Chostakovitch, Tchaïkovski, Rachmaninov … Trois orchestrateurs de génie, symphonistes mélodieux qui firent du ballet un art à part entière, noble et élégant. Du 9 au 13 novembre, l’Opéra National du Rhin, accueille « Danser Chostakovitch, Tchaïkovski… » un ballet en trois parties qui revisite de façon contemporaine de grandes œuvres russes.

Récompensés par le prix Jeune Talent Capri-Positano Léonide Massine en 2016, Mattia Russo et Antonio de Rosa, sont deux chorégraphes italiens fondateurs de la compagnie « KOR’SIA ». Ils ont choisi pour leur première pièce pour le ballet de l’Opéra du Rhin, de faire danser Chostakovitch par des clowns, aspirant à créer et à exprimer leurs opinions et leurs émotions à travers le langage du corps qui transcende la communication verbale. Quatorze danseurs sont sur scène dans une constante recherche de dépassement. La virtuosité est extrême,  le physique exceptionnel, le mouvement délié dans ce « Pagliaccio » qui dépasse l’idée commune du personnage de cirque pour arriver à toucher la couche la plus profonde que puisse prendre cette figure renversante. Entre expression théâtrale et langage chorégraphique, « Pagliaccio » apparaît comme une relecture de la dictature russe qui obligeait le compositeur à rester sur ses gardes en permanence.

« Pagliaccio » de Mattia Russo et Antonio de Rosa. Crédit photo : Agathe Poupeney

Ancien danseur de l’Opéra de Paris et fort de son expérience à la tête d’Incidence chorégraphique, Bruno Bouché prenait en 2017 les rênes du Ballet de l’Opéra du Rhin, avec l’ambition de l’ouvrir sur l’Europe, d’enrichir le répertoire et de renouveler la troupe. Pour la seconde partie de « Danser Chostakovitch, Tchaïkovski… », ce dernier a crée 4OD. Sept danseurs de sa compagnie y interviennent sur un prélude de Rachmaninov et une étude de Scriabine, interprétés au piano par Maxime Georges. Un hommage à Eva Kleinitz qui interroge avec grâce sur le sens de la mort.

« 40D » de Bruno Bouché . Crédit photo : Agathe Poupeney

Enfin, la chorégraphe canadienne Hélène Blackburn clôt le programme avec « les Beaux dormants », librement inspiré de La Belle au bois dormant de Tchaïkovski. Finie la version old-fashion, où la belle est tirée de son sommeil par un prince fort et courageux, ici le propos est centré sur l’éveil des sens et se débarrasse au passage de cette répartition des rôles, clichée et démodée. Ce n’est pas seulement une Belle qui, sous nos yeux, sort de sa longue période ensommeillée, mais une douzaine de Beaux Dormants des deux sexes, perdu(e)s dans les tourments de la puberté. Le sujet aborde la transition vers l’âge adulte, ses inquiétudes, ses turbulences et ses émois. Sur scène, on retrouve des échanges puissants, et érotiques qui unissent aussi bien un homme et une femme qu’un homme et un homme. Construite avec finesse, la pièce met les pointes à l’honneur et repousse les limites de la danse classique.

« Les Beaux Dormants » d’Hélène Blackburn. Crédit photo : Agathe Poupeney.

Trois pièces qui rendent hommage aux grands compositeurs russes, et qui aussi différentes soient elles nous emmènent dans un voyage vivifiant, plein d’émotion et de créativité. « Danser Chostakovitch, Tchaïkovski… » sera interprété sur la scène de l’Opéra National du Rhin, du 9 au 13 novembre. Pokaa te fais gagner tes places.


Pokaa t’offre 3×2 places pour la représentation de : « Danser Chostakovitch, Tchaïkovski… »

Le dimanche 10 novembre à 15h à l’Opéra National du Rhin

Pour participer il te suffit de faire deux choses :

• Liker la page Facebook de l’Opéra de Strasbourg →
• Liker et Partager la publication Facebook de cet article (en public) →

Les 3 gagnants remporteront chacun deux places pour la représentation du 10 novembre à l’Opéra National du Rhin. Bonne chance!


Soutenu mais non relu par l’Opéra National du Rhin

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Emma,
    Comment sait on qui a remporté les places ? Est ce bien reel cette participation ? Il n’y a jamais me moindre retour quand dans Pokaa vous annoncez des places à gagner.
    Merci pour votre reponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here