Pour la 5e année consécutive, la culture nippone est à l’honneur au Zénith de Strasbourg. L’association Kakemono profite de l’occasion pour fêter les 30 ans du dessin animé Dragon Ball Z, un pilier de la popculture japonaise en France. Avec plus de 9000 visiteurs l’année dernière, le salon propose deux jours, samedi 1e Juin et dimanche 2 Juin, pour couvrir tout le champ d’une culture de plus en plus populaire en France, des mangas aux cartes à jouer, en passant par les arts-martiaux, le jeu-vidéo et le cosplay.

« Dragonballeuuuh zède zède zèdeuuh… sera toujours vainqueur ! » Qui n’a jamais tenté de faire voler son pote en mimant un kamehaméha? Qui n’a jamais essayé de se transformer en supersaïyen? Il y a peu de temps encore, avec l’arrivée très populaire d’une nouvelle série Dragon Ball Super, la franchise a réaffirmée sa place comme l’une des figures de proue de la culture japonaise dans le monde, et en France depuis l’époque du club Dorothée. Cette année, c’est les 30 ans de la « deuxième saison » animée des aventures de Son Goku. Pour l’occasion, les organisateurs s’offrent le luxe d’inviter la personne qui incarne l’une des voix française de Son Goku dans l’anime: Brigitte Lecordier. Pour Xavier de l’association Kakemono, « DragonBall, c’est LE manga qui a lancé la passion japonaise en France. C’était l’anime qui était regardable et regardé par toutes les tranches d’âge. C’est l’élément qui ouvre la porte à l’invasion des mangas papier chez nous. »

170 stands de prévus, 4 scènes animées en continue

A Strasbourg, comme ailleurs, les fans de Japon sont partout en nombre. Pour certains, le softpower culturel japonais rivalise même avec celui des Etats-Unis ! Mario, Pokemon, One-piece, Naruto, Final Fantasy… les exemples sont légion. Nous sommes fans du Japon et les japonais sont fans de la France. On assiste même régulièrement à des mélanges ou des inspirations réussies de nos deux cultures pop, notamment dans les jeux-vidéos ou la bande-dessinée, comme le MMO Dofus ou encore le manga français (ou « manfra ») Radiant adapté en anime au Japon.

Le thème de l’année dernière: les studios Ghibli et l’oeuvre de Miyazaki

Les conventions se multiplient, les cosplayeurs aussi et internet est rempli de « memes » tirés d’animés et de mangas. Même les rappeurs citent et référencent de plus en plus la culture japonaise, à l’instar du S-Crew portant le masque du personnage principal du manga Tokyo Ghoul dans un de leurs clips, les dizaines de chansons au titres éponymes de personnages de l’animation japonaise, ou encore la série de textes de D.Ace (qui tire carrément son nom d’artiste de One Piece).

Depuis 2004, l’association Kakemono organise des salons sur la culture japonaise à Strasbourg, comblant la communauté grandissante de passionnées. Cette année le thème c’est donc DBZ, mais aussi les Yokaïs (des créatures/esprits de la mythologie japonaise). Comme à chaque édition, c’est un très large panel de culture japonaise qui est représenté, majoritairement de la pop culture, mais sans oublier une part de la culture traditionnelle japonaise, et éventuellement quelques élargissement vers la « geek culture » de manière générale.

Par exemple, les fans de Star Wars sont admis à la Japan Addict…
Des spectacles de danse traditionnelle ou des performances d’arts martiaux ont eu lieu l’année dernière

Un florilège de créations artistiques, artisanales, de littérature et de produits issus de la culture japonaise

Sur les différents stands, des illustrateurs, des créateurs de figurines, des romanciers, des boutiques strasbourgeoises spécialisées, des maisons d’éditions, des librairies, des produits dérivés, des goodies, des cartes, des vêtements, des accessoires de cosplay ou de décoration, des meubles japonais… seront présents, en plus des animations sur place.

Au programme: Défilé cosplay (dont DragonBall), spectacle de danse sur K-Pop, Karaokés, blind tests, tournois de jeux vidéos, conférences, origami, tournois de jeux de cartes à jouer, jeux de rôle, rétrogaming, VR, chinage d’objets, bouffe japonaise… et plein d’autres activités et événements à retrouver ici avec toutes les autres informations pratiques complémentaires.

Vous avez regardé les 800+ épisodes de One Piece… 4 fois? Vous êtes joueur professionnel de cartes à collectionner Yugioh? Vous mettez une raclée à vos amis sur le dernier jeu de combat DragonBall? Vous cherchez la figurine Totoro de vos rêves? Vous trépignez à l’idée de montrer au monde entier vos talents d’interprétation de Pop Coréenne? Se déguiser en chat ou en personnage de manga fait partie de vos lubies personnelles? Sans trop se tromper, la Japan Addict semble être le lieu ou vous pourrez rencontrer des gens comme vous, sans qu’on vous juge parce que vous sortez avec un pistolet en plastique et une perruque colorée.

Bonus: un concert reprenant les musiques de GoT, Star Wars ou Chihiro

Toujours au Zénith de Strasbourg, ce samedi 1er Juin à 20h, au prix de l’entrée au salon (5€), un concert de 80 musiciens de l’ensemble « Harmonie Bord du Rhin de Roeschwoog » aura lieu. Sur le thème de la « culture geek », ils réinterpréteront pendant deux heures des musiques anthologiques de différents univers. De quoi se réconcilier avec la dernière saison de Game Of Thrones?


Japan Addict Z5 : 30 ans de DragonBallZ

Samedi 1e et Dimanche 2 Juin de 10h à 19h

Zénith de Strasbourg

10€ la journée, 15€ le weekend, 5€ pour le concert


Les concours ou spectacles de cosplay, souvent au centre de ce genre de convention

Photos: M.L. pour Pokaa.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here