Le festival international Alimenterre propose des projections-débats autour de huit documentaires. Les sujets abordés tournent autour de l’alimentation occidentale, asiatique ou africaine et sur les questionnements sur « les dérives de l’agriculture industrielle » et les alternatives locales qui se développent. Organisé dans le Grand-Est par le réseau GESCOD (solidarité et coopérations pour le développement), le festival dure jusqu’au 30 novembre pour l’édition strasbourgeoise.

Alimenterre mon cher Watson ! Petit tour du programme pour prendre un peu de hauteur sur ce qu’on mange et comment on le produit. Pour un kg de bœuf, l’industrie agroalimentaire aurait besoin de près de 15 000L d’eau. Des vidéos scandaleuses de maltraitance dans les abattoirs sortent régulièrement. Sachant tout ça… t’es-tu déjà demandé s’il ne fallait pas tout simplement arrêter de manger des animaux ? C’est une question que s’est posée le jeune papa et journaliste d’investigation Benoit Bringer, dans un documentaire diffusé le 6 novembre à la Maison Citoyenne et le 20 novembre à l’ENGEES (l’Ecole nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg) dans le cadre du festival Alimenterre.

Discuter des enjeux alimentaires à l’échelle internationale comme locale

Est-ce que tu étais au courant qu’on gaspille UN TIERS de la nourriture produite dans le monde par année? C’est peut-être l’heure de commencer un compost… ou d’assister au café-débat organisé sur le sujet à l’Institut Lebel le 19 novembre.

Tu aimes le quinoa? Tu penses que c’est une bonne base pour une « alimentation saine et respectueuse de l’environnement » ? La filière du quinoa subit les mêmes travers que les autres filières d’agriculture intensive. Rendez-vous le 7 novembre à Schiltigheim pour voir le film de Clémentine MAZOYER sur le sujet.

Au Burkina Faso, grâce à la force et la volonté d’artistes, d’activistes et d’étudiants, de nouveaux fermiers défendent des traditions agro-écologiques et leurs terres arables contre l’invasion de « l’avide industrie agricole« . Les graines de l’esprit révolutionnaire de Thomas Sankara a germé dans les têtes de ces nouveaux agriculteurs burkinabés. L’internationale agricole sera-t-elle le genre humain? En tout cas, ça pousse dans ce sens dans le documentaire de Iara Lee diffusé à l’ENGEES le 5 novembre et à l’institut Lebel le 25 novembre.

Burkina Faso, RDC ou Burundi, les alternatives et solutions fleurissent

Tu ne prends pas de petit-déjeuner avant d’aller au boulot ? C’est probablement un choix. Pour la moitié des enfants vivant autour de Dakar au Sénégal, ça ne l’est pas. Pourtant, c’est une région relativement agricole. Heureusement, la situation tend à s’améliorer, comme on peut le voir dans le film de Dominique Guélette diffusé le 15 novembre au CSC Montagne Verte et le 22 novembre à Bischheim.

Pour finir ce tour des diffusions de docu à Strasbourg, direction le Burundi et la République Démocratique du Congo, pour un film sur la place des femmes dans l’agriculture… mais aussi dans la lutte contre la pauvreté et pour l’éducation. Entraide et bons sentiments, aux résultats concrètement visibles dans un film diffusé au Pôle Famille de Hautepierre le 12 novembre et le 25 novembre à l’Institut Lebel.

Deux des films sélectionnés pour le festival ne sont pour l’instant pas prévu à la diffusion à Strasbourg (un sur la pêche, et un autre sur le cacao), mais selon Caroline Gauthier, service civique aux Petits Débrouillards Strasbourg, « d’autres projections sont en préparation ». Par exemple, un autre film (Les Dépossédés, de Mathieu Roy) sur la difficulté grandissante des agriculteurs un peu partout dans le monde devrait être diffusé à la Maison Mimir le 14 novembre.

Chaque projection est accompagnée d’un débat avec des intervenants des associations.Pour voir le programme complet du Grand Est en PDF, rendez-vous ici sur le site des organisateurs. Le programme est aussi sur la page Facebook des Petits Débrouillards Strasbourg, une des associations aidant à la mise en place du festival. Pour les bandes annonces et les détails des films présentés, c’est sur le site général du Festival Alimenterre, par ici.


Festival Alimenterre 2019

Différents lieux et horaires, jusqu’au 30 novembre

Grand-Est


Capture d’écran des événements des Petits Débrouillards Strasbourg – co-organisateurs du festival Alimenterre pour Strasbourg

Photo de couverture : CC Wikicommons // Pic by Neil Palmer (CIAT). A farmer at work in Kenya’s Mount Kenya region.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here