Vous connaissez la série anglaise révolutionnaire qui a terrifié, interrogé, choqué le monde quant à la relation qu’on entretient avec la technologie. Vous avez accueilli avec un mélange de plaisir et de crainte la reprise de la série par Netflix, avec des épisodes moins subversifs et plus « américains ». Désormais, pour passer le temps attendant une saison 5 qui reviendra en 2019, il y a un événement strasbourgeois tout beau tout chaud pour vous les aficionados de Black Mirror : un spectacle improvisé autour de la série, le 24 novembre !

Black Mirror, qu’est-ce que c’est ?

Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de Black Mirror, c’est une série anglaise dite « d’anticipation », créée par Charlie Booker pour Channel 4 – généralement ZE chaîne anglaise de référence pour les séries en-dehors de la norme. Cette série répond au doux nom de l’anthologie, c’est-à-dire que chaque épisode aborde un thème particulier, avec des acteurs différents. Néanmoins, une constante régit l’univers de Black Mirror : chaque épisode étudie le rapport qu’entretient l’espèce humaine avec la technologie.

Jon Hamm, dans White Christmas

Dans les dix-neuf épisodes de cette série, disséminés entre quatre saisons et un épisode spécial, vous aurez le droit à une chasse à la femme – White Bear –, le chantage d’un Premier ministre britannique – The National Anthem –, un épisode dans l’espace – USS Callister – ou encore sans doute un des meilleurs épisodes que la Terre n’ait jamais portés – White Christmas, avec Don Draper/Jon Hamm.

Les deux héroïnes de San Junipero, véritable bouffée d’air frais dans le monde de Black Mirror

Généralement, ce qui distingue Black Mirror des autres séries réside dans ses fins, souvent malsaines, amères qui font réfléchir mais qui sont aussi toujours moralisatrices. À l’exception du magnifique San Junipero, que je vous recommande dix mille fois, au moins. En règle générale néanmoins, si vous souhaitez vous envelopper dans votre plaid avec un bon chocolat chaud une bonne soirée d’hiver, évitez cette série.

Un spectacle d’improvisation sur le thème de Black Mirror

Alors pourquoi je vous parle de Black Mirror ? Pas seulement parce que les séries sont ma raison d’être ; il y a surtout un spectacle sur le thème de la série qui se tient à Strasbourg le samedi 24 novembre. Une idée extrêmement stylée, dont l’idée revient à la Ligue Ouverte et Libre d’Improvisation Théâtrale Amateur, ou la Lolita pour les intimes. Oui, elle s’appelle Lolita, Lo ou bien Lola, du pareil au même.

Le spectacle est donc un spectacle d’improvisation, où ceux qui seront sur scènes seront projetés dans un univers régi par la technologie, où l’humanité serait soumise à cette dernière et à ses nouvelles itérations. La série proposant un nombre gigantesque de possibilités de mondes dystopiques, il est difficile de savoir lequel va être choisi par l’énigmatique Maître du Jeu. Là est tout le mystère et l’intérêt de venir assister au spectacle Black Mirror : frissons et réflexions garantis !

Les infos pratiques

Le spectacle commence à 20h30 au CSC du Fossé des Treize, au 6 rue Finkmatt, et durera une heure. Les portes ouvriront dès 20h15 et niveau billetterie, il y a divers tarifs qui vous seront proposés. Le tarif plein est à 8€, mais si vous êtes étudiants, moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, retraités, adhérents Fossé des Treize – je commande une pizza et relance d’un Gérald Darmanin, Kamoulox –, ce sera 6,50€. Pour les groupes de 10 personnes ou plus, ce sera 5 € par personne. Enfin, pour les membres de la Lolita, ce sera 2€. Un éventail de prix qui conviendra à tout le monde. Pour réserver, ce sera ici.

Si vous êtes un fan de l’univers Black Mirror, si vous ne connaissez pas la série mais que l’anticipation est un de vos dadas, ou si vous êtes simplement intrigué par le concept, rendez-vous au CSC du Fossé des Treize le 24 novembre à 20h30. Un bon moyen de patienter et de se remettre à niveau avant la sortie de la prochaine saison. En revanche, je n’ai pas de nouvelles quant à la présence de Jon Hamm. Mais on peut toujours rêver…


Un spectacle d’improvisation Black Mirror se tiendra à Strasbourg !

24 novembre à 20h30

CSC Fossé des Treize – 6 rue Finkmatt, 67000 Strasbourg

Page Facebook de l’événement


Affiche promotionnelle de l’événement. Crédit @Lolita Théâtre d’Improvisation Strasbourg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here