À l’heure où un continent de plastique se forme aux larges de nos côtes, étouffant les tortues comme nos estomacs, et alors que les températures grimpent et que la qualité de l’air baisse, nous sommes de plus en plus nombreux à nous questionner sur l’impact de notre consommation. En parallèle, le low cost a conquis le mobilier de sorte qu’on change de Billy comme de chemise, là où un meuble pouvait suivre nos aïeux toute une vie. Pour sortir de cette logique industrielle made in Pinterest et revaloriser le mobilier qui existe déjà, voici notre sélection de bons dealeurs de meubles d’occasion (par la qualité de leur offre ou le caractère accessible de leurs prix pour les petites bourses, et parfois même les deux).


Mais d’abord, un point bienveillance… Cet article n’a pas vocation à culpabiliser qui que ce soit. Moi aussi, j’ai quelques meubles d’un célèbre géant suédois chez moi faute d’être parvenue à trouver la pièce recherchée aux adresses suivantes dans un délai raisonnable (car chiner implique d’être patient, en revenant une, deux, trois fois pour enfin tomber sur le meuble ou l’objet rêvé ; c’est pourquoi il convient de le faire à proximité de chez soi sans quoi on abîme peut-être l’industrie du meuble, mais en encourageant celle de la voiture…). L’essentiel, c’est d’être conscient des enjeux, et de faire au mieux aussi souvent que c’est possible dans la mesure de ses moyens, financiers mais aussi humains ; faire sa part, sans s’imposer une pénibilité extrême à se décourager de faire bien. Que vous lisiez cet article par souci écologique, par passion pour les meubles anciens ou par volonté de vous meubler à peu de frais, vous trouverez votre bonheur dans cette sélection, motivée par toutes ces très bonnes raisons cumulables mais pas dépendantes. ❤️

Photo : Emmaüs Strasbourg
  • La tournée des Emmaüs
    Mobilier, décoration, vaisselle, électroménager

Depuis 1954, les communautés Emmaüs du mouvement initié par l’Abbé Pierre et Lucie Coutaz constituent des lieux d’accueil inconditionnel, de vie et de travail pour les personnes exclues qui en font la demande. Ces lieux de solidarité, aujourd’hui plus d’une centaine en France, fonctionnent grâce à l’activité de récupération de ces compagnons qui reçoivent des dons des particuliers (mobilier, électroménager, bibelots, vêtements), les remettent en état au besoin, et les revendent à prix peu élevé en principe. En Alsace, on trouve six de ces communautés, et toutes ont leurs petites spécialités…

Emmaüs STRASBOURG — € – €€
Si je recherche : une grande armoire/bibliothèque/enfilade début de siècle à moins de 100€ (de même qu’une grande table à manger, mais le choix est plus restreint qu’à Haguenau et Scherwiller dans l’ordre), un ensemble de chaises patinées/rembourrées pour une vingtaine d’euros en tout ou encore un lot de vaisselle pour une dizaine d’euros seulement. Parfois, le centre propose un peu de gros électroménager, notamment des réfrigérateurs garantis pour moitié moins cher qu’en boutique ; le mien tourne depuis un an sans problème pour 50€, prends ça le suédois.

Emmaüs MUNDOLSHEIM — *€€* – €€€
Si je recherche : du gros meuble en bois retravaillé par les employés du chantier d’insertion qu’est Emmaüs Mundo’ mais aussi des détenus locaux pour des prix qui tournent autour de 100 voire 150€, de vieux miroirs entre 20 et 60€ et de vieux livres pour quelques euros. J’y ai acheté des pièces de poterie alsacienne en parfait état pour une bouchée de pain (on y trouve beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de vaisselle).

Emmaüs HAGUENAU €€ – *€€€*
Mon favori, mais il a un prix. Si je recherche : une grande armoire début de siècle, un petit bureau art populaire, une jolie table de ferme, un beau canapé baroque… Quelle que soit la tendance vintage repérée sur Instagram cette communauté a de quoi la recréer ; la plupart du temps elle le sait, en témoignent des prix étonnants pour un Emmaüs, mais parfois, elle l’ignore (ou choisit de l’ignorer ?) et de belles pièces se font accessibles aux petits budgets. En ce mois de novembre 2018, on y trouve nombre d’armoires à plus de 200 voire 300€ (contre beaucoup d’armoires à moins de 100€ à Strasbourg…), mais aussi des ensembles canapé-fauteuils pour une centaine d’euros seulement. On s’y rend donc en sachant que les belles pièces anciennes ont un prix, mais aussi qu’un prix Emmaüs reste plus bas que celui d’une boutique spécialisée ; en témoigne la table de ferme que j’y ai acheté 120€, contre au moins 400 et très vite 800€ dans le même état sur une célèbre brocante en ligne.

Mais aussi :

Emmaüs SCHERWILLER — *€€* – €€€
Le plus large choix en gros électroménager de toutes les communautés alsaciennes, une belle sélection d’armoires, de tables et d’assises ; le tour étant vite fait, on repère d’autres choses à faire sur la route ou dans le coin pour justifier le déplacement.

Emmaüs SAVERNE € – €€
Un petit centre dans lequel on trouve un peu de tout. De jolies chaises, de beaux bureaux et quelques belles pièces de déco (j’y ai trouvé un très beau miroir à 20€).

Emmaüs CERNAY (68)  ? – ??
Ne m’y étant pas encore rendue, je ne saurais te rancarder précisément sur ce centre. Mais peut-être que toi si ? Partage tes infos avec la communauté Pokaa en commentaire !

Envie Strasbourg
  • Envie Strasbourg €€ – €€€
    Petit et gros électroménager

Envie, c’est Emmaüs version électroménager. Depuis 1984, cette association fondée à Strasbourg récupère, répare et vend des équipements électroménagers vétustes, créant au passage de nombreux emplois pour des salariés exclus du marché du travail. Depuis sa fondation, Envie a développé une cinquantaine d’entreprises et a rénové plus de 100.000 appareils électroménagers, évitant ainsi 5.000 tonnes de déchets. Réfrigérateur, four, lave linge mais aussi cafetière et mixeur, téléphone et ordinateur, la boutique strasbourgeoise offre une large sélection d’électroménager garanti un an à petit prix ; j’y ai acheté un four à 150€ l’année dernière, contre 300 à 400€ la même machine neuve.

strasbourg.envie.org

Hang’art Events
  • Hang’arts Events  € – €€
    Mobilier, décoration, électronique et même deux roues

Ouvert en 2016 en lieu et place des anciennes archives de la ville de Schiltigheim, Hang’Art Events est un spacieux espace de vente d’objets vintage en tout genre. Tables, fauteuils, tapis mais aussi platines, appareils et même boites aux lettres, le lieu regorge de pièces originales, curieuses ou rares, à prix honnête. Bon point, la maison a récemment annoncé l’ouverture prochaine d’une boutique en ligne, laissant présager un rangement de fond qui devrait faciliter l’accès aux nombreux objets accumulés ! Attention : le lieu n’ouvre pour l’instant qu’à l’occasion d’une vente (un week-end) par mois, annoncée ici.

facebook.com/pg/hangartevents

Photo : Mylène Fuhrmann
  • Brocante Chez Fred  €€ – €€€
    Mobilier, décoration

Brocante ou cabinet de curiosités ? Boulevard de Nancy, la brocante Chez Fred regorge de meubles et d’objets du sol au plafond. Ici, vous ne trouverez pas d’antiquités mais des pièces originales du XXème, avec un certain penchant pour le style industriel. Les prix varient de la petite boîte en métal à la grande armoire à casiers, mais restent alignés avec ceux pratiqués par la plupart des brocanteurs (à pièce égale, Fred est même souvent en un peu dessous). Bonus : vous êtes accueillis par Godzilla… Le petit chihuahua.

facebook.com/pg/brocante.chezfred

Photo : Polychrome Clockwork Orange
  • Polychrome Clockwork Orange  €€ – *€€€*
    Mobilier, décoration

Située à Koenigshoffen, ce commerce est spécialisé dans le mobilier seventies, qu’il vend dans son showroom route des Romains mais aussi sur son shop en ligne. Fauteuil, table et luminaire, on y trouve le meilleur des années 70 à des prix qui parleront positivement aux collectionneurs (et un peu moins positivement au commun des mortels).

boutique-polychrome.fr

Photo : L’Atelier Belle Lurette
  • L’Atelier Belle Lurette (68)  €€ – *€€€*
    Mobilier, décoration

Depuis 2013, la colmarienne Sophie Dietrich partage sa passion pour la chine et son souci pour le recyclage à travers une boutique en ligne, l’Atelier Belle Lurette. On y trouve du mobilier du XXème délicatement restauré ou élégamment présenté, à des prix assez élevés (si l’on ne tient compte que de l’objet en lui-même, et pas des heures de recherche puis de travail passées dessus !). J’y pioche plus d’idées que je n’y achète du mobilier, et c’est déjà sympa de pouvoir flâner comme ça.

bellelurette.eu

Photo : Bonnie and Claude
  • Brocante de rue : l’Ancienne Douane  € – €€
    Mobilier, décoration, vaisselle (bon, oui, et vêtements)

Le mercredi et le samedi, de nombreux exposants s’installent sur la place des Tonneliers, la place de l’Étal et la place de la Grande Boucherie ; fauteuils, malles, lustres, vaisselle ou encore appareils, on y trouve un peu de tout à petits prix. L’occasion de flâner un peu au coeur de la ville.

  • Brocante de rue : les villages alsaciens  € – €€
    Tes rêves les plus fous

Le mieux, ça reste encore les brocantes de villages, sur les routes desquelles on a tout le loisir de repérer des petits dépôts-ventes de derrière les fagots. N’en manque aucune grâce à ces deux sites, qui te permettent de deviner l’ampleur de chaque événement.

https://vide-greniers.org/Alsace
https://brocabrac.fr/Alsace


Et toi, quelles sont tes adresses locales pour du mobilier vintage ?
Partage-les avec la communauté en commentaire.

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here