Une décision sortie à une date clé : le 8 mars dernier, journée des droits des femmes, Alain Fontanel a annoncé que les bus de la CTS allaient proposé un arrêt à la demande la nuit pour les femmes. Et chose promise, chose due : le dispositif sera en place dès lundi 17 juin, comme l’explique le post Facebook du premier adjoint au Maire de Strasbourg :

Et vous, dites-nous ce que vous pensez de cette initiative ? Est-elle une bonne réponse a un problème quotidien ?

15 COMMENTAIRES

  1. Bonne initiative mais pourquoi les hommes n’ont ils pas droit aux mêmes faveurs ? Je pense que les chauffeurs de bus auront des soucis avec la gente masculine car ils ne les laisseront pas descendre comme les femmes… Surtout sur cette ligne qui est tout même sensible

  2. Cette mesure a été testée sur Nantes et prends racine dans le fait que les femmes, en s’arrêtant aux arrêts banalisés, se faisaient suivre jusqu’à leur domicile par des hommes qui descendaient aux mêmes arrêts.
    Le but de cette mesure (et non pas « faveur » comme vous avez l’air de le penser) c’est que les femmes puisse rentrer chez elles en sécurité si elles se sentent suivies, ou en mauvaise posture avec une personne de la gent masculine.
    En tant que femme, j’aurais aimé ne pas avoir besoin de cette mesure, et pouvoir descendre à n’importe quel endroit en étant certaine de rentrer en sécurité.

  3. Sexisme ? Où, ça ? Vous êtes vraiment assez cons pour sortir de pareilles inepties ? Quand nous serons assez fortes et malades pour agresser des hommes à la descente du bus, on pourra en reparler !

  4. Mais voyons inutile de généraliser ce dispositif aux deux sexes, car voyons, un homme ne connais pas la peur quand il marche seul dans les rues désertes la nuit, et puis il ne ce fera jamais emmerder. Les sombres conards agresseurs (tout court) ça n’existe pas en ce bas monde, il n’existe que les sombres conards agresseurs de femmes.

  5. Aux armes citoyennes !! Lol
    C est désolant de devoir passé par ce genre de procédé en France , pays plus ou moins avec une mentalité qui n ai pas censé s etre arreter au moyen-âge…
    Toutefois merci pour ces femmes d avoir tenter de trouver des alternatives face à certains dégénérés…

  6. A ceux qui trouvent cette initiative sexiste, je leurs dirais, à ces hommes, de laisser leur fierté de côté et d’aller porter plainte contre ces groupes de femmes qui les agressent quand ils marchent seuls la nuit!
    Il y aurait peut être, à ce moment là, un meilleur référencement de leur propre calvaire.
    En attendant, aucune statistique ne parle en la défaveur de cette initiative.
    Bravo Strasbourg.

  7. Ce qu’on en pense ? Sérieusement ? On en pense que Strasbourg est entre les mains de fous furieux ! Ils sont trop intelligents pour ne pas savoir ce qu’ils font ! Et sans dec, réveillez-vous ! ça se passe pas dans tout Stras, ni à la Krut, ni à la Robertsau, ça se passe au Neuhof !
    Et vous applaudissez ?!
    Vous applaudissez qu’on cède devant le fait que les femmes ne peuvent plus circuler librement dans l’espace public dans des quartiers appelés pudiquement populaires ???? J’en palpite. Alors, c’est ça, c’est ça l’avenir. Continuez de fermer les yeux, ne pas nommer le problème, poser des pansements souillés de relents de soumission et d’inégalité.
    Petit conseil aux dégénérés de la mairie de Strasbourg : la prochaine fois, soyez plus discrets, déclarez ce quartier peu sûr pour la population, toute la population, et offrez ce privilège à tout le monde. Parce que là, en le réservant aux femmes ET dans ce quartier ci, c’est tellement gros, mais tellement gros, on comprend tellement ce qui se passe et où on veut en venir… Ou alors, oui, déclarez que la femme n’est pas en sécurité la nuit où qu’elle soit et étendez-le à toutes les lignes. Arrêt sur demande pour les femmes sur la ligne 24 : c’est tellement affiché !
    Ou bien, faites l’inverse, faites plus gros encore : offrez ce privilège aux Juifs qui portent la kippa et aux homosexuels. Il me semble que, dans l’optique dans laquelle VOUS présentez les choses, ils ne sont pas plus en sécurité sur cette ligne que les femmes….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here