Du 6 au 8 novembre, Strasbourg accueillera le 8ème Forum Mondial de la Démocratie (FMD). Pendant deux jours, des intellectuels, journalistes, politiques, associatifs, professionnels et citoyens engagés du monde entier se réunissent pour débattre au Conseil de l’Europe. Les « laboratoires de réflexion » et les séances plénières seront majoritairement retransmis en direct sur le site du forum. Pour les Strasbourgeois, un programme « Off » en parallèle s’installe comme chaque année dans 16 lieux différents de la ville pour porter le débat directement aux citoyens curieux. Le thème de cette année: la place toujours plus changeante et importante de l’information dans les démocraties.

Fake news, trolls politiques, cyberattaques, post-vérités ou encore « faits alternatifs » et « infobésité »; ces termes ne vous disent peut-être pas grand-chose, pourtant avec l’avènement d’Internet et des réseaux sociaux, ils sont au centre d’un bouleversement du monde de l’information, et de nos démocraties. D’un côté, on peut observer avec les nouvelles technologies des élans démocratiques grâce aux réseaux sociaux (comme les « Printemps arabes ») ou les plateformes de participation (pétitions, outils collaboratifs, médias citoyens…), de l’autre on assiste à d’énormes poussées anti-démocratiques perturbantes pour nos systèmes politiques (comme les usines à trolls, les bulles de filtre algorithmiques ou encore le conspirationnisme).

Les démocraties ne peuvent fonctionner que si les votants ont à disposition une information fiable et accessible.

C’est bien beau de pouvoir voter, mais si on ne sait rien de comment se déroulent les affaires publiques, ou qu’on n’a pas connaissance des influences exercées sur nos élus, autant voter dans le vide ! Comment garantir la libre circulation de l’information fiable à l’heure du numérique, voilà l’enjeu des débats de ce FMD. Le thème permet de balayer large : vérifications des faits, contrer la désinformation, l’intelligence artificielle, la sécurité des journalistes, ou encore la place des réseaux sociaux seront des sujets abordés dans les différents laboratoires et forums.

Un programme « Off » pour les Strasbourgeois et visiteurs

Ça, c’était pour la partie « officielle » du forum. Certaines sessions seront retransmises en direct sur le site du Conseil de l’Europe (ici). En parallèle, sur une semaine, du 2 au 8 novembre, un programme spécialement prévu pour les Strasbourgeois se déroule dans la ville. Rencontres, débats, ateliers participatifs, expositions, ou encore projections de documentaires et concerts…faisons un petit tour d’horizon du programme.

Sur la semaine, des pointures du journalisme, dessinateurs, photographes, universitaires et politiques se réunissent pour débattre de sujets sensiblement identiques qu’à ceux dans le programme officiel. Par exemple, à l’Aubette le samedi 2 novembre à 18h, le directeur du journal Le Monde discutera avec la directrice de la rédaction du Courrier international sur la question du combat contre la désinformation. D’un autre côté, Fabrice Arfi, journaliste à l’origine de nombreuses révélations sur Médiapart comme sur l’affaire libyenne ou l’affaire Cahuzac, abordera, à la Librairie Kléber le mercredi 6 novembre à 17h, les grandissantes entraves à l’investigation journalistique en France. Le cinéma L’Odyssée accueillera le dimanche 3 novembre à 18h Nina et Denis Robert pour une projection du film « L’Enquête » sur l’affaire Clearstream.

Des expositions de photos ou de dessins de presse seront accessible sur l’ensemble de la semaine à différents endroits de la ville. Niveau concert, c’est l’orchestre philharmonique qui ouvre ce programme off du forum, suivi de jazz à l’église Saint-Paul, et d’un concert de harpe et de voix à l’église Saint-Pierre-le-Vieux. Différents ateliers grand-public autour de Youtube, de l’impact des images, la déconstruction des fake news ou encore autour des memes et GIFs (celui-là malheureusement réservé aux scolaires) auront également lieu tout au long de la semaine.

Des intervenants de Médiapart, l’AFP, Charlie Hebdo, Reporters Sans Frontières, Courrier International…

Si l’on reproche souvent au milieu intellectuel et médiatique de parler d’une même voix, d’être issu du même milieu (effet grandes écoles, « parisianisme », reproduction sociale, entre-soi etc), il n’empêche qu’un relatif pluralisme semble composer la programmation de ce forum. Certes, il n’y a pas de représentant de « Valeurs actuelles » ou de « TV Liberté » (encore heureux me direz-vous ?). Pourtant, il y a un gouffre idéologique entre des intervenants comme Denis Robert, actuel directeur de la rédaction de « Le Média » et Rudy Reichtadt, fondateur et directeur du site « Conspiracy Watch », la vidéaste Tatiana Ventose, le médiatique sociologue Gerald Bronner ou encore l’équipe de Charlie Hebdo.

En résumé, pléthore d’événements dont beaucoup de débats qui risquent d’être parfois très animés… Un programme à retrouver en son intégralité en pdf ici.


Forum Mondial de la Démocratie // Le Off du FMD

Du 2 au 8 novembre 2019 à Strasbourg

Conseil de l’Europe // Différents lieux et horaires

Photo de couverture : ©-Bartosch-Salmanski-www.128db.fr-296

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here