. Au programme, des concerts, une expo rétrospective sur le collectif Dirty8, des projections de clips et de vidéos autour des groupes du label, et plein d’autre surprises. Dirty8 c’est le label strasbourgeois de référence, spécialisé dans le métal et l’hardcore. A l’occasion de son anniversaire, deux soirées rassembleront pour une série de concerts et une jam session, tous les musiciens qui ont participé de près ou de loin à l’aventure. Un rendez-vous où se mêleront les classiques du rock, et les reprises les plus déjantées, pour un total de morceaux qui se monte à…. 38 évidemment. En savoir plus.

ACQUÉRIR DES ŒUVRES D’ART AU SALON RÉSONANCE(S)

>>Du vendredi 8 au lundi 11 novembre inclus se tient la 8ème édition du salon Résonance(s) au parc des expositions du Wacken.  Avec ses 20 000 visiteurs l’année dernière, le salon Résonance[s] est devenu le salon emblématique des métiers d’art en France et en Europe. Tu pourras y découvrir sur 6000 m2 différents métiers de l’art, à travers des pièces uniques ou en séries limitées. Arts de la table, mode, mobilier, sculpture, déco, luminaires, bijoux, arts graphiques, il y en aura pour tous les goûts.Le jury de sélection, toujours plus exigeant a sélectionné avec soin 188 créateurs issus de toute l’Europe en mettant un point d’orgue à maintenir le niveau d’excellence du salon, mais aussi à renouveler ses exposants pour apporter nouveauté et fraîcheur. Les maîtres mots étant audace, originalité et créativité. Le bon plan pour acquérir une pièce unique, inédite, singulière et raffinée. On t’en dit plus.

KIFFER 36 CONCERTS D’EXCEPTION AU FESTIVAL JAZZDOR

>> Vendredi 8 novembre, la Cité de la musique et de la danse de Strasbourg ouvre la 34ème édition du festival Jazzdor ! Le vent frais de la nouvelle scène jazz et des musiques improvisées soufflera sur Strasbourg et en région jusqu’au 23 novembre 2019 avec 36 concerts d’exception. Cette soirée d’ouverture, accueillera le duo cubano-americain, Aruan Ortiz (piano & percussions) et l’intrépide James Brandon Lewis (sax ténor). En roue libre, ou presque, ce dernier puise son inspiration dans les envolées d’Ornette Coleman, évoque le Spiritual Jazz, et marque çà et là ses compositions de beats Hip Hop. Tandis qu’Aruan Ortiz semble livrer un combat, un véritable corps-à-corps entre lui et l’instrument. Ça joue. S’en suivra le tout nouveau quartet du guitariste Marc Ribot, accompagné par Chad Edward Taylor (batterie), Jay Rodriguez (sax ténor & flûte) et Nick Dunston (contrebasse). Complice de Tom Waits, John Zorn et Elvis Costello, le guitariste et chanteur Marc Ribot a récemment sorti Songs of Resistance : 1942-2018, sur lequel il reprend des hymnes contestataires américains (We Are Soldiers In The ArmyWe’ll Never Turn Back) ou européens (Bella Ciao, Fishia Il Vento), au milieu de compositions originales. Né de ce dernier projet, le quartet est devenu le nouveau groupe régulier de Marc Ribot. Nouvelles compositions, nouvelle dynamique pour le guitariste qui n’est jamais là où on l’attend. Au total, jusqu’au 23 novembre, plus de 30 concerts auront lieu dans une dizaine d’endroits à et autour de Strasbourg. En savoir plus.

ALLER A UNE SOIRÉE ELECTRO BERLINOISE DANS LE CADRE DU FESTIVAL AUGENBLICK

>> Samedi 9 novembre, dans le cadre du festival Augenblick qui aura lieu du 5 au 22 novembre 2019 dans la plupart des cinémas indépendants d’Alsace, Augenblick et le KALT s’associent pour une soirée électro-berlinoise. C’est la 15ème édition du festival de cinéma germanophone. Son objectif ? Faire découvrir, par le regard de cinéastes, la culture et la langue de nos pays voisins germanophones à travers une trentaine de films, inédits pour la plupart et diffusés en version originale. Augenblick s’enrichit également grâce à différents événements, hommages, rétrospectives ou masterclass. Ce samedi soir, le Star St-Ex proposera la projection du documentaire « Quand je pense à l’Allemagne, la nuit ». Ce dernier dresse le portrait de cinq pionniers de la musique électronique : Ricardo Villalobos, Sonja Moonear, Ata, Roman Flügel et Move D, suivie d’un apéro-mix au cinéma par le collectif MAL.E.S composé des survoltées Makar, Saint Misère et Jacky Jeane ! La fête continuera jusqu’à l’aube au Kalt avec les membres du célèbre label Berlinois Tresor. Le Tresor fait partie des clubs techno les plus connus au monde. Ouvert en 1991, et situé dans une ancienne centrale thermique du quartier de Berlin-Mitte, de nombreux Djs s’y sont produits et certains y ont débuté leur carrière. Grâce aux événements organisés et à la création de son propre label Tresor Records, le club a eu une influence sur le développement de la scène techno en Allemagne et en Europe. Ce soir, au Kalt, house, techno et pointe d’acid all night long. En savoir plus.

DÉCOUVRIR LE BALLET « DANSER CHOSTAKOVITCH, TCHAÏKOVSKI »

>> Dimanche 10 novembre et jusqu’au 13 novembre, l’Opéra National du Rhin, accueille « Danser Chostakovitch, Tchaïkovski… » un ballet en trois parties qui revisite de façon contemporaine de grandes œuvres russes. Trois pièces qui rendent hommage aux grands compositeurs russes, et qui aussi différentes soient-elles, nous emmènent dans un voyage vivifiant, plein d’émotion et de créativité. Avec Pagliaccio, Mattia Russo et Antonio de Rosa font danser Chostakovitch par des clowns, aspirant à créer et à exprimer leurs opinions et leurs émotions à travers le langage du corps qui transcende la communication verbale. Bruno Bouché, quant à lui, crée 4OD pour quatre danseurs de sa compagnie sur des compositions de Rachmaninov et Scriabine. la chorégraphe canadienne Hélène Blackburn clôt le programme avec « les Beaux dormants », librement inspiré de La Belle au bois dormant de Tchaïkovski. Finie la version old-fashion, où la belle est tirée de son sommeil par un prince fort et courageux, ici le propos est centré sur l’éveil des sens et se débarrasse au passage de cette répartition des rôles, clichée et démodée. Ce n’est pas seulement une Belle qui, sous nos yeux, sort de sa longue période ensommeillée, mais une douzaine de Beaux Dormants des deux sexes, perdu(e)s dans les tourments de la puberté. On t’en dit plus.

Crédit photo : Agathe Poupeney

FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Jeudi 7 novembre, le Purgatoire, balance son apéromix et te propose de respecter la volonté divine, qui consiste à revisiter et dynamiter l’heure de l’apéro dans une ambiance rétro guinguette. Toutes les semaines, on retrouve une nouvelle programmation : musiciens, DJ… ! Mais ce que tu es bien sur de retrouver, c’est une ambiance à la cool, du bon vin, des gens sympas et bien sûr… de quoi te nourrir l’âme et l’estomac. Alors si la messe est dite : Apero Mix pour tout le monde! Ce jeudi c’est soirée chaude et groovy avec le saxophoniste et DJ Steeve Eton. A partir des meilleurs références downtempo, soul, jazz, et electro, il t’embarque pour un aller simple vers le plaisir raffiné, agréable et sexy d’un set live unique. En savoir plus.

>> Vendredi 8 novembre, l’association M2S est de retour à La Kulture pour te proposer une échappée nocturne à travers des sonorités crépusculaires aux touches rétros et acidulées (ce n’est pas de moi mais je n’aurais su mieux dire). Les Djs résidents de l’incontournable club strasbourgeois donneront le rythme à cette déambulation endiablée jusqu’au petit matin. Au programme, on retrouve Arobase, président et membre fondateur de l’association M2S, qui te propulsera pour un voyage dans le temps aussi efficace que la Delorean du professeur Emmett Brown. Houm Laut, figure montante de la scène strasbourgeoise sera présent pour faire vibrer en toi le souvenir d’un futur rétro et clinquant, tandis qu’Ad Nihi dernière recrue de l’association apportera à cette échappée au bout de la nuit une virée vers les abysses. En savoir plus.

>> Vendredi 8 novembre, UNDA débarque au Studio Saglio faire la fête avec les massives strasbourgeois. Au programme, UK Garage, Breakbeat et drum and bass toute la nuit avec Wolves, Zvanko, GTK, FLuiD ou encore MLp. En savoir plus.

Crédit: SamyMPhotographie

>> Samedi 9 novembre, après une Laiterie complète lors de sa dernière venue, Jeff Mills revient retourner Strasbourg pour la soirée ECHO. Au delà d’un DJ star, c’est un artiste qui a bousculé les codes avec « Underground Resistance », le célèbre collectif techno très engagé, né dans les ghettos noirs de Detroit sous l’ère Reagan, avant de devenir un des plus célèbres producteurs des années 1990 et le premier DJ dans les années 2000 à monter des concerts avec des orchestres symphoniques. Jeff Mills est un véritable artiste pluridisciplinaire considéré par beaucoup comme un des meilleurs DJs au monde. Viendront s’ajouter au line-up, l’excellente Lola Palmer, qui se place sans conteste parmi les plus grands DJs Deep-Techno d’Europe ainsi que GRAD_U et son live survitaminé mêlant Acid, Techno & Dub. En savoir plus.

>> Samedi 9 novembre, pour le lancement de la deuxième saison des Roots Riot et pour cette sixième session strasbourgeoise avec l’ensemble du Sound System (8KW), le Molodoï accueille King Earthquake, légende de la scène dub et culture sound system internationale. Créé en 1977 à Birmingham, King Earthquake est un des piliers du mouvement sound system en Angleterre. Errol Arawak produit une musique puissante, méditative dans un style warrior qui lui est propre. Avec plus d’une cinquantaine de productions sur son label, King Earthquake est un des producteurs les plus prolifiques de sa génération. C’est donc à un vrai show de pionnier que tu assistera ! Pour débuter, puis clôturer la soirée, on retrouvera Humble Tree. Composé de musiciens live (violon alto, clarinette, saxophone, guitare…), le groupe de potes te distillera des sons allant du roots aux dernières productions stepper les plus énervées accompagnés de live instrumental et de ses dubplates produites en home studio. En savoir plus.

>> Dimanche 10 novembre, la Kulture propose une Nightshift du fun jusqu’au petit matin avec derrière les platines des pointures strasbourgeoises pour une soirée breakbeat – house – techno et électro. On retrouvera Javier du festival Contre-Temps et HiLo du label Cymatique Records en b2b pour un set entre house et techno. L’un puise ses influences dans le jazz, la funk et tout type de musiques électroniques. L’autre, mêle des beats frénétiques et des ambiances atmosphériques électrisantes. AlPhy, Jules, Tristan et Zé:ppi finiront de combler ton trop plein d’énergie en te partageant leur amour de la musique. En savoir plus.

Crédit : Thomas Gitz

>> Dimanche 10 novembre, pour fêter dignement cette nouvelle veille de jour férié, le sombre collectif « Wild » refera son apparition à L’elastic Bar… 7 Djs se succéderont derrière les platines pour une nuit sous le signe de la techno, de l’acid et du hardcore. Predacid, MGWN, Angie, Ajnin, Collapse, Arsonik et Error System vont littéralement retourner le caveau. En savoir plus.

BONNE SEMAINE LES MARRONS GRILLÉS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here