Chaque semaine, un(e) DJ strasbourgeois(e) nous présente 5 disques de son choix. Coups de cœur, thématiques précises, zoom sur un genre ou une époque… Ils vous feront découvrir leurs univers à travers leur musique. Fermez les yeux, tendez l’oreille. 

Cette semaine, j’ai parlé musique avec Juani, DJ de l’écurie Cymatique Records. Sa sélection est un hommage aux année 90, à ce qui l’a influencé, bercé, et l’a amené à ses goûts musicaux d’aujourd’hui. Entre techno, house et bien sur hip-hop, attachez vos ceintures, back to the nineties.

1 – The Martian – LBH – 6251876 ( A Red planet compilation) – 1999 Label : Red Planet

Ce CD regroupe pas mal de morceaux du même label, Red Planet. Je l’ai découvert par un ami il y a environ 6 ans. C’est un disque du style de Underground Résistance, un des labels pionniers de la techno de Détroit. C’est des morceaux qui sont trés rapides et spatiaux, ce sont de vrais voyages. Le styles des morceaux est trés éclectiques, toute en gardant cette ligne artistique spatiale et intemporelle que j’affectionne. Je le joue jamais par ce que c’est trop speed, mais je devrais y songer un jour par ce que c’est vraiment de la balle. C’est un disque qui a beaucoup influencé ma vision de la musique électronique, m’a ouvert beaucoup de portes dans mes recherches et mon approche de cette musique. 


2 – SYNETICS – The Purple Univers – Label : REPHLEX – 1993

C’est un album que je n’ai pas depuis longtemps. Il regroupe pour moi ce qu’il se fait du mieux en matière de style et de musique électronique. Tu trouves autant de techno que de Trip Hop sur cet album. C’est sorti sur Rephlex, un label qui regroupe pas mal de sons d’Aphex Twin, un style entre techno et IDM. C’est pour moi un album indispensable dans une collection, de par sa richesse et les émotions que la musique transmet. Je trouve les compositions profondes et abouties, au delà des leurs aspects clubbing.


3 – 3rd from the sun EP – Sine Wave (label) – Dan Curtin – 1992

Dan Curtin est pour moi un des plus grands producteurs techno de tous les temps, il a créé un style propre à lui qui sortait complètement des codes prédéfinis par la techno de cette époque. Il y a toujours une touche jazzy, groovy dans tous les morceaux, même dans les plus dark. Ça fait trés longtemps que j’écoute ce morceau, mais je viens d’acquérir le disque, je l’ai acheté que pour le morceau « 3rd from the sun ». Il représente pour moi les spécificités de l’artiste. C’est le genre de morceau qui fait son effet en fin de set. 


4 – METAMORPHASIS – INFRA RED (artiste) – STROBE records (label)

C’est un disque que j’ai depuis pas mal de temps, je ne le sors jamais de mon bag, je l’ai a toutes les soirées, tout simplement par ce que les six morceaux sont des vraies frappes. Je peux les jouer à n’importe quelle heure. Ça représente un peu ce que j’essaie de véhiculer comme style de musique, de la house old school bien groovy, dansante, c’est un tool qui peut te permettre de  complètement changer la direction d’un set, de transiter vers autre chose. C’est un skeud trés bien produit, qui peut passer n’importe quand si je sais pas quoi mettre, ça fait toujours tape toujours dans le mille. 



5 – NAS – Illmatic 

Sans doute le meilleur album de tous les temps. Je suis un grand fan de hip hop rythmique et instrumental à la base, et cet album a été fait par les meilleurs beatmaker de l’époque: Q-tip, DJ Premier, Pete Rock pour ne citer qu’eux. C’est aussi le premier album de NAS, un rap aussi conscient qu’efficace, pour les oreilles et pour la tête. C’est un album que tous les amateurs de musique devraient déjà avoir écouté. C’est un skeud qui me berce de puis des années et je m’en lasserai jamais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here