Tintin tintintin tin tintintin tin tintintin tin tintintin tintin tiiiiiiin niiiiin tininiiiiin niiin tininiiiiiin. Non ce n’est pas l’air des nouvelles aventures de Tintin, mais bel et bien une tentative de retranscription du générique de Game of Thrones. Pourquoi je vous parle de cela ? Eh bien parce que les carnavals de Centre-Alsace vont avoir la chance de voir défiler trois chars qui s’inspirent de la série de HBO. Derrière ces prouesses ? L’association sélestadienne des Risser.

Trois chars et une série

La série Game of Thrones, alors même qu’elle approche de sa fin, continue d’inspirer les imaginaires, et souvent pour le meilleur. C’est le cas de l’association sélestadienne des Risser, la Risser team, qui a confectionné trois chars que tout fan de la série reconnaîtra.

 Le premier rappelle le Mur. Pas celui du Donald, mais celui qui sépare les sauvageons du Nord, mais également les hommes des Marcheurs Blancs, ces sympathiques morts-vivants bien plus puissants que ceux de The Walking Dead. Petite touche supplémentaire – et c’est à ça que l’on reconnaît le talent –, il y a deux chevaux noirs qui tirent le char. Ce dernier est d’ailleurs le meneur, puisqu’il tracte les deux autres.

When you play the game of thrones, you win… or you die

Le deuxième rappelle les fameux dragons de notre chère Daenerys Targaryen – je ne vous fais pas le reste de son nom, j’ai envie de faire un article court. La structure est en ferraille, imposante, ses couleurs rouge et noire renvoient évidemment à Drogon, le plus puissant des dragons de Daenerys. Le dragon métallique pourra même bouger ses ailes, pour être encore plus impressionnant.

Enfin, le dernier char n’a même pas besoin d’être présenté : c’est le Trône de Fer, convoité par les sept royaumes de Westeros. Autour de ce « vrai » Trône de fer – puisqu’il est en fer – un autre mur représentant le royaume de King’s Landing. On fait difficilement plus classe.

Un périple en Centre-Alsace

Ce dispositif aussi stylé qu’imposant a entamé un périple en Centre-Alsace ce dimanche à Dessenheim. Il se poursuivra à Hilsenheim le dimanche 3 mars, à Sundhouse pour le lundi « des roses » le 4 mars, puis il s’arrêtera à Sélestat les samedi 9 mars en nocturne et le dimanche 10 mars. Il terminera son périple à Pfastatt le dimanche 17 mars, à Villé le samedi 23 mars, à Rouffach le dimanche 24 mars et enfin à Cernay le dimanche 7 avril. Alors préparez-vous !

En plus de réaliser des prouesses architecturales, la Risser Team provoque les imaginaires des fans de la série. Ces impressionnantes structures vont illuminer les carnavals de Centre-Alsace, et ce dès demain. Alors que pour Strasbourg, il faudra patienter encore deux semaines. Mais patience… Pokaa est sur le coup !

Crédit photos : Risser Team, page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here