Après 6 ans d’absence discographique, Mayra Andrade revient plus radieuse que jamais avec un nouvel album vitaminé intitulé « Manga ». Chanteuse du monde, on lui a connu des albums, en anglais, en français ou encore en portugais. Ce dernier bijou rassemble les rythmes de la musique africaine moderne et ses racines capverdiennes, le tout entièrement interprété en créole. Le 9 mars, la chanteuse solaire sera sur la scène du PréO pour un concert au goût d’éternel été, ce concert se tient dans le cadre de l’Afrique festival, qui a lieu du 7 mars au 11 mai.

Mayra Andrade fait partie de ces personnes que l’on peut appeler « citoyens du monde ». Née à Cuba de parents capverdiens, elle a beaucoup crapahuté enfant dans les pays (Sénégal, Angola, Allemagne) où était affecté son beau-père ambassadeur. Elle a plus tard fait du cosmopolitisme de sa vie une sorte de signature artistique. On peut le relever dans ses albums multilingues, dans ses inspirations mais aussi dans ses collaborations ( de Benjamin Biolay en passant par Yael Naim, Tété ou encore Hugh Coltman…).

Dans ses premiers albums, Mayra Andrade peinait à se détacher de l’héritage de son île natale, et de la figure de Cesaria Evora, avec des disques très sages. Aujourd’hui, elle revient plus aguicheuse que jamais, dans son album gorgé de soleil « Manga », flirtant ouvertement avec les dernières tendances de la pop africaine. C’est lors d’un voyage au Ghana, où elle a été invitée à chanter, que cette dernière s’est retrouvée confrontée à l’afro-beat.  «Cela m’a transportée. J’avais envie de ressentir ça sur scène. Avec le temps, je suis de plus en plus en phase avec mon époque. À mes débuts, j’avais besoin de rendre au Cap-Vert qui m’a vu naître. Aujourd’hui, je me libère et je fais ce dont j’ai envie».

En effet, sur l’album « Manga », on retrouve une Mayra Andrade plus moderne, plus affranchie. La chanteuse à la ressemblance troublante avec Alicia Keys, y réunit Kim Alves, le célèbre instrumentiste cap-verdien, ainsi qu’une nouvelle génération de musiciens d’Afrique de l’Ouest. Sur les rythmes dub ou afrotrap concoctés par 2B et Akatché, deux jeunes beatmakers en vogue à Abidjan et Dakar, Mayra Andrade nous offre sa voix poivrée qui nous entraîne dans un radieux voyage. Elle sera le 9 mars sur la scène du PréO pour un concert aux notes tropicales qui ne manquera pas de te faire te déhancher. Pokaa te fait gagner tes places.


POKAA te fait gagner 4X2 places pour LE CONCERT DE MAYRA ANDRADE

Comment ça se passe?

C’est simple, il te suffit de faire trois choses.

Les gagnants remporteront deux billets pour le concert du 9 mars au PréO

Résultat du tirage au sort dans la semaine ! Bonne chance =)


L’Afrique Festival 2019 c’est du 7 mars au 11 mai, toute la programmation par ici.


1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here